Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Sasha Baillie, Luxinnovation
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Faire tourner les idées circulaires

Économie circulaire

Publié le
vendredi 11 novembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Circular by Design Challenge #3 est officiellement lancé. Luxembourgeois et Européens sont invités à soumettre leurs solutions circulaires pour – peut-être – bénéficier d’un programme d’accompagnement de 12 semaines et finalement donner vie à leur projet durable et innovant.

Le ministre de l’Économie Franz Fayot a introduit le 9 novembre le lancement officiel de l’appel à projets pour la 3e édition du Circular by Design Challenge.

« Le Circular by Design challenge est une des manières de soutenir (la) transition vers une économie plus durable. En effet, le but du challenge est d’encourager les entreprises et entrepreneurs à développer des produits et services qui contribueront à un monde plus circulaire, plus durable. » Franz Fayot, ministre de l’Économie

/

S’appuyant sur le succès des deux précédentes éditions, il a rappelé que l’ambition du ministère, et de Luxinnovation dans la mise en oeuvre de ce challenge, « n’est pas seulement que les solutions gagnantes soient implémentées avec nos partenaires, mais également qu’elles ouvrent la porte à d’autres opportunités de business ».

C’est en effet sur base de partenariats que tourne le programme. Cinq partenaires, répartis dans quatre thématiques, sont à la recherche de solutions circulaires pour des projets concrets. Les fiches descriptives relatives à chaque thématique sont disponibles sur le site du Challenge.

Solutions durables pour les événements d’entreprise (partenaire : Direction générale du tourisme du ministère de l’Économie)
Rachel Nigri, Tourisme d’affaires, évènements et salons nationaux, Direction générale Tourisme : « Nous sommes convaincus que les événements peuvent être écologiquement durables ». Les solutions cherchées visent à préserver l’énergie et réduire les émissions de CO2, mettre un terme au plastique à usage unique, combattre le gaspillage notamment alimentaire et étendre la vie des produits.

Mobilier urbain multifonctionnel (partenaires : LUGA – Luxembourg Urban Garden 2025 et Luxembourg Expo 2025 Osaka GIE)
Les solutions proposées pour ce thème devront idéalement répondre aux demandes des deux partenaires et donc être d’ordre multifonctionnel.

Ann Muller est en charge de la coordination générale du LUGA Luxembourg Urban Garden, une exposition prévue pour 2025, organisée par la Ville de Luxembourg et le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de Développement rural.

« Trouvons des synergies et travaillons ensemble ! » Ann Muller, LUGA Luxembourg Urban Garden

.
Le LUGA souhaite avoir un impact environnemental aussi minime que possible, tout comme le GIE Luxembourg Expo 2025 Osaka qui a annoncé il y a quelques mois les grandes lignes de son pavillon pensé par SteinmetzDemeyer et jangled nerves. Les projets soumis devront d’ailleurs coller à l’identité visuelle proposée.

Daniel Sahr, Project Coordinator, Chambre de Commerce : « Le pavillon démontrera l’expertise luxembourgeoise dans le domaine de l’économie circulaire, en commençant par sa construction qui sera entièrement circulaire ». La liste du mobilier à fournir est ici très précise et répondra de préférence à la logique « pensé au Luxembourg, fabriqué au Japon » pour maintenir une production très locale.

Produits durables pour la LuXembourg Collection (partenaire : ministère des Affaires étrangères et européennes)
Partenaire du challenge pour la deuxième année consécutive, Beryl Koltz, Strategic Manager, LuXembourg – Let’s make it happen a rappelé les conditions de participation : « mettre en avant la créativité, la diversité et l’expertise en durabilité du Luxembourg, raconter une histoire sur le Luxembourg, son histoire et/ou ses valeurs, faire vivre la marque LuXembourg à travers le monde ».

Solutions durables pouvant contribuer à la coopération au développement et à l’aide humanitaire (partenaire : LuxAid – Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères et européennes)
Un domaine bien plus vaste ici puisqu’il concerne l’ensemble des actions de LuxAid, qui agit principalement (mais pas exclusivement) pour le 1er objectif de développement durable de l’ONU : éradiquer la pauvreté, dans les pays du « Global South ». Il est d’ailleurs possible de soumettre un projet qui implique un organisme situé à l’étranger. Ernestine Kornelis, Secrétaire de Légation 1er en rang, ministère des Affaires étrangères et européennes : « Comme LuxAid opère dans des contextes très divers (...), le champ est très étendu. La solution devrait vraiment répondre à un besoin local et pouvoir être étendu dans une prochaine phase (scalability) ».

Il est judicieux de consulter les fiches spécifiques à chaque thème sur le site web avant de soumettre un projet, afin de vérifier les conditions d’éligibilité.

Un programme qui s’étend jusqu’en juin

Anja Höthker, Project Manager chez Luxinnovation a précisé les différentes étapes de sélection et les conditions de participation au Circular by Design Challenge.

/

Les équipes doivent se composer d’une à quatre personnes dont une au moins réside en Europe, et disposent de deux mois – soit jusqu’au 9 janvier – pour soumettre leur projet en ligne, sous forme écrite. Elles devront impérativement proposer des solutions répondant aux besoins d’un des partenaires du programme et mettre en avant les aspects circulaires de ces solutions.

Le jury sélectionnera ensuite 5 projets par thème, sur base de critères disponibles en ligne. Ceux-ci devront alors être présentés devant le jury, « une opportunité de démontrer la motivation de l’équipe et de clarifier le projet ». Trois solutions seront retenues pour chaque thématique.

/

La phase de coaching s’étendra du 13 février février au 5 mai. Elle inclut des workshops de groupe sur le design thinking, le design circulaire, les business modèles durables…, des sessions de coaching individuels avec un coach assigné, des comités de direction au début, au milieu et à la fin du programme afin de présenter les projets, de le challenger, d’identifier les idées de développement, etc.

En fin de parcours, un lauréat par catégorie sera annoncé lors de la cérémonie de remise des Awards (25 mai 2023, TBC) et repartira avec la somme de 8.000 euros. Le programme ne se termine toutefois pas encore à la remise des prix, puisque les participants auront encore l’occasion de défendre leur projet et de trouver d’autres opportunités de collaborations lors d’un pitching event en juin, avec un réseau d’acteurs-clés du Luxembourg.

Projets non circulaires s’abstenir

« C’est une excellente initiative, très bien organisée, avec un support extraordinaire des mentors et coachs, qui fournissent un support détaillé et personnalisé. Nous avons pu voir que certains entrepreneurs ont réellement grandi, c’est aussi une expérience de développement personnel, qui s’aligne avec l’économie circulaire et qui fournit une belle vitrine. » Martin Charter, président du jury

.
Président du jury depuis la première édition, Martin Charter, Professor at Centre for Sustainable Design, UCA a donné quelques conseils aux potentiels participants :

  • « Assurez-vous que vos propositions s’alignent avec la circularité. Cela semble évident, mais parfois le lien n’est pas très clair »
  • « Assurez-vous de appuyer vos propos avec des informations solides et de bons arguments »
  • « Testez votre présentation avant de passer devant le jury, car il est parfois très difficile de comprendre le projet. Vérifiez qu’il est solide et très clair en le présentant devant vos collègues et votre équipe »
  • « Pensez déjà au marketing, à la promotion de votre solution »

Un groupe cible élargi

C’est finalement Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, qui a donné le « go » officiel et annoncé un changement par rapport aux éditions précédentes, puisque cette 3e s’adresse à un public plus large :

« L’objectif est de donner aux participants du challenge quelques leçons-clés qui leur permettront d’améliorer toutes leurs futures activités de manière durable. Afin d’augmenter l’impact de cette initiative, nous avons élargi le groupe cible. Alors que les deux premières éditions visaient principalement les industries créatives, le programme est à présent ouvert aux entreprises de tous les secteurs avec des solutions innovantes et durables. Le Challenge s’oriente maintenant vers les entreprises actives dans le secteur de l’automobile, les cleantech, les matériaux et l’industrie. (...) Nous cherchons à encourager les start-ups à participer, mais aussi des entreprises déjà établies qui proposent des produits et services plus matures. », Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation

.
L’appel est lancé. Reste à faire circuler l’info, et les idées !

Marie-Astrid Heyde
Illustrations : Luxinnovation

Publié le
vendredi 11 novembre 2022


Avec notre partenaire

Luxinnovation, innovation, start-up, plateforme nationale Digital Innovation Hub, digitalisation des entreprises, programmes, Fit 4 Digital, Fit 4 Innovation, Fit 4 Circularity, Fit 4 Service, Fit 4 Resilience, Fit 4 Start, projets d'innovation, UE, technologies, développement innovant, recherche, collaboration entre la recherche publique luxembourgeoise et les entreprises, agence nationale de promotion de l'innovation
Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires