Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Autofestival luxembourgeois, économes en énergie, voitures, réduction émission CO2, écobilan, consommation de carburant, promouvoir les transports publics, mobilité douce, mobilité écoresponsable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Valeurs d’émissions : soyez vigilants !

Mobilité

Publié le
lundi 28 janvier 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

C’est reparti pour une nouvelle édition de l’Autofestival luxembourgeois et le portail www.oekotopten.lu a en conséquence actualisé ses listes des voitures les plus économes en énergie et pauvres en émissions.

Les valeurs d’émission et de consommation de carburant sur le banc d’essai

Depuis le mois de septembre de l’année dernière, toutes les voitures particulières neuves et tous les véhicules utilitaires légers neufs - c.àd. qui sont nouvellement mis sur le marché - sont soumis à l’obligation de passer par une procédure mondiale d’essai harmonisée, qui est une nouvelle méthode officielle de mesure des émissions de gaz d’échappement et de consommation officielle de carburant, ladite méthode « WLTP » (Worldwide Harmonisez Light-Duty Vehicles Test Procedure).

Loin d’être parfaite - du fait qu’il s’agit toujours d’un procédé de laboratoire et que les données ne sont pas le fruit d’une conduite réelle - cette méthode a néanmoins le mérite d’être plus proche de la réalité que le procédé appliqué auparavant, dénommé «  NEDC » (New European Driving Cycle », ou « NEDC » Nouveau Cycle Européen de Conduite), ce qui est clairement mis en évidence par des nouvelles valeurs d’émission, en moyenne de 20 % plus importantes par rapport au passé.

Or, comme seules les voitures neuves sont soumises à cette nouvelle méthode de mesure des émissions, une comparaison directe avec des modèles qui sont déjà homologués s’avère impossible.

En présence d’une méthode de calcul améliorée, et afin de pouvoir comparer approximativement les voitures neuves aux modèles qui sont déjà plus anciens, les nouvelles voitures particulières sont soumises - outre au « WLTP » - également au procédé « NEDC adapté », qui est affiché parallèlement.

Si vous êtes donc désireux d’acquérir un nouveau véhicule, soyez vigilants et informez-vous auprès du concessionnaire/revendeur ou marchand de voitures sur la méthode de mesure appliquée pour déterminer les valeurs d’émission affichées dans le show-room. Car ces derniers (tout comme les constructeurs automobiles) sont obligés d’afficher la méthode de mesure des émissions dans les show-rooms et brochures ou dépliants publicitaires.

ATTENTION aux termes imprimés en petits caractères !

Pour ce qui est des données sur les valeurs d’émission, il se peut qu’un nouveau modèle n’ait pas encore été homologué, et que les valeurs indiquées dans le catalogue ou dans le show-room soient inférieures à celles qui s’afficheront après l’achat dans des conditions de conduite réelle. Afin de mieux illustrer ceci, voici un extrait d’un catalogue automobile : « La procédure d’homologation est encore en cours. En passant à la procédure d’essai WLTP, il est possible que les valeurs mentionnées sur les documents du véhicule au moment de la livraison soient plus élevées. »

Pour le client, cette présentation erronée des valeurs d’émission peut en outre entraîner une déception sur le plan financier. Dans le cadre de la campagne « Clever fueren - Steiere spueren », les propriétaires d’un véhicule hybride rechargeable (Plug-in hybride) dont les valeurs d’émission se situent en dessous de 50 g/km, bénéficient d’un abattement fiscal pour mobilité durable. Or, si les valeurs d’émission indiquées dans les papiers de bord du véhicule acheté mentionnent après coup des valeurs qui se situent au-dessus de 50 g/km, cette aide risque « d’éclater telle une bulle de savon ».

Un autre problème est que, dans de nombreux cas, les émissions ne sont indiquées que pour le seul modèle de base. Dans les catalogues, les fabricants indiquent simplement que les données en termes d’émissions de CO2 et de consommation de carburant, figurant sur les papiers de la voiture, peuvent varier en fonction de la configuration de cette dernière.

Dès lors, assurez-vous - dans la mesure du possible - que les valeurs indiquées en matière de consommation de carburant et d’émission de CO2 dans le contrat de vente soient les mêmes que celles qui figurent sur les papiers de bord du véhicule qui fait l’objet du contrat.

Fin 2021, la comparaison des valeurs d’émission des différents modèles de voitures sera plus facile et évidente du fait que seules les données « WLTP » seront valables et appliquées.

www.oekotopten.lu - des informations utiles pour les consommateurs en 1 seul clic !

Les listes publiées sur notre portail internet reposent sur une subdivision en 7 classes automobiles : petites citadines, véhicules compacts, voitures de la catégorie moyenne inférieure, de la catégorie moyenne, de la catégorie supérieure, (vans) monospaces compacts et vans. Chaque année, les critères de sélection des listes d’oekotopten.lu sont adaptés suivant les niveaux de développements de l’industrie automobile. Comme par le passé, les modèles à motorisation diesel doivent obligatoirement être équipés de la technologie AdBlue ; le nombre de voitures diesel listées dans oekotopten facilite leur comparaison !

Les véhicules 100 % électriques n’émettent pas de CO2 ; au Luxembourg, les ménages et bornes de charge « Chargy » s’approvisionnent en courant électrique via des sources d’énergies renouvelables. De ce fait, leur écobilan - en phase d’utilisation, et par rapport aux moteurs à combustion - est inégalé ! Dès lors que la possibilité de charger sa voiture à l’aide d’une borne d’entreprise s’offre, il est indiqué de s’informer sur le mix de courant acheté par l’entreprise.

La production, la durée de vie ainsi que le recyclage en fin de vie des batteries automobiles sont des composantes d’une problématique bien connue. Il s’avère indispensable de renforcer la pression politique afin de rendre l’exploitation des ressources nécessitées socialement plus responsable et le processus de la production plus écologique, durable et efficient ! Des développements dans cette direction se font sentir. Oekotopten.lu suit ces développements de près et informe les consommateurs via son portail internet. Quoi qu’il en soit, l’écobilan des voitures électriques est et reste le plus avantageux, comparé aux moteurs classiques.

À noter encore que les listes d’Oekotopten.lu ne renferment toujours pas les voitures de type SUV, Crossover ou Offroad. Même si le nombre de modèles hybrides et électriques poursuit également sa croissance dans ces segments, ces véhicules consomment beaucoup plus d’énergie (sans parler de leur production) que les voitures courantes, étant donné l’importance de leur poids et de leur résistance aérodynamique. N’oublions pas non plus que cette véritable course à l’armement automobile à laquelle les automobilistes se livrent, contribue hélas à surcharger continuellement les infrastructures routières, les espaces de stationnement et les normes de sécurité, qui sont au point d’atteindre leurs limites.

Finalement, oekotopten.lu s’abstient de donner des conseils qui vont vers un achat précis. Face à l’explosion du trafic et des bouchons et au gâchis effréné des ressources, notre rôle est de donner matière à réfléchir et de promouvoir les transports publics, respectivement la mobilité douce en tant que meilleure option pour aboutir à une mobilité plus écoresponsable.

Pour plus d’informations sur les aides financières allouées lors de l’achat d’une voiture : https://transports.public.lu/fr/con...
Actualité Oekozenter Pafendall

Publié le
lundi 28 janvier 2019


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires