Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
seconde main vestimentaire, second hand, rethink your clothes, Caritas, Fairtrade, économie circulaire locale, recyclage et récup, prolonger la durée de vie des vêtements, industrie textile, problèmes sociaux et environnementaux engendrés par l’industrie de la mode, achat citoyen, Sophie Garnier Bsarani, circuit-court utile, Plaidons Responsable, fast-fashion, grandes enseignes de la mode
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Rethink your Clothes : passer en mode récup’

Économie circulaire

Publié le
vendredi 19 février 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Chez Caritas Luxembourg, les dons de vêtements n’ont jamais été aussi abondants qu’en 2020 ! Et cela tourne dans un circuit-court bien utile… Opter pour une mode éthique et durable ? Des idées avec Sophie Garnier Bsarani, responsable de la campagne « Rethink your Clothes », Plaidons Responsable by Caritas Luxembourg.

En prélude au prochain dossier du mois sur Infogreen.lu, qui parlera (restez connectés, ce sera vers la fin de ce mois !) de solutions locales pour une relance durable et d’idées et produits « made in Luxembourg » qui aident à la résilience, nous avons demandé à Caritas Luxembourg d’évoquer le monde de la mode et cette campagne Rethink your Clothes à laquelle Caritas collabore activement, aux côtés de Fairtrade Lëtzebuerg.

Sophie Garnier Bsarani, responsable de la campagne « Rethink your Clothes » pour Plaidons Responsable by Caritas Luxembourg, nous parle du contexte actuel.

« Depuis mars 2020, nous avons constaté à quel point nos armoires débordent de vêtements dont nous n’avons pas ou plus besoin. Et ce d’autant plus que notre vie sociale privée et professionnelle est pratiquement en mode ’veille’ depuis un an. Notre consommation vestimentaire a nettement baissé ; on estime qu’en 2020 le chiffre d’affaires des enseignes de la mode a chuté de 22% (selon l’Alliance du Commerce française). Une bonne nouvelle pour notre planète en somme puisque la mode est une des industries parmi les plus polluantes ! Une moins bonne nouvelle pour les travailleurs de ce secteur qui se sont retrouvés sans emploi et sans droit au chômage du jour au lendemain, lâchés par les marques occidentales ayant annulé en masse leurs commandes pour cause de Covid.

Une offre diversifiée pour le « seconde main »

Alors maintenant que nous avons profité des confinements successifs pour faire un tri dans nos vêtements et dans nos têtes, ne serait-t-il pas temps de prolonger cette phase de déconsommation forcée par une phase de consommation volontairement raisonnable, durable et locale de la mode en optant notamment pour le second-hand ?

Chez Caritas Luxembourg, les dons de vêtements n’ont jamais été aussi abondants qu’en 2020 et il en va certainement de même dans tous les pays consommateurs de fast fashion. En pleine expansion, le marché du second-hand de vêtements ne suffit pas pour absorber à lui seul les quantités énormes de produits textiles que nous abandonnons. La majeure partie de ces derniers, 80% même, finissent détruits ou dans des décharges, sans être recyclés. (source : Alden Wicker, Fast Fashion is Creating an Environmental Crisis, janvier 2016).

Alors ne serait-il pas temps de passer en mode « récup’ » et, par la même occasion, en mode local ? Aujourd’hui l’offre second-hand du pays s’est largement diversifiée pour correspondre à tous les âges et tous les styles, sans compter celle des pays limitrophes. Fini le temps où l’achat second-hand au Luxembourg n’était réservé qu’aux nécessiteux !

Solution durable et locale

En prolongeant la durée de vie de nos vêtements via l’achat en seconde main, nous faisons un acte citoyen et pas uniquement une bonne action. Nous soutenons l’économie circulaire locale et évitons le cycle linéaire du ’acheter-porter-jeter’ de la Fast Fashion. Selon une étude de Carbon Trust, la simple prolongation de la durée de vie de nos vêtements d’un à deux ans permettrait une réduction de 24 % des émissions de CO2 !

Avec le second-hand vestimentaire, nous avons tous à portée de mains une solution démocratique, durable et locale pour remédier aux problèmes sociaux et environnementaux engendrés par l’industrie de la mode. Il est temps de soutenir et d’encourager par nos actes d’achat les initiatives locales dans le secteur de la mode comme nous le faisons déjà volontiers pour celui de l’alimentation ».

Pour obtenir la liste des magasins de seconde main du Luxembourg et de la Grande Région ou pour savoir comment opter pour une mode éthique et durable, rendez-vous sur la page Facebook @rethinkyourclothes
/

Une actualité de Caritas Luxembourg, partenaire Infogreen

La suite de cette mise en perspective sera à suivre dans le prochain dossier du mois sur Infogreen.lu

Publié le
vendredi 19 février 2021


Article de notre partenaire

Caritas Luxembourg, droits humains, solidarité, populations vulnérables, réinsertion, accueil, logement, exclusion, inégalités sociales, injustice, misère, aide humanitaire, approche durable, objectifs de développement durable, sensibilisation, équité, consommation responsable, production responsable, réchauffement climatique, responsabilité, engagement
Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires