Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Nouveaux bus gratuits pour les frontaliers belges
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Nouveaux bus gratuits pour les frontaliers belges

Mobilité

Publié le
mardi 19 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Parmi les nouveautés promises pour la rentrée de septembre 2021 en matière de mobilité transfrontalière, 7 liaisons de transports en commun par bus entre la Wallonie et le Luxembourg. Mises en service et entièrement financées par les RGTR, à coût zéro pour les navetteurs !

Le réseau de transport en commun luxembourgeois RGTR est en plein redéploiement. Le Régime général des transports routiers (RGTR), système interurbain placé sous l’autorité du ministère de la Mobilité et des Travaux publics du Luxembourg, souvent confié à des autocaristes privés habitués à rouler pour les services publics, n’oublie pas les questions de mobilité transfrontalière.

Philippe Heny, vice-président Ecolo du gouvernement wallon et ministre du Climat, de l’Énergie et de la Mobilité, l’a annoncé lui-même, à l’issue d’une récente commission parlementaire sur les liaisons transfrontalières avec le Grand-Duché du Luxembourg : « D’ici septembre 2021, 7 liaisons transfrontalières gratuites et entièrement financées par le Grand-Duché seront mises en œuvre ».

Un flux significatif

Sur ses réseaux sociaux notamment, le ministre belge explique : « Le Grand-Duché de Luxembourg est notamment relié à la Wallonie par le rail. Mais pour les zones non-desservies par cette ossature ferroviaire et qui présentent un flux transfrontalier significatif, il est en effet nécessaire d’organiser un transport public routier efficace ».

Il détaille les nouvelles liaisons RGTR belgo-luxembourgeoises :

  • Bastogne – Ettelbruck (ligne 130)
  • Bastogne – Marnach (ligne 161)
  • Saint-Vith – Troisvierges (ligne 173)
  • Mont-St-Martin – Athus - Aubange – Luxembourg – Monterey (ligne 703)
  • Messancy – Luxembourg- Sud (ligne 801)
  • Martelange – Luxembourg – Etoile (ligne 901)
  • Arlon – Ettelbruck (ligne 950)

On notera au passage que la ligne 703 part de Mont-saint-Martin, à côté de Longwy, et qu’elle concerne donc aussi les navetteurs français de cette zone des 3 frontières.

Compléter et coordonner l’offre

De son côté le réseau de transport en commun (TEC) wallon mettra en service une nouvelle ligne, en septembre prochain également : une ligne express reliant Liège à Arlon, en passant par Bastogne, Fauvillers, Martelange et Attert (l’axe de la N4). L’idée est de se connecter à la gare d’Arlon, avec une correspondance organisée avec les trains de et vers Luxembourg, et à une cadence annoncée d’un bus toutes les heures.

Le ministre Henry annonce aussi que 2 liaisons transfrontalières directes sont en cours d’étude « avec les parties prenantes locales », au départ de Bastogne et de la zone de Florenville.

Pour Philippe Henry, « ces nouvelles lignes viennent compléter l’offre déjà existante et permettent aux deux pays de proposer de manière significative des alternatives à la voiture pour voyager plus sereinement entre la Wallonie et le Grand-Duché du Luxembourg ».

Une rentrée à suivre donc, en espérant que les frontaliers seront séduits par cette offre routière alternative.

Alain Ducat
Photo Licence CC_MMFE : bus RGTR- Sales Lentz - Volvo Hybride

Publié le
mardi 19 janvier 2021


Mobilité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires