Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Urban farming, stratégie nationale, Neobuild, CDEC, Living City, Troisième Révolution Industrielle, Jeremy Rifkin, Luxembourg, serre, toiture
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Urban farming au Luxembourg, état des lieux

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 3 décembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le rapport consacré à la stratégie nationale urban farming du Luxembourg, pays pionnier dans ce domaine, est désormais disponible en ligne.

Alternative à nos modes de production, de consommation et de construction traditionnels, l’agriculture urbaine est aussi une solution innovante pour favoriser l’économie circulaire et réinventer nos villes. Elle est un levier pour créer du lien social, faire (re-)vivre des espaces, servir de lieu de formation, favoriser la réinsertion socioprofessionnelle, l’intégration et améliorer le bien-être des citoyens.
Elle remplit également de nombreuses fonctions écologiques : régulation des microclimats et du climat global de la ville, prévention des risques d’inondation par l’amélioration de la percolation des eaux de pluie dans le sol, isolation thermique des bâtiments grâce aux murs et toits végétalisés, purification de l’air, préservation de la biodiversité, etc. Enfin, elle stimule l’économie locale par de nouvelles activités, le développement de circuits courts, par la création de valeur car les surfaces auparavant inexploitées sont transformées pour produire des aliments de qualité, par une économie plus endogène où la monnaie reste plus longtemps dans le circuit local.

En étant le premier pays à élaborer une stratégie nationale en la matière, le Luxembourg marque sa volonté de se positionner comme un laboratoire vivant de la durabilité. Cette dernière a été présentée en mai dernier, lors de la conférence Living City : urban farming & végétalisation des bâtiments, par le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, Neobuild et le Conseil pour le Développement Économique de la Construction (CDEC). Elle se base sur les réflexions de groupes de travail qui se sont réunis dans le cadre du processus Troisième Révolution Industrielle pour présenter une série de recommandations permettant de faciliter l’implémentation et le développement de l’agriculture urbaine au Luxembourg.

Le rapport est à découvrir sur le site web dédié à la stratégie nationale : situation agricole au Luxembourg, définition de l’urban farming, potentiels et opportunités de l’agriculture urbaine pour le pays… Un lien, intégré dans la page d’accueil et dans la rubrique stratégie nationale, renvoie vers une liseuse en ligne, qui vous permettra non seulement de lire facilement le document, mais aussi de le télécharger.

Quelques chiffres tirés de ce rapport :

  • 3 % de la consommation en fruits et légumes du pays sont couverts par la production locale,
  • En 2060, la population luxembourgeoise devrait atteindre 1 million de personnes selon le Statec,
  • 62,5 % de la population mondiale sera urbaine en 2050 selon les Nations unies,
  • 146 ha de surfaces de toiture seraient disponibles au Luxembourg pour exploiter l’urban farming,
  • 76 % de la population considère la provenance des aliments comme critère d’achat le plus important,
  • 71 % de la population est disposée à payer plus pour un produit local.

Mélanie Trélat

Publié le
mardi 3 décembre 2019


Article de nos partenaires

NEOMAG
Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires