Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Du bois local dans une filière élargie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Du bois local dans une filière élargie

Économie circulaire

Publié le
jeudi 15 septembre 2022 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Attendue et saluée par les acteurs de terrain, la place de marché digitale e-Holzhaff, mue par Luxinnovation et le ministère de l’Économie, est dédiée au secteur bois de la Grande Région, autour du Luxembourg

Vous êtes un professionnel qui peut proposer du sciage à façon ; vous avez un beau lot de hêtres, une centaine de mètres cubes rangés le long d’un accès forestier du côté de Mersch ; vous recherchez la belle grume de chêne de plus de 10m et de bonne circonférence pour une commande spécifique… Dans tous les cas, si vous êtes en Grande Région autour du Luxembourg, la plateforme e-Holzhaff va pouvoir apporter sa pierre à l’édifice, ou plutôt son bois au stère.

C’est en effet une plateforme de type « marketplace », un espace numérique qui met en relation l’offre et la demande. « Il s’agit de faciliter l’interconnexion des acteurs du secteur bois, optimisant ainsi la chaîne de valeur », résume-t-on au Luxembourg Wood Cluster de Luxinnovation. La CEO de l’agence nationale d’innovation, Sasha Baillie, était d’ailleurs aux côtés du ministre de l’Économie, Franz Fayot, pour la présentation officielle de la plateforme e-Holzhaff.
/

Celle-ci est disponible en allemand et en français, pour s’adresser aux acteurs de la filière bois de la Grande Région. Le site e-Holzhaff permet aux utilisateurs inscrits de consulter et de publier des annonces, pour proposer ou demander des produits ou des services (abattage, transport, séchage, stockage…)

Répondre aux besoins du terrain

Après évaluation de l’expérience, selon le succès ou l’évolution des marchés, la plateforme pourra proposer d’autres fonctions ou options, la possibilité d’y effectuer directement des transactions financières par exemple. Mais dans un premier temps, c’est la première étape de transformation qui est ciblée : la fourniture de bois rond à l’industrie de transformation du bois, qui en tirera du bois de construction par exemple. On notera que l’outil est ouvert aux entreprises, mais aussi aux associations et aux privés.
/
Le Luxembourg Wood Cluster et le ministère de l’Économie ont élaboré cet espace d’échanges numériques (annoncé en mai 2021 déjà) en étroite collaboration avec des acteurs publics et privés du secteur, demandeurs d’un outil facilitateur de marché. « Nous nous sommes appuyés sur un groupe d’experts regroupés au sein du Cluster Advisory Group, composé des représentants des entreprises-clés du secteur, de la recherche publique et des ministères », explique Sasha Baillie. « Nous avons ainsi pu définir une approche qui puisse répondre aux besoins des futurs utilisateurs. Il n’existe pas d’autres places de marché digitales comparables dans la Grande Région, celle-ci visant à la fois les fournisseurs et les consommateurs de bois. »

« La création de cette place de marché digitale veut aider à valoriser le bois disponible dans le pays, tout en soutenant les transformateurs de bois dans leur souhait d’utiliser des matériaux régionaux », souligne Franz Fayot.

Faut-il rappeler que, au Luxembourg, la surface forestière couvre plus d’un tiers du territoire ? La filière bois nationale représente 1.285 entreprises et occupe environ 19.000 personnes. 98% des entreprises du secteur sont des PME. Qui pour la plupart (75%) emploient moins de 10 salariés.
Le pays compte plus de 14.000 propriétaires privés d’espaces boisés. 54% des forêts appartiennent au secteur privé. « L’offre de bois est très fragmentée, avec de petits volumes qui sont parfois difficiles à revendre sur le marché classique », observe Ralf Köhler, le manager du Luxembourg Wood Cluster de Luxinnovation.

Coller au marché pour le développer

Présent au lancement officiel, Winfried Von Loë de l’Association Lëtzebuerger Privatbësch, juge que cette plateforme est une vraie chance pour les petits propriétaires qui ne disposent généralement que de petits volumes. « Cela peut permettre un véritable élargissement de l’offre et de la demande. »

Pour Corinne Brever, administratrice d’une entreprise familiale à la longue lignée du côté de Ëlwen, Scierie Bois Brever, « l’outil donne un aperçu général de l’ensemble du marché. Il va soutenir le développement de la filière et la volonté de construire avec du bois régional, dans une logique de durabilité et d’économie circulaire, tout en apportant plus de transparence sur ce qui existe sur le marché. » Administrateur délégué de Steffen Holzbau, Mark Weber y voit « une étape importante dans la mise en relation de tous les acteurs régionaux, qui va améliorer la chaîne de valeur de l’ensemble de la filière bois. »

Alain Ducat

Photo MECO : (de g. à dr.) Sasha Baillie, CEO, Luxinnovation ; Franz Fayot, ministre de l’Économie ; Mark Weber, administrateur délégué, Steffen Holzbau SA ; Ralf Köhler, cluster manager, Luxembourg Wood Cluster

Publié le
jeudi 15 septembre 2022


Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires