Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Thomas&Piron, systèmes de chauffage urbain, maisons TomWood, projets hybrides bois/béton, François-Xavier Gilen, LENOZ, Mehrdad Khani, bois lamellé-collé, projets durables, construction durable, matériaux et techniques innovants
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un nouveau responsable et des nouveautés techniques chez TomWood

Architecture & construction

Publié le
vendredi 20 novembre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Suite à des remaniements internes qui ont vu Cédric Herbiet, jusqu’à présent directeur de l’entité TomWood chez Thomas&Piron, prendre d’autres responsabilités au sein du groupe, un poste de gestionnaire de projets TomWood a été créé. La personne désignée pour remplir ce rôle est Mehrdad Khani. Employé depuis 2007 chez Thomas&Piron, il a d’abord travaillé dans les maisons traditionnelles avant d’intégrer TomWood, dès sa création il y a 9 ans, en tant que deviseur. Entré dans ses nouvelles fonctions le 1er septembre, ses missions sont multiples : avoir une vision globale des projets durables et y introduire des matériaux et techniques innovants.

Rencontre avec Mehrdad Khani, gestionnaire de projet TomWood, et François-Xavier Gilen, manager vente maisons et petites résidences chez Thomas&Piron

« Après quelques années de retours d’expériences sur les projets qui respectent les critères du programme LENOZ, nous nous rendons compte que la gestion de ces projets en ossature bois, vu leurs caractéristiques et leur complexité, nécessite un accompagnement particulier par rapport à la conception traditionnelle. La mission de Mehrdad est d’offrir ce suivi et cette coordination très spécifiques », explique François-Xavier Gilen, manager vente maisons et petites résidences.

Au-delà de ce rôle d’accompagnement, la volonté de Mehrdad Khani est d’apporter de l’innovation dans les projets TomWood : « Nous proposons déjà des maisons durables, mais nous n’allons pas en rester là. Nous allons encore développer ce concept et y introduire d’autres techniques, produits, matériaux. Nous nous projetons dans le futur : fin 2020, le modèle LENOZ sera revu et modifié et nous voulons anticiper la nouvelle législation. Nous sommes en train de nous donner les moyens d’être à jour pour les projets qui vont arriver ». Parmi les matériaux évoqués, Mehrdad Khani cite le CLT : « Le bois lamellé-collé, en plus d’être durable, est résistant et permet une grande liberté architecturale. Il a, en plus, une forte résistance au feu et une excellente étanchéité. Ce produit pourrait beaucoup nous aider à développer de grands projets mais mon but est aussi de le ramener à une plus petite échelle, dans nos maisons ». D’un point de vue écologique, TomWood teste aussi des isolants en laine de bois et en cellulose soufflée dans les cloisons.

« Nous continuons, par ailleurs, à travailler avec Neobuild, notamment sur le projet l’Arche à Bettembourg où nous allons innover plus qu’on ne l’a jamais fait », ajoute François-Xavier Gilen.

Témoin de cette volonté d’innover, un nouveau lotissement va être créé à Hobscheid. Il se compose de maisons familiales de 4 chambres et 180 m2, mises en vente mi-septembre. L’innovation se situe ici au niveau de l’approche : « Ces maisons ont été directement dessinées en ossature durable, suivant les critères de LENOZ, et elles sont proposées comme telles, clé sur porte. Nous proposons une démarche inversée par rapport à celle que nous avons d’habitude : d’abord, nous séduisons le client avec un produit fini, qu’il peut découvrir à travers des images de synthèse, voire une visite virtuelle, mais aussi à travers une visite de notre maison témoin à Senningerberg, nous le convainquons ainsi du confort, et ensuite, nous lui expliquons que c’est un projet étudié pour être durable sans proposer d’alternative. Pour les finitions intérieures, nous restons bien sûr flexibles. Les clients sont libres de choisir selon leurs critères esthétiques dans une sélection de matériaux qui respectent LENOZ. Pas de parquets imbibés de colles ou de solvants, donc. En tant que responsable commercial, il me semble que le marché est prêt à ce type de démarche. Chez Thomas&Piron, nous couvrons l’intégralité d’un projet depuis l’achat du terrain agricole jusqu’à la remise des clés, et nous prenons le risque de proposer un produit durable, et pas autre chose. Dans le contexte actuel où la demande est supérieure à l’offre, je trouve que c’est un bon moment pour motiver les gens à changer de méthodologie », indique François-Xavier Gilen.

Pour rappel, les maisons TomWood sont des projets hybrides bois/béton avec une proportion 80/20, avec une structure de cave et un mur porteur au rez-de-chaussée en béton et le reste en bois. Le bois, a de nombreuses propriétés et, de par sa faible inertie, c’est un matériau qui se prête très bien à la lutte contre les îlots de chaleur urbains. Et les maisons durables proposées par TomWood respectent toutes les solutions préconisées pour lutter contre ces phénomènes en termes de végétalisation, rétention d’eau et configuration du bâtiment.

Dans les cartons, Thomas&Piron a encore une quinzaine de projets de lotissements au Luxembourg, et est en pleine réflexion pour les concevoir différemment, notamment en y intégrant des systèmes de chauffage urbain. « Nous y travaillons et notre produit est prévu pour évoluer dans cette direction, mais nous sentons qu’il faut encore résoudre certaines questions concrètes, en collaboration avec les autorités publiques, sur la gestion de ces centrales », explique-t-il.

Mélanie Trélat
Article tiré du NEOMAG#33
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur
/

Publié le
vendredi 20 novembre 2020


Article de notre partenaire

TOMWOOD
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires