Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Zoom sur l’Alternative Espaces Citoyens
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Zoom sur l’Alternative Espaces Citoyens

Droits humains & solidarité

Publié le
lundi 15 mars 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

SOS Faim, ONG de développement visant à « un monde sans faim partout et pour tous » a publié son 1er bulletin d’information 2021 à destination de ses donateurs et du grand public. Elle y présente deux de ses partenaires au Niger.

Une année marquée par la crise du coronavirus vient de se terminer. L’année 2021 sera celle de la reconstruction et – je l’espère du moins – de la mise en place, non seulement d’un modèle de société plus collaboratif et plus solidaire, mais aussi de relations de coopération rééquilibrées entre une ONGD « fournisseuse d’expertise », telle que SOS Faim, et les organisations « bénéficiaires » dont nous sommes partenaires dans nos six pays d’intervention. En ce début d’année, je voudrais vous remercier de votre soutien constant – qui n’a pas faibli pendant la pandémie du COVID-19 -, et remercier aussi nos équipes, à Schifflange et en Afrique, qui, malgré l’impossibilité d’un contact direct, ont su s’informer mutuellement, échanger sur leurs pratiques et co-construire de nouveaux modèles de coopération. À vous tou.te.s, à nous tou.te.s, je présente les meilleurs voeux de bonne santé et de bonheur pour une année que j’espère résiliente et créative. Raymond Weber, Président de SOS Faim

.

Après la présentation de la Fédération des Coopératives Maraîchères dans une précédente publication, voici l’Alternative Espaces Citoyens :

Sans paysans on ne mange pas !
Cultivons leurs droits !

Le Niger reconnaît le droit à l’alimentation dans sa constitution depuis 2010. Pourtant le gouvernement peine à prendre les mesures nécessaires pour concrétiser ses obligations relatives aux droits humains, en particulier le droit à l’alimentation en faisant au contraire trop souvent le choix de privilégier les droits des entreprises et du marché.

Depuis 2016, SOS Faim soutient les activités de l’Observatoire sur le Droit à l’alimentation et la Souveraineté alimentaire, initiative portée par AEC en partenariat avec d’autres organisations de la société civile du Niger. L’objectif est d’informer, sensibiliser et mobiliser les citoyens sur la question de leurs droits, mais aussi de mener des actions de plaidoyer pour la mise en oeuvre du droit à l’alimentation et de la souveraineté alimentaire. En 2020, SOS Faim a transféré directement 130.000€ à ce partenaire.

Chaque fin d’année, l’association AEC organise un séminaire des leaders de la société civile et des organisations paysannes afin de mettre en débat les enjeux stratégiques du secteur agricole, les entraves à l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations rurales, sans oublier la problématique du financement public de ce secteur.

L’édition 2020 de ce séminaire s’est inscrite dans le contexte des échéances électorales de fin d’année et a été placée sous le thème : Placer les droits fondamentaux du monde rural au coeur de l’agenda électoral de 2020-2021. Tous les candidats à l’élection présidentielle avaient répondu présents : un signe de l’importance du sujet et de la crédibilité d’Alternative Espaces Citoyens en tant que facilitateur de débats.

Article de notre partenaire SOS Faim Luxembourg, issu de son bulletin d’information de janvier 2021 :

Publié le
lundi 15 mars 2021


Article de notre partenaire

SOS Faim
Droits humains & solidarité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires