Un juillet très chaud et très sec mais...

Un juillet très chaud et très sec mais...

Un ensoleillement qui bat les records pour un juillet parmi les plus chauds de l’histoire... mais pourtant pas exceptionnel ; un déficit pluviométrique marqué mais sous la sécheresse de 1949.

Meteolux a publié son traditionnel bilan climatologique, pour le mois de juillet 2022.

Les principales conclusions ?

Des conditions anticycloniques avec des masses d’air souvent assez sèches en basses couches ont été prédominantes pendant le mois de juillet 2022.

Un ensoleillement record !

Avec 377 heures d’ensoleillement, le mois de juillet 2022 est le mois de juillet le plus ensoleillé jamais observé à la station météorologique de Findel-Aéroport Luxembourg depuis le début des enregistrements en 1947, reléguant ainsi le précédent record historique survenu en juillet 2018 au deuxième rang (348 heures).

Un déficit pluviométrique marqué

Avec un cumul mensuel de 6.8 l/m2, le mois de juillet 2022 est le 3e mois de juillet le plus sec jamais observé à notre station, le record absolu étant détenu par le mois de juillet 1949 avec seulement 2.2 l/m2.

Un mois de juillet parmi les plus chauds mais pas exceptionnel

Avec une température moyenne mensuelle de 20.6 °C, le mois de juillet 2022 se situe 1.9 °C au-dessus de la normale climatique 1991-2020 (18.7 °C) et se classe au 6e rang des mois de juillet les plus chauds jamais observés à la station météorologique de l’Aéroport de Luxembourg-Findel depuis 1947.

Meteolux insiste toutefois : aucun record de température maximale journalière n’a été atteint durant le mois de juillet 2022. Les 36.3 °C enregistrés le 19/07/2022 restent encore inférieurs au record absolu de 39.0 °C enregistrés le 25/07/2019 à la station du Findel.

Photo © SIP / Uli Fielitz

Article
Article
Publié le lundi 8 août 2022
Partager sur
Nos partenaires