L'air dans les campagnes est-il de meilleure qualité ?

L’air dans les campagnes est-il de meilleure qualité ?

La qualité d’air dépend de l’endroit où l’on se trouve : en milieu urbain, dans la campagne, en intérieur, dans une forêt etc… Nous entendons souvent qu’il faut aller à la campagne pour se ressourcer, et respirer un air frais.

La pollution industrielle, la pollution routière et la densité des habitations et la concentration des rejets des polluants nous font penser que l’air dans le milieu urbain est plus pollué que l’air de la campagne. Cependant, l’air dans la campagne n’est pas aussi « clair » que cela.

Il existe de nombreux polluants présents dans les milieux ruraux : le trafic routier (bien moins présent que dans les villes mais existant), les pollens, les bactéries, les virus, le dioxyde d’azote, certains pesticides etc… Les micropoussières dans l’air ont un impact important : en effet elles peuvent réduire l’espérance de vie de 5,9 mois lorsque l’on a 30 ans. Le domaine agricole apporte aussi son lot de polluant avec les poussières de céréales, les bactéries pouvant être présentes dans les élevages ou les substances chimiques présentes dans les boues d’épandages et les traitements.

L’ensemble de ces polluants, de par les systèmes de ventilation et ouvertures de nos logements, peuvent se retrouver dans nos espaces intérieurs (ils représentent les 2/3 de la pollution intérieure). Cependant ils ne sont pas les seuls éléments à mettre en cause dans la mauvaise qualité d’air intérieur. Les matériaux qui composent nos logements peuvent émettre des polluants pouvant impacter la santé. Que ce soit la peinture, les meubles, les sols ou les produits d’entretien : l’ensemble de ces éléments participent à la qualité de l’air intérieur.

La clé est donc d’aérer, de garder un renouvellement de l’air assez important permettant d’évacuer les polluants. Un système de ventilation (présent dans la plupart de nos logements) doit être en fonctionnement et une maintenance doit être effectuée. Des contrôles de ces systèmes doivent aussi être réalisés afin de valider leur bon fonctionnement.

L’air de la campagne peut être meilleur sur certains paramètres, mais il ne faut pas croire que nous sommes à l’abri de tous les polluants lorsque nous passons du temps en dehors des zones urbaines. Malheureusement, une attention doit aussi être faite dans la campagne sur la qualité de l’air.

Pour cela, le laboratoire LLuCS peut réaliser des analyses de contrôle sanitaire liées à la qualité de l’air intérieur et de l’hygiène des surfaces tant sur les paramètres physico-chimiques mais aussi sur les paramètres microbiologiques dans vos logements situés en zone rurale.

N’hésitez pas à nous contacter ici pour plus d’informations !

Article
Communiqué
Publié le lundi 21 novembre 2022
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires