L'âge d'or de l'inclusion digitale

L’âge d’or de l’inclusion digitale

Née en 2018 au sein du University of Luxembourg Incubator and Entrepreneurship Programme, GoldenMe participe depuis lors à l’éducation numérique des « seniors ». Reconnue et financée depuis 2023 par le ministère de la Famille, la start-up de Mara Kroth démarre 2024 avec un nouveau logo et une myriade de projets.

« Le but initial de notre ONG était d’éviter la solitude que peuvent ressentir les personnes âgées », introduit Mara Kroth, fondatrice. « Durant le Covid, nous avons créé une plateforme que les seniors pouvaient utiliser pour se connecter, discuter et nous avons également organisé les ateliers en ligne pour les aider. » Ces rencontres online excluaient de facto toutes les personnes n’ayant pas de compétences numériques.


« Durant la crise sanitaire, nous avons tout simplement constaté que les compétences numériques sont essentielles et, depuis lors, la vision de notre entreprise est très clairement de donner à tous un accès égal à la société numérique, et notre mission est de créer des opportunités pour donner cet accès aux personnes plus âgées. »

Mara Kroth, fondatrice de GoldenMe

La petite équipe a organisé ses premiers Smartphone Cafes à Esch au Escher BiBSS. « Il s’agit d’un après-midi au café, durant lesquelles nous convions les personnes âgées à venir avec leur téléphone, tablette ou ordinateur et nous les accompagnons dans leur utilisation. » Ils étaient deux à l’époque, avec le co-fondateur Johannes Heuschkel – à présent vice-président du CA – et ils comptaient sur une poignée de volontaires pour les soutenir dans ces démarches.

Autonomisation, positivité, plaisir

Ces activités inclusives ont attiré l’attention du ministère de la Famille, si bien qu’une convention a été signée et est effective depuis janvier 2023. « Ils ont vu que la demande était croissante et nous ont suggéré d’agir de manière officielle, avec leur soutien. »

GoldenMe a à ce jour organisé 42 Smartphones Cafés dans plusieurs communes luxembourgeoises et a récemment recruté 3 personnes grâce au soutien ministériel : une gestionnaire de projets, une chargée d’administration et une social media manager.

Ce 26 janvier, Mara Kroth a réuni son équipe, toutes les parties prenantes et la presse en vue de dévoiler sa nouvelle identité visuelle et de faire le point sur les activités menées et à venir. Réalisé par A Designers’ Collective, le nouveau logo vient remplacer le premier, créé dans le rush au moment du lancement de la start-up, en 2018. « Nous avons choisi cette nouvelle identité parce qu’elle représente ce que nous voulons défendre, à savoir l’autonomisation, la positivité et le plaisir d’utiliser les outils numériques. Je pense que les nouvelles couleurs et les formes représentent bien cela. » Un nouveau slogan accompagne le logo : « Inclusion numérique pour tous les âges ».

Mots-clés : IA et cybersécurité

Inclure tout le monde, en travaillant avec la démographie la plus exclue, c’est la volonté de GoldenMe. Et ses efforts se poursuivront donc en 2024 avec la poursuite des Smartphone Cafes, dont un rendez-vous récurrent au sein de l’incubateur de l’Université à Belval. Le 1er, qui se tient ce 1er février, s’attardera plus particulièrement sur la gestion des mots de passe.

Le 6 février aura lieu le Safer Internet Day en partenariat avec BEE SECURE. Des ateliers sont prévus toute la journée au Casino Syndicat, sur les thématiques de la cybersécurité, de l’intelligence artificielle et la désinformation. Mara Kroth : « C’est déjà complet ! Nous avons ajouté une autre date en mars, pour revenir sur ces thématiques. Le sujet de l’intelligence artificielle, en particulier, intéresse énormément les gens ».

(de g. à dr.) Mara Kroth, fondatrice et présidente, GoldenMe ASBL ; Johannes Heuschkel, vice-président, GoldenMe ASBL ; Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation
(de g. à dr.) Mara Kroth, fondatrice et présidente, GoldenMe ASBL ; Johannes Heuschkel, vice-président, GoldenMe ASBL ; Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation - ©Julien Warnand

Une campagne vidéo est également au programme et devrait circuler sur Facebook dès le mois de mai. À l’origine de ce projet : le Prix de l’inclusion numérique 2023 remporté par GoldenMe, pour une série de courtes vidéos à destination des seniors qui ne se rendent pas aux Smartphone Cafés, afin de les sensibiliser à la cybersécurité.

Le premier semestre de l’année se terminera par un déménagement pour l’équipe, qui quittera Belval pour rejoindre la Maison des Associations à Bonnevoie.

Présent lors de la conférence de presse, le tout récemment nommé ministre de la Famille Max Hahn s’est exprimé sur le sujet : « Vieillir en bonne santé est devenu de plus en plus important de nos jours, et un aspect crucial de cet objectif est l’apprentissage tout au long de la vie, en particulier dans le domaine de la culture numérique. »

Marie-Astrid Heyde
Photos : Studio Wision

Article
Article
Publié le lundi 29 janvier 2024
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires