Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
portail BIM Luxembourg, formations BIM, construction durable, guide interactif de modélisation & interopérabilité, méthodologie de travail, CRTI-B, solutions informatiques, programme standardisé, différents logiciels, cycle BIM Luxembourg, Neomag
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une offre à la carte qui répond aux besoins de tous les intervenants

Architecture & construction

Publié le
vendredi 30 juillet 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le CRTI-B est un acteur neutre qui travaille en consensus avec l’ensemble des intervenants de la construction au Luxembourg. Il a coordonné le développement d’un cycle de formation national et complet sur le BIM. Les parcours et les modules ont été créés par un groupe de travail qui regroupe des partenaires issus du monde de la construction : ingénieurs, architectes, entreprises, maîtres d’ouvrage, … et des organismes de formation professionnelle continue - House of Training, LUSCI/ IFSB et Chambre des Métiers.

Interview de Marcel Deravet, Project Manager Luxembourg Smart Construction Institute (LUSCI) à l’IFSB, et Charlie Boon-Bellinaso, Chargé de mission stratégie et normalisation BIM Luxembourg au CRTI-B

Le cycle de formations BIM proposé se compose de 4 modules principaux qui reprennent des éléments de base communs et utiles à tous les métiers du secteur de la construction, auxquels viennent s’ajouter des modules-outils complémentaires plus spécialisés qui s’adressent à chaque profil professionnel, couvrant toutes les phases de la conception au chantier. Une offre « à la carte », validée par les concepteurs, les entreprises et les maîtres d’ouvrage publics et privés, et conçue pour répondre aux besoins spécifiques respectifs de chacun de ces acteurs. Le fait d’avoir pris tous les acteurs à bord a également l’avantage de permettre au CRTI-B de proposer ces formations à des tarifs très concurrentiels.

Les formations, dont certains modules sont en cours de conversion en un mix de présentiel, classes virtuelles et webinaires, sont essentiellement composés de travaux pratiques sur logiciels : modélisation, plateforme collaborative… La LUSCI, département de l’IFSB, a contribué de manière fondamentale à l’élaboration de ce cycle de formation transsectoriel par l’alignement et l’intégration des formations BIM Modeleur et BIM Coordinateur dans le parcours coordonné. La pratique est un des piliers pédagogiques et cela se traduit dans le programme du CRTI-B : « Nous formons des gens qui travaillent déjà. Ils doivent donc acquérir des outils ou des bonnes pratiques directement et concrètement applicables dans leur métier au quotidien », souligne Marcel Deravet, project manager à la LUSCI.

Ces formations sont disponibles, en partie du moins, depuis plusieurs années déjà, mais elles s’étoffent au fil du temps. Au cours de l’année écoulée, de nouveaux modules ont été développés et d’autres ont été améliorés.

C’est le cas notamment d’un cours qui est dédié aux maîtres d’ouvrage et aux facility managers. « Les maîtres d’ouvrage et les exploitants des bâtiments sont les personnes qui décident si un projet se fait en BIM ou non. C’est pourquoi nous voulions les sensibiliser et les informer sur leurs intérêts à utiliser le BIM, en commençant par définir leurs besoins et en leur donnant une méthodologie pour implémenter le BIM dans leurs projets, », explique Charlie Boon-Bellinaso, chargé de mission stratégie et normalisation BIM Luxembourg au CRTI-B.

Par ailleurs, le groupe de travail planche sur des modules axés chantier qui s’adressent à l’exécution, mais aussi aux concepteurs pour qu’ils soient au fait des pratiques spécifiques sur le terrain. Un premier module sera proposé prochainement pour les acteurs sur site : chefs d’équipes, architectes, ingénieurs, coordinateurs sécurité, bureaux de contrôle…

Le catalogue s’enrichit aussi avec de nouveaux outils qui peuvent aussi bien servir à la conception qu’aux entreprises de construction qui modélisent elles-mêmes à partir de la maquette de l’architecte et de l’ingénieur et l’utilisent sur chantier. Ces outils qui s’appliquent à l’architecture, à la structure et aux tech niques spéciales sont en train d’être complétés avec des formations sur l’électricité et l’éclairage.

Pour ce qui des logiciels, le CRTI-B travaille de concert avec les revendeurs de solutions informatiques de manière à proposer un programme standardisé sur les différents logiciels du marché suivant les prérequis définis pour rejoindre le cycle BIM Luxembourg, il s’agit du module « outil prise en main » et « échanges et méthode BIM » qui est décliné pour Revit, Archicad, Allplan, Vectorworks et Strakon. Des équivalences sont également mises en place avec les distributeurs d’autres solutions, ces modules sont dispensés directement par le distributeur, par exemple Cadwork et Bentley Open Building.

Le BIM étant une méthodologie de travail qui se développe partout dans le monde, le CRTI-B reste connecté avec les évolutions qui se font au niveau européen, voire mondial, pour adapter son offe de formation, tout en y incluant les spécificités luxembourgeoises. « Nous sommes actifs dans un groupe de travail européen pour la standardisation du BIM – l’EU BIM Task Group -, ainsi que dans le forum francophone Building Smart qui regroupe le Québec, la Suisse, la Belgique, la France et le Luxembourg. L’objectif principal est de se coordonner en termes de développement de contenu, de bonnes pratiques à une échelle plus grande que celle d’un pays », indique Charlie Boon-Bellinaso.

Autre nouveauté : un nouveau portail BIM Luxembourg sera lancé cet automne, dans lequel seront référencés d’une part, toutes les formations BIM disponibles au Luxembourg - y compris celles qui ne font pas partie du cycle CRTI-B -, et d’autre part, les logiciels qui tournent autour de la construction et du BIM. Ce portail permettra d’offrir un point d’entrée unique et exhaustif à toute personne qui souhaite s’informer sur le sujet et proposera également d’autres outils comme un « guide interactif de modélisation & interopérabilité » intégrant plusieurs logiciels avec des fils de discussion par outil.

Mélanie Trélat
Article tiré du NEOMAG #39
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

/

Publié le
vendredi 30 juillet 2021


Avec nos partenaires

Institut, Formation, Sectoriel, Bâtiment, Bettembourg, IFSB, construction, Luxembourg, partenaire, Infogreen, Institut de Formation sectoriel du Bâtiment, construction durable, développement durable
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires