Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Repair café
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Rien ne se jette, tout se répare »

Économie circulaire

Publié le
jeudi 3 mai 2018 à 03:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Repair Café est à l’origine une initiative de Martine Postma, une Néerlandaise qui a organisé son premier atelier en 2009 à Amsterdam. Ce concept remporte alors un franc succès et donne naissance en 2011, à la fondation « Stichting Repair Café ». Cette association fournit un soutien professionnel aux groupements locaux, nationaux et étrangers qui décident de créer leur propre repair café. Martine Postma a même écrit un livre sur le sujet et donne de nombreuses conférences. Ce mouvement fait des « petits » puisqu’il existe aujourd’hui 1 466 repair cafés dans le monde.

Qu’est-ce qu’un Repair café ?

Un repair café est un atelier consacré à la réparation de toutes sortes d’objets. Il peut être organisé au niveau local entre des personnes qui habitent un même quartier ou une même ville par exemple.

Les participants apprennent à réparer les objets défectueux seuls ou avec l’aide de bénévoles qui mettent à profit leurs compétences dans divers domaines.

Des outils et matériaux sont mis à disposition des participants de l’atelier pour toutes sortes de réparations que ce soit pour des vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, jouets et bien plus encore.

Fini les appareils à la poubelle !

Les participants gardent leurs objets défectueux avec la perspective de leur redonner vie si possible. Le fait d’apprendre à réparer, d’être encadré par un spécialiste donne une certaine fierté devant le geste accompli et donne une certaine assurance et confiance pour la prochaine réparation. Le repair café est ouvert à tous, même si le visiteur n’a rien à réparer, il peut toujours s’installer et savourer une tasse de café ou de thé en lisant un livre. Ce lieu est aussi un lieu d’échanges, de partages et de transmission des connaissances.

/

Pourquoi un repair café ?

En Europe, nous jetons des tonnes de déchets liés à l’obsolescence programmée des objets du quotidien. Certains de ces articles peuvent être facilement réparés et réutilisés sans passer par la case poubelle. Bien souvent le fait même d’envisager une réparation est un véritable casse-tête pour l’utilisateur. Il pense au coût élevé de la réparation, au service après-vente ou garantie et préfère se débarrasser de l’objet détérioré. La société de consommation incite le consommateur à acheter toujours plus. Des critères d’attractivité, de facilité, d’immédiateté incitent au remplacement instantané de l’appareil endommagé.

Entrevoir l’objet différemment

Le concept du repair café va à l’encontre du consumérisme de masse.

La matière première et l’énergie nécessaire pour produire de nouveaux produits sont ainsi économisées ainsi que la production d’émissions de CO2.

Repair café Luxembourg

Un « Repair Café » luxembourgeois a eu lieu au « Goodbyemonopol2 » (242, route d’Esch à Luxembourg) le samedi 17 février 2018 de 14 à 17h00.
Pour tous renseignements

Les personnes intéressées par l’idée d’apporter leurs compétences à ces ateliers peuvent se renseigner via la page Facebook du « Repair Café » à Luxembourg.

Pour toute inscription : repaircafe@email.lu

Fréquenter un Repair café, c’est adopter un nouveau mode de consommation, plus responsable et plus durable. C’est aussi devenir un acteur en faveur de l’environnement et participer à lutter contre les méfaits de l’obsolescence programmée sur la planète.

Sara Liégeois

Publié le
jeudi 3 mai 2018


Économie circulaire
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Ce déchet, mon ami

« Le secret de l’industrie moderne, c’est l’utilisation intelligente des résidus », disait Roy Lewis. Cette citation apporte une valeur ajoutée au déchet trop souvent considéré comme un...

Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires