Oekotopten.lu : un portail indépendant pour les voitures électriques efficientes

Oekotopten.lu : un portail indépendant pour les voitures électriques efficientes

Cette année de nouveau, les concessionnaires automobiles invitent le public intéressé dans leurs surfaces de vente pour lui présenter les nouveautés. Juste à temps pour le début du festival de l’automobile, le portail Internet indépendant Oekotopten.lu a actualisé sa liste des voitures électriques les plus efficientes.

D’une manière générale, on remarque que les nouveautés promues par les constructeurs sur des images à haute résolution contiennent souvent peu d’informations sur la propulsion, l’efficacité et la consommation, ou seulement des informations incomplètes. En outre, il n’y a pratiquement pas de nouveaux modèles dans les catégories de véhicules abordables, c’est-à-dire les citadines et petites polyvalentes.

La tendance SUV freine-t-elle une meilleure efficacité et des prix plus abordables ?

Comme une voiture électrique n’est pas automatiquement écologique, les modèles proposés sur Oekotopten.lu doivent répondre à des critères spécifiques. Ainsi, une certaine consommation maximale aux 100 km, selon le nombre de places disponibles, ne doit pas être dépassée. Actuellement, près de 70 modèles répondent aux critères d’Oekotopten.lu (état au 20 janvier 2024) :

  • 3 modèles à 4 sièges avec une consommation max. de ≤ 16 kWh/100 km
  • 56 modèles à 5 sièges avec une consommation max. de ≤ 18 kWh/100 km
  • 9 modèles à 7 sièges ou plus et une consommation maximale de ≤ 28 kWh/100 km.

Sans surprise, les SUV dominent la liste. Il arrive par exemple que d’anciennes modèles compactes soient transformés en « chars urbains ». Est-ce la raison de la lenteur de l’évolution vers plus d’efficacité, moins de consommation d’électricité et des voitures électriques plus abordables ?

Étant donné que les dimensions et la masse d’une voiture influencent sa consommation et l’usage des infrastructures, le site Oekotopten.lu indique également le poids, la longueur et la largeur des véhicules. Lors du choix d’une nouvelle voiture, il convient d’accorder une importance particulière au poids, car il a un impact considérable non seulement sur la consommation d’énergie, mais aussi sur l’usure des pneus et des plaquettes de frein.

Un clic et la recherche commence

Comparer les valeurs de consommation et autres caractéristiques spécifiques de différents modèles prend généralement beaucoup de temps - à moins de s’informer sur oekotopten.lu !

Dans la rubrique « Mobilité électrique », on trouve un aperçu concevable de tous les modèles qui répondent aux critères, avec indication des valeurs de consommation respectives et d’autres caractéristiques techniques, ainsi que la possibilité de les filtrer selon ses propres souhaits et de comparer les différents modèles.

Il n’est donc plus nécessaire de chercher les données de consommation et autres spécifications sur les sites web des constructeurs automobiles. En effet, sur les sites web des entreprises, l’accent est clairement mis sur la présentation visuelle, qui suit des règles de marketing classiques. Sur certains sites web de constructeurs automobiles, l’autonomie maximale est généralement la première information technique que l’on trouve. La consommation selon les indications WLTP ne se trouve souvent que dans le téléchargement ou, dans le pire des cas, seulement lors d’une configuration (virtuelle) du modèle souhaité. À l’heure des économies d’énergie et de l’augmentation attendue de la demande en électricité, cette situation est incompréhensible.

Perspectives

Comme plusieurs nouveaux modèles sont annoncés pour le deuxième et le troisième trimestre 2024, d’autres mises à jour de la liste des voitures sur Oektopten.lu suivront. On peut donc rester curieux.

L’année 2024 s’annonce avec des marques asiatiques - surtout des marques chinoises. Cela pourrait (espérons-le) inciter les constructeurs européens à produire des voitures plus économes en ressources, plus efficaces, plus abordables et moins gourmandes en électricité.

Les voitures électriques ne sont qu’une partie de la mobilité durable

Mais il faut également espérer que l’offre plus importante de voitures plus efficaces et plus abordables ne conduise pas à un « effet rebond » avec encore plus de voitures sur nos routes. Comme les années précédentes, le portail Internet Oekotopten.lu souligne que les voitures électriques ne peuvent être qu’une partie de la mobilité durable. Le problème de l’infrastructure surchargée, des microplastiques produits entre autres par l’usure des pneus des voitures, des embouteillages quotidiens, des ressources qui s’amenuisent ... ne peut être résolu que par une réduction du trafic individuel et donc par une redistribution plus équitable de l’espace public en faveur de la mobilité douce et des transports en commun.

Oekotopten.lu est une initiative commune d’Oekozenter Pafendall et du Mouvement Ecologique avec le soutien du Ministère de l’Environnement, du Climat et de la Biodiversité.

Article
Communiqué
Publié le mercredi 24 janvier 2024
Partager sur
Nos partenaires