Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Neomag, Neobuild, IFSB, construction durable, Compagnie Luxembourgeoise d’Entreprises (CLE), smart cities, certification BREEAM, impact environnemental, investissement écologique, optimisation énergétique, technologies, innovation, Building Information Modeling (BIM), environnement, économie circulaire, ère Rifkin
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

CLE, depuis toujours tournée vers demain

Architecture & construction

Publié le
mardi 27 août 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Depuis 1970, la Compagnie Luxembourgeoise d’Entreprises (CLE) prépare l’avenir. Elle mène une réflexion approfondie en continu pour participer à la construction des smart cities, appuyée par des équipes compétentes.

Avec pour leitmotiv « L’ambition a besoin d’ambitieux », CLE se met la barre haut. Tant en interne que dans ses prestations, c’est donc avec ambition que l’entreprise générale luxembourgeoise évolue depuis près de 50 ans. Son expertise recouvre le marché privé et public, la réalisation de bâtiments administratifs, résidentiels, industriels et d’ouvrages d’art ou de génie civil.

Dans le respect de l’environnement

Pionnière en matière de BREEAM au Luxembourg, CLE a signé les deux premières constructions à avoir reçu cette certification considérée comme l’une des plus complètes et des plus reconnues dans le calcul de l’impact environnemental des bâtiments, couvrant toutes leurs étapes de vie, de la conception au fonctionnement en passant, bien sûr, par la construction. Dernièrement, CLE a obtenu la certification BREEAM Excellent pour le chantier de BGL BNP Paribas, mais également ses équivalents français HQE Excellent et allemand DNGB Gold. L’entreprise est par ailleurs dans l’attente d’une certification BREEAM Excellent pour le projet immobilier NAOS, qui est érigé sur le site universitaire de Belval. Ce dernier s’étend sur 14 000 m2 répartis sur 12 niveaux et est voué à accueillir commerces et bureaux. Ces résultats sont atteints grâce à un investissement constant dans des solutions efficaces. « Nous promouvons sur toutes nos installations de chantiers des compteurs intelligents, qui permettent de détecter et d’intervenir rapidement sur des pertes d’eau, des ruptures de canalisation, des pics de consommation électrique, et ce même en l’absence d’ouvriers sur le chantier », explique Philippe Zimmer, directeur commercial de CLE.

L’investissement écologique de CLE passe également par la gestion des déchets, qu’elle se fasse sur chantier pour trier les chutes de matériaux (bois, gravats, acier) et emballages (cartons, plastiques) ou en interne par le tri sélectif, comme en atteste le label SuperDrecksKëscht® fir Betriber. Toutes ces mesures, et d’autres encore, lui ont valu d’obtenir la certification ISO 14001.

C’est aussi dans une optique environnementale que CLE privilégie les matériaux durables, tels que le bois. Et elle compte contrôler le ratio de bois utilisé dans l’ensemble de ses constructions pour limiter les déchets et pertes de cubage de bois afin de ne pas gâcher inutilement cette matière première, aussi durable qu’elle soit. Autant de mesures qui lui permettent de rentrer pas à pas dans l’économie circulaire, le cradle to cradle et dans l’ère Rifkin, dans le but avoué de devenir une référence dans le secteur en matière de zéro déchet et zéro énergie.

En optimisant ses méthodes et ses ressources

Pour relever ces défis, la Compagnie Luxembourgeoise d’Entreprises sait qu’elle doit pouvoir compter sur l’intelligence de ses employés. Elle a mis en place un programme de recrutement et de ressources humaines pointu afin de se doter des meilleurs collaborateurs et suit les évolutions technologiques et numériques pour attirer et retenir les millennials. La digitalisation fait déjà partie du quotidien pour les équipes de l’entreprise qui utilisent des tablettes pour, par exemple, effectuer les visites de sécurité. Le développement des projets en Building Information Modeling (BIM) est une autre de ses priorités.

Afin d’améliorer la gestion des chantiers et la performance de ses équipes, CLE travaille en partenariat avec le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) sur l’intégration de la méthode de gestion LEAN. Cette approche trouve son origine au Japon, plus précisément dans l’industrie automobile avec Toyota. Elle vise à éliminer tout ce qui est inutile ou source de gaspillage dans les procédures de production (surproduction, déplacements superflus des camions, stocks excessifs, etc.) tout en tenant compte du bien-être des employés. Cette intégration commence par la méthode, elle aussi japonaise, des 5S (seiri : trier, seiton : ranger, seiso : nettoyer, seiketsu : standardiser, shitsuke : respecter).

On le ressent, CLE est loin de se reposer sur ses acquis. L’impact environnemental de ses activités et l’épanouissement de ses employés la poussent vers une remise en question continue et vers l’innovation. L’entreprise basée à Capellen compte bien être un acteur prépondérant dans la construction des villes de demain et le fera avec des équipes formées et encadrées.

/
/

Reportage Compagnie Luxembourgeoise d’Entreprises (CLE)
Marie-Astrid Heyde

NEOMAG#23
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 27 août 2019


Article de nos partenaires

CLE, Compagnie Luxembourgeoise d'entreprises, construction, Bâtiments et Constructions Industrielles, Génie Civil, compétences individuelles et collectives, responsabilité, management environnemental
Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires