Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Luxinnovation, Circular by Design Challenge, Franz Fayot, Sasha Baillie, CEGO Julie Conrad, PROGroup, Romain Poulles, Anna Zahedi-Lamarche Nana&Rose, Ankaa Project, Capriole Marko Klacar, Office Freylinger, incubateur de l’Université du Luxembourg, Filip Westerlund, Our Choice, sneakers durables, baskets sans plastique, Lycée des ARts et Métiers, Guoda Treciokaite Kombutex, kombucha leather,Certificate in sustainability and social innovation,
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Circulaires et créatives entreprises !

Économie circulaire

Publié le
lundi 3 mai 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Circular by Design Challenge de Luxinnovation a livré ses lauréats. Et les créateurs d’entreprises ne manquent pas d’idées durables, fleurant bon l’économie circulaire, récompensées et désormais parrainées pour leur développement. Challenge réussi ! Et rendez-vous à l’automne, pour une version encore plus ouverte.

L’événement a tenu ses promesses, malgré le challenge technique que constituent encore les mesures sanitaires. Le premier Circular by Design Challenge lancé par l’agence pour la promotion de l’innovation Luxinnovation a vécu à Luxexpo The Box, entre cérémonie « en présentiel », keynotes et discours à distance ou sur scène et livestream, le tout sous la houlette du ministre de l’Économie Franz Fayot et avec un Marc Lis (cluster manager du Creative Industries Cluster Luxembourg mû par Luxinnovation) à l’aise en « Monsieur Loyal » anglophone, signe de la multiculturalité internationale du tissu local.

Un shift complet et complexe, une initiative innovante

Le Circular by Design Challenge a d’abord permis à 10 projets d’entreprises de développer leurs idées, toutes circulaires et/ou durables, accompagnées pendant 12 semaines par des « parrains » et autres mentors. Un encadrement professionnel bien utile pour faire progresser les idées et les business plans, et qui va se voir prolongé par des partenariats industriels permettant le développement et la mise en place des produits et services récompensés par le jury.

Le ministre Franz Fayot, dans son discours d’ouverture, a souligné l’importance de l’économie circulaire, des idées et des partenariats qui se mettent en place pour les concrétiser. « Il faut construire cette économie plus circulaire, qui rend notre société plus résiliente et plus compétitive. Le modèle nécessite un shift complexe et complet, des business models nouveaux basés sur les principes de l’économie circulaire et qui sont vecteurs de réelles opportunités d’affaires via des partenariats intelligents. Le challenge poussé par Luxinnovation est déjà, en soi, une initiative innovante et la preuve que les idées créatives méritent d’être soutenues ».

Place aux lauréats

4 catégories ont vu émerger un projet lauréat, un 5e prix, entre mention spéciale d’encouragement et coup de cœur, étant ajouté par le jury.

Dans la catégorie Interior Design, le prix va à CEGO, de Julie Conrad. La jeune designer a imaginé toute une gamme de mobilier et d’espaces de travail modulaires, fabriqués avec des matériaux de récupération et proposés à la location, par exemple pour des espaces de coworking ou des entreprises en démarrage. CEGO sera accompagnée dans son développement par PROgroup et son « happy circular CEO » Romain Poulles, et sera hébergée durant 6 mois gratuitement au Silversquare, espace de coworking.
/

Pour le Fashion Design, c’est Anna Zahedi-Lamarche et son projet Nana&Rose qui ont été mis à l’honneur. L’idée est ici de proposer des vêtements de maternité durables, en location pour éviter des achats éphémères et remettre dans le circuit de la seconde main de qualité, réalisés à partir de tissus et de teintures naturels, à la traçabilité certifiée par un QR code. Le projet va pouvoir s’épanouir avec le partenariat d’Ankaa Project, une asbl d’inclusion sociale au Luxembourg et en Grèce.

Capriole et Marko Klacar ont reçu le prix Product Design. On est ici dans le recyclage intelligent du marc de café, provenant de l’horeca local ou de collectes chez les particuliers par exemple. Compostable ou transformable en engrais, comme le projet l’avait d’abord orienté, le marc, comme Capriole en a pris la direction en cours de route, peut aussi devenir briquettes d’allumage, pour le poêle ou le barbecue. La marque sera enregistrée grâce à l’appui financier de l’Office Freylinger, spécialisé en propriété intellectuelle, et sera suivie par le Lycée des Arts et Métiers.
/

La catégorie « Mobilité » a donné un nouveau coup de projecteur à une start-up issue de l’incubateur de l’Uni, Our Choice, révélée par Infogreen dès des premiers pas et qui fait partie des grands espoirs de l’économie circulaire made in Luxembourg. Pour rappel, Filip Westerlund propose des sneakers et baskets fabriquées sur commande (pas de surproduction), sans plastique, à partir de matières 100% naturelles ou/et recyclées, et suivies par un SAV qui propose de réparer les chaussures plutôt que de les jeter… Le projet pourra mettre la gomme avec l’appui du partenaire GoodYear.

Il faut enfin saluer le prix spécial du jury, attribué à Guoda Treciokaite et à son projet Kombutex. Partie d’un masque compostable, l’idée s’est réorientée vers le développement d’un cuir durable et bio, sans utilisation de matière animale, mais fabriqué à partir de bactéries naturelles (kombucha leather). Sa créatrice bénéficiera gratuitement du cursus « Certificate in sustainability and social innovation » proposé par l’Université du Luxembourg.

Un challenge plus international et ouvert aux écoles

Cette édition réussie pour un nouveau challenge créatif en appelle déjà une suivante, à brève échéance. Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, a confirmé une seconde édition, qui démarrera à l’automne prochain. Le concept reste le même, mais on reverra les catégories pour l’appel à idées. Le concept sera élargi aussi, en ouvrant le challenge aux jeunes de l’enseignements secondaire et du supérieur, et prendra une dimension plus cosmopolite encore, avec un jury d’experts et des partenaires internationaux pour sélectionner les projets et les accompagner.

« Ce Circular by Design Challenge a clairement démontré l’efficacité et l’étendue du champ de collaboration entre les créatifs et les acteurs multisectoriels de l’économie. Cette première édition est un succès enthousiasmant. Nous continuerons donc à aller dans ce sens, toujours avec l’appui du ministère de l’Économie », a-ponctué Sasha Baillie.

Alain Ducat

Photos : Luxinnovation

Photo principale : Filip Westerlund et Our Choice une nouvelle fois mis sous les projecteurs

Infogreen

Retrouvez ici le communiqué de presse conjoint Ministère de l’Economie/Luxinnovation

Publié le
lundi 3 mai 2021


Article de nos partenaires

Luxinnovation, innovation, start-up, plateforme nationale Digital Innovation Hub, digitalisation des entreprises, programmes, Fit 4 Digital, Fit 4 Innovation, Fit 4 Circularity, Fit 4 Service, Fit 4 Resilience, Fit 4 Start, projets d'innovation, UE, technologies, développement innovant, recherche, collaboration entre la recherche publique luxembourgeoise et les entreprises, agence nationale de promotion de l'innovation
Université du Luxembourg, multilingue, interdisciplinaire, recherche, enseignement, doctorants, centres de recherche interdisciplinaire, informatique, sécurité des TIC, science des matériaux, droit européen et international, finance et innovation en finance, éducation, histoire numérique et contemporaine
Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires