Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Organisation internationale de normalisation, ILNAS, projet PCDS, économie circulaire au Luxembourg, norme internationale, ISO, ministère de l’Économie, vers un avenir plus circulaire et plus respectueux des ressources, fiche de données de circularité des produits
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La norme « circulaire » du Luxembourg en mode ISO

Économie circulaire

Publié le
lundi 3 mai 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Organisation internationale de normalisation (ISO) a décidé de faire de l’initiative luxembourgeoise PCDS sur les données de circularité des produits une future norme ISO/NP 59040. Lancée en 2018 par le ministère de l’Économie, la fiche open-source PCDS a franchi ainsi une étape majeure pour devenir une norme reconnue internationalement.

C’est déjà une reconnaissance de la pertinence de l’outil et de la position en pointe du Luxembourg en matière d’économie circulaire. L’Organisation internationale de normalisation (ISO) vient de décider de faire de l’initiative PCDS relative aux données de circularité des produits une future norme ISO/NP 59040.

C’est une étape majeure dans la course à la reconnaissance internationale que confère une norme ISO, pour cette initiative lancée en 2018 par le ministère de l’Économie.

Standardiser pour partager

Pour rappel, la Product Circularity Data Sheet ou PCDS (fiche de données de circularité des produits) est un format open-source de données standardisées, qui fournit des informations sur la circularité des produits à tous les acteurs impliqués dans sa chaîne de valeur, lesquels peuvent facilement y avoir accès et les partager.

Conçue comme une empreinte digitale, la fiche ouverte à tous complète les plateformes d’économie circulaire existantes. Mais pour l’instant, la plupart des plateformes ont leurs propres formats propriétaires pour communiquer les données. Un des enjeux est d’éviter de créer des coûts supplémentaires pour les fabricants et parties prenantes, qui doivent ajuster le contenu et le format de leurs données produit pour chaque nouvelle plateforme.

« Le manque d’uniformité de ces données est également un problème majeur pour les régulateurs et les certificateurs qui tentent de comparer les données des produits », note le ministère, dans le communiqué qui annonce la décision de l’ISO. « Cette décision ouvre la voie à notre initiative PCDS pour devenir une norme internationale sur la déclaration, l’audit et l’échange des propriétés circulaires des produits », souligne le ministre Franz Fayot. « Avec tous les acteurs économiques impliqués, nous pouvons, sur base de cette solution, accompagner un changement de paradigme vers un avenir plus circulaire et plus respectueux des ressources pour nous tous. »

Une pierre angulaire internationale

L’initiative PCDS s’inscrit dans la stratégie nationale pour promouvoir la Data Economy d’une part, l’économie circulaire, de l’autre. Depuis son lancement il y a 3 ans, plus de 50 entreprises renommées de 12 pays différents ont rejoint le projet.

Pour le responsable du projet au ministère de l’Économie, cité dans le communiqué officiel, Dr. Christian Tock, « le PCDS permettra à tous les acteurs du cycle d’approvisionnement de l’économie circulaire de gagner du temps et de l’argent en fournissant une norme qui peut être facilement interfacée avec leurs propres systèmes. Il s’agit d’une avancée majeure dans la fourniture de données fiables et faciles à échanger. Nous sommes reconnaissants à l’ISO et à ses membres d’avoir fait preuve de leadership et de prévoyance dans ce domaine critique. L’un de nos objectifs, en soutenant cette initiative, était de montrer comment le Luxembourg est un moteur d’innovation numérique pour l’économie circulaire. »

« Ces efforts considérables en faveur d’une économie plus circulaire par le biais de la normalisation, constituent une pierre angulaire », ajoute Jean-Marie Reiff, directeur de l’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS).

Après le vote de l’Organisation internationale de normalisation, le projet ISO 59040 - PCDS a été ajouté au programme de travail du comité technique ISO sur l’économie circulaire, coordonné par l’Association française de normalisation (AFNOR).

Alain Ducat

Une version pilote du PCDS peut être téléchargée gratuitement ici

Liens utiles :

PCDS
ILNAS
ISO

Publié le
lundi 3 mai 2021


Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires