Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Duboisdendien, Optigrün, Optigreen, toiture végétalisée, toit terrasse, jardin potager urbain, isolation, apport de biodiversité en ville
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un vrai potager sur le toit

Architecture & construction

Publié le
mardi 5 mai 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Source de bien-être et de naturalisation de l’habitat urbain, un procédé de végétalisation permet la production de fruits et de légumes en toiture terrasse.

« La transition énergétique n’est possible que si elle est solidaire » (Nicolas Hulot).

Il est impératif de comprendre que l’habitat des futures années va bien changer en termes de coût et de rigueur environnementale. Sur ce dernier sujet, la végétalisation des toitures est un marché grandissant au Luxembourg et laisse place à des toitures, non seulement « vertes », mais qui s’habillent de multiples couleurs.

Pour le bien de nos bâtiments et de nos habitats urbains, ces toitures végétales isolent des fortes chaleurs, conservent l’eau de la pluie, apportent de la biodiversité - insectes, plantes - dans les villes du pays , abaissent la température de celles-ci grâce à l’évaporation de l’eau. Et si nous en faisions des toits terrasses ou/et des lieux de rencontre ou nous pourrions cultiver fruits et légumes après les heures de travail ?

C’est aussi pour cela que Optigrün, acteur majeur dans la fourniture de projets de toitures vertes et fort d’une expérience solide en Allemagne et en Europe, vous propose un complexe pour toit plat en vogue.

Ce procédé de végétalisation permettant la production de fruits et de légumes en toiture terrasse est composé, par ordre d’application sur isolant et étanchéité de toiture, d’une plaque de drainage de 40 mm minimum, d’un filtre géotextile non-tissé ou d’une natte d’irrigation et d’un substrat accueillant la végétation.

Il est décliné en deux versions, lourde ou légère, en fonction de la charge autorisée en toiture.
/

Optigrün propose trois catégories de végétalisation :

  • 7-12 cm de substrat pour les herbes aromatiques,
  • 13-25 cm de substrat pour les légumes et les arbustes à baies
  • 26-40 cm de substrat pour les arbres fruitiesr basse tige.

Il dispose d’éléments de bordures en aluminium permettant de créer des ilots végétalisés.

Plus d’informations
Duboisdendien /
54 op Zaemer
L-4959 Bascharage
Email : xavier@duboisdendien.com

Publié le
mardi 5 mai 2020


Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires