Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Compagnie de Construction Luxembourgeoise, CDCL, certifiation B Corp, avenir durable, construction durable, performances environnementales, responsabilité sociale, ransparence, gouvernance, label, améliorer l’égalité hommes-femmes, diversité des employés
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Viser la certifiation B Corp, c’est déjà s’engager pour un avenir durable »

Architecture & construction

Publié le
vendredi 4 mars 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La Compagnie de Construction Luxembourgeoise a toujours été très active dans la recherche de solutions soutenant le développement durable.

Aujourd’hui, CDCL se fixe un objectif plus ambitieux encore, celui d’obtenir la certification B Corp - pour Benefit Corporation - qui répond à des normes très strictes en matière de performances environnementales, de responsabilité sociale, mais aussi de transparence et de gouvernance. Une démarche, qui s’inscrit dans une vision globale, portée par le Conseil d’administration et la Direction.

Interview d’Inès Lacour, Responsable Amélioration Continue chez CDCL

Quel chemin l’entreprise CDCL doit-elle parcourir pour obtenir la certification B Corp ?

L’obtention de cette certification est un long processus. Tout d’abord, il faut répondre à une évaluation d’environ 200 questions sur 5 thèmes : la gouvernance de l’entreprise, les travailleurs, la communauté, l’environnement et les clients. Le score ainsi obtenu doit atteindre un minimum pour pouvoir soumettre la candidature de l’entreprise à l’obtention de la certification. Nous sommes très fiers puisque le score que nous avons obtenu suite à cette évaluation nous permet de soumissionner, preuve que nous satisfaisons déjà à l’heure actuelle à un grand nombre d’exigences en lien avec cette certification. Bien que la route soit encore longue, notre engagement dans cette démarche insuffle déjà une dynamique positive et, à ce stade du process, je vois cette candidature comme un acte de plus dans notre prise en compte des enjeux d’aujourd’hui et de demain.

Il faut dire que CDCL a toujours été une entreprise pionnière dans la certification au Luxembourg. Elle a été parmi les premières à mettre en place les normes ISO 9001, 14 001 et dernièrement 45 001, qui concernent respectivement la qualité, l’environnement, la sécurité et la santé. Avec la certification B Corp, nous voulons aller un pas plus loin.

Pourriez-vous citer quelques exemples d’actions mises en place dans ce sens ?

Le partenariat exclusif signé avec CREEbyRhomberg est un premier exemple. La construction hybride bois-béton est effectivement un mode de construction écologique, qui répond à de nombreuses exigences en la matière, dont le Cradle to Cradle, un concept visant le zéro déchet et la réutilisation des matériaux à l’infini dans une optique d’économie circulaire.

Au niveau social, notre département Ressources humaines travaille également activement pour notamment améliorer l’égalité hommes-femmes. Je peux d’ailleurs vous annoncer aujourd’hui en primeur que nous recevrons ce mois-ci le label Actions Positives, décerné par le Ministère de l’Égalité des chances. Promouvoir le management féminin et la diversité des employés sous toutes ses formes est aussi un des critères de B Corp.

D’où est venue l’initiative de contacter B Corp ?

L’initiative vient de notre Conseil d’administration, de par sa sensibilité aux questions environnementales et sociales et suite à une collaboration fructueuse menée avec Becolux au sein de All-in-One (AIO) Technologies, dont les deux entreprises sont co actionnaires. Il faut savoir que Becolux compte parmi ses nombreuses activités la production de cidre via la société Ramborn, justement première entreprise au Luxembourg ayant obtenu la certification B Corp. Les renseignements pris, l’idée a fait son chemin et, très vite, l’opportunité pour une société comme la nôtre d’obtenir un tel label est apparue comme une évidence. Que cette dynamique soit initiée par la gouvernance de l’entreprise est important : cela nous permet d’avoir une vision stratégique claire.

Quel est l’avantage de telles certifications pour vos clients ?

Cette recherche de nouvelles certifications et de maintien des certifications existantes est une garantie quant à la qualité de nos prestations et au contrôle des règles en matière d’environnement, de sécurité et de santé. Un vrai gage de confiance pour nos clients ! Cette démarche a également du sens pour nos sous-traitants et fournisseurs : elle les encourage en effet à chercher de nouvelles ressources et solutions pérennes.

Votre démarche a donc un effet boule de neige en incitant les acteurs économiques qui travaillent avec vous à être plus vertueux ?

Nous essayons d’aligner toute la chaîne de valeur. B Corp dit « participer au changement de culture mondiale pour redéfinir le succès des entreprises ». Il ne s’agit plus seulement de faire du profit, même si c’est nécessaire, mais aussi de créer des bienfaits pour les communautés environnantes. Ensemble, nous faisons en sorte que chaque acte que nous posons contribue à un avenir durable.

Comme dans toute certification, j’imagine que celle-ci s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue ?

Effectivement. Nous avons d’ailleurs un service de ce nom au sein de CDCL qui englobe tout ce qui est qualité, sécurité, environnement et lean management sur chantier. Ce processus de certification vient ren forcer notre gestion du changement, notre culture de l’amélioration continue et toutes nos mesures de soutien à la créativité et à l’innovation. En effet, tous les 3 ans (qui est le rythme de la re certification), nous devrons perfectionner notre score et démontrer que les actions qui ont été mises en place le sont toujours et que nous les avons même dépassées.

Vos salariés sont-ils impliqués dans cette démarche d’innovation et d’amélioration continue ?

Pour appuyer cette dynamique, nous avons créé le CODAM (Comité des Ambassadeurs), composé d’une vingtaine de salariés, actifs à tous les niveaux de l’entreprise, de la production à l’administration. Des réunions mensuelles sont ainsi organisées afin de réfléchir à des propositions répondant à des objectifs précis d’inclusion, de vie sociale, de développement et d’optimisation de process. Ce Comité organise, par exemple, actuellement, le concours innovation pour inciter nos employés à partager leurs idées d’amélioration de tâches et/ou d’organisation pour gagner en efficacité et en bien-être. Une vraie valeur ajoutée pour l’entreprise et surtout la satisfaction de répondre aux demandes du terrain. Un véritable win-win qui renforce la relation employeur-employé.

Mélanie Trélat
Article paru dans le NEOMAG#43
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
vendredi 4 mars 2022


Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires