Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
technologie des batteries, consommation des ressources, Voitures électriques, mobilité douce, transports publics, liste d’Oekotopten, comportement de conduite individuel, festival de l’automobile, motorisations à émission zéro, promotion de produits écologiques, Oekozenter Pafendall, Mouvement Écologique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Mise à jour de la liste des voitures électriques les plus économes sur Oekotopten.lu

Mobilité

Publié le
mardi 19 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

En temps utile pour le festival de l’automobile, Oekotopten.lu a actualisé sa liste des voitures les plus économes en énergie. Dorénavant, notre liste ne prend en considération que les voitures entièrement électriques (BEV) et donc uniquement les motorisations à émission zéro (sous condition que les véhicules sont alimentés avec du courant électrique, provenant de sources écologiques). Oekotopten.lu est un portail Internet pour la promotion de produits écologiques, qui - avec le soutien du ministère de l’environnement - est géré par Oekozenter Pafendall et Mouvement Écologique.

Pourquoi choisir une voiture électrique ?

Ces dernières années, le marché des voitures électriques a progressé en termes d’autonomie et de consommation. Cela a permis d’élargir le choix de voitures économes en énergie. En termes de prix, le marché propose désormais des voitures électriques plus abordables. Une citadine à 5 places est déjà disponible au prix de base de 19 500.- euros. Après déduction de la subvention actuelle de 8 000 euros (1), une voiture électrique est quasi disponible pour le prix d’une voiture comparable avec moteur de combustion. Compte tenu des coûts d’entretien plus faibles et du prix moins élevé de l’électricité par rapport aux combustibles fossiles, les voitures électriques sont la solution la moins chère à moyen terme.

En effet en ce qui concerne la consommation et le coût du carburant ou de l’électricité, les voitures électriques ont une longueur d’avance. Une voiture électrique de taille moyenne consomme environ 15 kWh par 100 km, ceci au prix actuel de 17 centimes par kWh, soit 2,55 € pour 100 km. Une voiture diesel comparable nécessite environ 5 litres pour 100 km, ceci au prix de 1,05 euros par litre, soit 5,25 euros pour 100 km (prix janvier 2021).

Bien que la consommation réelle des voitures électriques dépende aussi fortement du comportement de conduite individuel, elle est plus proche des chiffres en valeurs « WLTP » (2) que les voitures Plug-In, qui sont largement plus polluantes (3). Pour les véhicules plus grands et plus lourds, les économies réalisées en électricité peuvent être encore plus importantes par rapport aux voitures à moteur thermique.

N’importe la taille de la voiture, une citadine, une voiture à taille moyenne ou une voiture spacieuse pour la grande famille jusqu’à 9 places - la liste du portail Internet oekotopten.lu énumère maintenant une large gamme de voitures électriques différentes pour la vie quotidienne.

L’autonomie ...

De nombreux fabricants proposent deux tailles de batteries pour leurs modèles. Le cas échéant, vous trouvez cette information dans la liste d’Oekotopten (voir sous « modèle similaire). La plupart des modèles atteignent aujourd’hui une autonomie de plus de 300 kilomètres (valeur WLTP), les modèles avec une batterie à grande capacité peuvent atteindre même au-delà de 500 kilomètres - ce qui est parfaitement adapté pour la plupart des consommateurs. Cependant, les petites batteries ont souvent une capacité suffisante pour les trajets quotidiens.

Pour les voyages plus longs (voyages de vacances ou similaires) il est possible d’utiliser une voiture de location ou de covoiturage. L’expansion des stations de recharge rapide doit être poursuivie rapidement.

En hiver, lorsque le chauffage est en marche, la batterie est fortement sollicitée (, ce qui entraîne une réduction importante de l’autonomie. Comme pour le moteur à combustion, l’automobiliste peut gérer l’autonomie par son propre comportement de conduite. La conduite anticipative contribue à une utilisation plus efficace de la batterie. Certaines sources d’énergie qui semblent énergivore, telles que le système d’info-divertissement ou les phares, ont peu d’importance en termes de portée. Dans la circulation urbaine, il faut compter avec la plus grande perte d’autonomie dans les températures hivernales. À des vitesses plus élevées, par exemple sur les autoroutes et les routes nationales, les pertes sont moins importantes.

Vous trouvez de plus amples informations, les critères de sélection de notre liste et d’autres conseils dans nos recommandations « Voitures électriques » sur le portail Internet oekotopten.lurésolu que par une diminution du trafic motorisé et la réorganisation de l’espace public en faveur de la mobilité douce et des transports publics.

Bien que des progrès soient réalisés dans la technologie des batteries et dans la résolution du problème de la consommation des ressources, d’autres solutions résident dans un comportement de mobilité différent. Le covoiturage, le partage de voitures, la mobilité douce et l’optimisation destransports publics doivent aller de pair avec l’électromobilité.


(1) https://www.myenergy.lu/fr/cleverfueren
(2) https://www.wltpfacts.eu/what-is-wltp-how-will-it-work/
(3) https://www.transportenvironment.org/press/potenziell-neuer-emissionsskandal-plug-hybride-nachweislich-umweltschädlicher-als-behauptet

Pour plus d’informations : https://www.oekotopten.lu/

/ /

Publié le
mardi 19 janvier 2021


Mobilité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires