Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Cordis, construction durable, navire, RAMSSES, construction navale, matériau composite, maritime, coque, projets européens, réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime, réduire les coûts d’énergie et d’entretien
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un grand pas vers une construction durable et efficace des navires

Green Planet

Publié le
mercredi 9 septembre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les partenaires d’une initiative de l’UE ont dévoilé une section grandeur nature de la coque d’un navire récemment assemblée et fabriquée en matériaux composites afin de réduire les coûts d’énergie et d’entretien.

Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime, les propriétaires, les exploitants et les constructeurs de navires recherchent des solutions pour améliorer la durabilité, y compris un poids plus léger pour réduire la consommation de carburant. Grâce à leurs avantages tels que les gains de poids et la résistance à la corrosion, les matériaux composites avancés comme les polymères renforcés de fibres de carbone ou les plastiques gagnent en popularité dans l’industrie maritime où la plupart des navires sont encore en acier lourd.

C’est là qu’intervient le projet RAMSSES, financé par l’UE, en encourageant le déploiement de matériaux innovants en vue d’une future commercialisation dans l’industrie maritime. Les partenaires du projet ont récemment présenté la section grandeur nature de la coque d’un grand navire de haute mer fabriquée en matériaux composites.

Damen Schelde Naval Shipbuilding (DSNS), partenaire du projet RAMSSES, indique dans un communiqué de presse : « La construction navale composite présente de nombreux avantages, et la contribution des composites à une efficacité et une durabilité maritimes améliorées figure en tête de liste. Le poids d’un navire composite, comme celui sur lequel travaillent les partenaires du projet RAMSSES, serait réduit jusqu’à 40 % par rapport à un navire en acier équivalent. » Le communiqué explique également : « Les résultats qui en découlent consistent en une diminution considérable de la consommation de carburant et des émissions. »

Comme indiqué dans ce même communiqué de presse, malgré ces avantages, du fait d’un manque de lignes directrices approuvées, « les règlementations couvrant la construction navale composite ne concernent que les navires pesant jusqu’à 500 tonnes, mesurant environ 25 mètres de long ». « RAMSSES entend résoudre ce problème en augmentant la technologie des composites et la capacité à concevoir, produire et commercialiser des navires en composites mesurant jusqu’à 85 mètres de long en totale conformité avec la Convention SOLAS et les règlements de classe en validant le processus de production des grandes structures en composites avec une amélioration économique et des indicateurs de performance clés pour la résistance au feu et aux chocs et la robustesse structurelle . » SOLAS, la Convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer, est un traité maritime portant sur la sécurité des navires marchands.

Durabilité et polyvalence

Dans ce même communiqué de presse, Marcel Elenbaas du DSNS souligne l’impact de RAMSSES sur l’avenir du transport maritime. « La durabilité fait actuellement l’objet de toutes les attentions dans l’industrie, et la construction navale ne déroge pas à la règle. L’utilisation de composites pour les navires plus grands a des conséquences notables sur l’ensemble de la conception du navire. » Il ajoute que ces navires requièrent des moteurs plus petits, « ce qui signifie plus d’espace pour des systèmes supplémentaires, ce qui en fait une plateforme plus polyvalente. Et bien sûr, les navires en composites nécessitent beaucoup moins d’entretien que les navires en acier. Avec RAMSSES, nous avons l’opportunité de démontrer l’efficacité et la durabilité de la construction navale composite grandeur nature ».

Des cas de démonstration

Appelée Custom Made Hull for Offshore Vessel (Coque sur mesure pour les navires de haute mer), cette solution récemment dévoilée constitue l’un des 13 cas de démonstration développés dans le cadre du projet RAMSSES et couvrant l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement maritime (composants, équipements, intégration dans les produits complexes, réparations). Ces démonstrations portent sur les systèmes modulaires légers, l’application d’acier haute performance dans les structures de coques porteuses, l’intégration de matériaux composites dans diverses structures et les solutions de réparation globale. Le projet RAMSSES (Realisation and Demonstration of Advanced Material Solutions for Sustainable and Efficient Ships) s’achèvera en mai 2021.

Pour plus d’informations, veuillez consulter : site web du projet RAMSSES
Source : CORDIS
photo : © Denys Yelmanov, Shutterstock

Publié le
mercredi 9 septembre 2020


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires