Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le Luxembourg atteint ses objectifs énergétiques pour la période 2013-2014
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Luxembourg atteint ses objectifs énergétiques pour la période 2013-2014

Énergie

Publié le
vendredi 20 novembre 2015 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La part des énergies renouvelables dans la consommation finale s’élevait à 4.1%, soit 0.2% au-dessus de l’objectif intermédiaire fixé

La dépendance énergétique du pays descend pour la première fois à 95%

En sus de l’établissement du bilan énergétique 2014, publié ce jour sur le Portail des statistiques, le STATEC a calculé la part des énergies renouvelables présente dans la consommation finale énergétique du pays suivant les prescriptions méthodologiques prévues à la Directive 2009/28/CE .

Cette directive fixe comme obligation pour le Luxembourg d’atteindre 3.9 % pour la période 2013-2014 : objectif atteint pour notre pays avec un ratio de 4.1%.

Évolution du bilan énergétique sur la période 2013-2014

L’atteinte de cet objectif intermédiaire, qui s’obtient globalement en calculant le ratio des consommations d’énergies renouvelables sur le total de la consommation finale d’énergie, s’explique par plusieurs tendances synergiques :

• l’augmentation de 25.5%* de la production nationale d’électricité à partir des énergies renouvelables par rapport à la période 2011-2012 ;

• l’augmentation de 28.4%* de la production nationale de chaleur issues des énergies renouvelables par rapport à la période précédente ;

• l’augmentation de 30.4%* de la consommation de biocarburants en mélange dans les produits pétroliers par rapport aux années 2011-2012 ;

• la réduction de 4.6%* de la consommation finale d’énergie du pays entre les périodes 2013-2014 et 2011-2012. * pourcentage calculé sur base des résultats de l’application des règles de calcul de la Directive 2009/28/CE 2014 : année de tous les records L’année 2014 est une année de record dans le domaine des statistiques de l’énergie. En effet, la très grande majorité des indicateurs énergétiques atteignent, en comparaison des 15 dernières années, des valeurs exceptionnelles :

• La dépendance énergétique du pays descend pour la première fois à 95% ;

• Les intensités énergétiques par habitant et par PIB sont les plus basses observées depuis ces 15 dernières années ;

• Les efficacités énergétiques du secteur tertiaire et des ménages sont les meilleures observées depuis l’année 2000.

Le lecteur intéressé trouvera sur le Portail des statistiques (www.statistiques.lu) dans la rubrique « Territoire et environnement » - répertoire « Énergie », une nouvelle table spécifique reprenant les principaux indicateurs énergétiques.

Diagramme des flux d’énergie pour l’année 2014 Le diagramme de Sankey est une représentation graphique des flux. /

Sa particularité est de dessiner les flux par des lignes dont les largeurs sont proportionnelles aux valeurs de ces flux. Ce type de représentation permet, dans le cas du Luxembourg, de relativiser l’importance des importations de produits pétroliers sachant que près de 61% sont ensuite exportées notamment via la vente de carburant aux véhicules en transit sur le territoire. 19/11/2015

Pour en savoir plus Olivier Thunus

Énergie et environnement - Statec

Tél 247-84258

olivier.thunus@statec.etat.lu

www.statec.lu

Publié le
vendredi 20 novembre 2015


Énergie
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires