Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
L’eau de pluie de la Terre : une pollution globale !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’eau de pluie de la Terre : une pollution globale !

Green Planet

Publié le
jeudi 1er septembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Dans les périodes de sécheresse que nous vivons (et qui risquent de s’accentuer dans les années à venir) la récupération d’eau de pluie semble être le moyen de stocker l’eau pour des usages domestiques (chasse d’eau pour les toilettes, usage pour la machine à laver etc…).

Arroser son jardin pendant l’été avec l’eau de pluie est un bon moyen économique et écologique pour pouvoir en profiter. Cependant, il est déconseillé d’avoir une autre utilisation car celle-ci est impropre à la consommation. En effet, une étude Suédoise datant du mois d’Aout 2022 a montré que l’ensemble de l’eau des pluies sur la planète est pollué (particulièrement par les PFAS : per et polyfluoroalkylées) et ne peut donc pas être consommée[1]. Mais quelles sont ces substances ? Ou peut-on les retrouver ?

L’étude a montré que l’eau de pluie au 4 coins du monde est impropre à la consommation : des analyses ont été réalisées que ce soit en Antarctique, aux Açores ou au Tibet. Le constat est le même pour tous ces endroits : les quantités de PFAS retrouvées sont au-delà des recommandations des grandes agences internationales [2].

Les PFAS regroupent plus de 4000 composés dans une large famille de substance chimique. Nous pouvons retrouver ces substances dans beaucoup de produits de consommation comme des textiles, des emballages alimentaires, des produits cosmétiques, des produits phytosanitaires etc… Un facteur qui fait de ces produits un danger est leur caractère très persistant qui implique une pollution de tous les milieux de notre environnement : l’air, les sols / sédiments et l’eau.

Ces polluants sont problématiques pour l’environnement et pour notre santé et les PFAS ne sont pas les seuls : nous pouvons retrouver des bactéries, des parasites, des virus et des produits chimiques dans les eaux de pluie. La poussière, la fumée et les particules fines représentent aussi des contaminants pour ces eaux.

Les produits pharmaceutiques (sous forme de résidus) sont aussi de plus en plus pointés du doigt et étudiés car nous pouvons aussi les retrouver dans les eaux (eau de pluie, cours d’eau etc…).[3]

Plusieurs études ont montré la présence de médicaments dans la majorité des cours d’eau de la Terre. Les organismes de ces écosystèmes sont donc en contact direct avec ces résidus médicamenteux et des effets délétères peuvent être observés.

Cela montre une nouvelle fois la nécessité de tester les eaux de consommation afin de vérifier la qualité de celles-ci malgré les traitements mis en place.

Le laboratoire LLuCS peut vous apporter son expertise afin de tester l’eau de consommation et d’être sûr de ce que l’on boit.

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur le sujet.

[1] : https://www.liberation.fr/checknews/pourquoi-leau-de-pluie-est-elle-desormais-consideree-impropre-a-la-consommation-a-lechelle-du-globe-20220825_I2CRUM7NJJFNDPPX5OUQN5OLFI/

[2] : https://www.maxisciences.com/environnement/leau-de-pluie-nest-desormais-plus-potable-sur-terre-meme-dans-lhimalaya-selon-une-etude_art47321.html

[3] : https://reporterre.net/La-pollution-par-les-medicaments-affecte-toutes-les-rivieres-du-monde

Publié le
jeudi 1er septembre 2022


Avec notre partenaire

Laboratoire Luxembourgeois de Contrôle Sanitaire (LLuCS)
Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires