Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
économie circulaire, limiter notre impact environnemental, démarche du cradle to cradle, écoconception, écologie, environnement, construction durable, enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux, gaspillage, réduire les émissions de CO2, Réduire, Réutiliser, Recycler, réutilisation les eaux usées, production, consommation, Betic Ingénieurs-Conseils
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’économie circulaire, toute une technique !

Économie circulaire

Publié le
lundi 10 février 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Successeur incontestable du modèle de production et de consommation dit linéaire, le modèle de l’économie circulaire s’impose comme un nouveau standard. Gilles Christnach et David Determe, co-CEO’s de Betic Ingénieurs-Conseils, reviennent sur son intégration au sein de leur activité.

Interview de Gilles Christnach et David Determe, co-CEO’s de Betic Ingénieurs-Conseils

Comment appliquez-vous le principe d’économie circulaire sur vos projets ?

Gilles Christnach : L’économie circulaire repose schématiquement sur 3 « R », « Réduire – Réutiliser – Recycler ». Nous gérons de plus en plus de projets qui intègrent une de ces dimensions. Nous développons, par exemple, sur deux nouveaux projets, des solutions de ventilation mécanique qui profitent de la configuration des lieux pour réduire considérablement les besoins en gaines de ventilation. Cette nouvelle technique s’appuie sur les retours d’expérience que nous avons pu avoir sur des projets emblématiques et novateurs comme le Lycée pour Professions de Santé à Ettelbrück. À la piscine municipale d’Esch-sur-Alzette, nous avons réduit de près de 70 % sa consommation d’eau, en l’équipant d’un système réutilisant les eaux usées. Ainsi, nous limitons les énergies grises, autrement dit, les émissions de CO2. Ces quelques exemples illustrent bien cette réalité en devenir.

Le challenge aujourd’hui est d’appliquer les 3 « R » sur chacun des projets et nous y travaillons activement !

Un défi de taille, comment pensez-vous y parvenir ?

David Determe : Pour limiter le gaspillage et réduire les émissions de CO2, il faut définir en amont les solutions les plus optimales pour chaque technique, sans a priori. Pour cela, nous pensons évidemment à l’autre grande évolution que le secteur traverse : le BIM ! En cours de déploiement dans tout le pays, le Building Information Modeling est un processus collaboratif de travail qui permet une visibilité complète du bâtiment et de faire de nombreuses simulations dès la phase d’étude… Il permettra donc de faire les meilleurs choix tout au long du cycle de vie du bâtiment.

Au-delà de cet aspect, l’économie circulaire bouleverse nos modes de vie ! Ce modèle économique répond aux enjeux sociaux, sociétaux mais aussi environnementaux d’aujourd’hui et de demain. Il est primordial pour nous, acteurs du bâtiment, de prendre en compte ces nouvelles préoccupations.

G. C. : C’est dans cet esprit que le projet mixte dans le quartier de Grünewald et le Domaine du Kiem sont développés. Tous deux inscrits dans la démarche du cradle to cradle, ils reposent sur l’écoconception, mais aussi sur l’éthique environnementale qui intègre, à tous les niveaux, de la conception, de la production et de la réutilisation du produit, une forte exigence écologique. Nous retrouvons ici, une réelle volonté de favoriser le partage entre les occupants, tout en leur offrant une qualité de vie optimale.

L’économie circulaire nous permet de limiter notre impact environnemental mais aussi de nous recentrer sur l’humain.
Article tiré du NEOMAG#28
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
lundi 10 février 2020


Article de notre partenaire

Betic
Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires