Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
cours d'eau à sec
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un été 2022 exceptionnel

Santé-Environnement

Publié le
mardi 6 septembre 2022 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Bilan météo : les vagues de chaleur et le manque de pluie qui persiste depuis le mois de mars ont engendré une sécheresse sans précédent.

Alors que l’été 2022 touche à sa fin, AgriMeteo, le service météorologique national de l’ASTA (Administration des services techniques de l’agriculture) du ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, publie son analyse météorologique nationale du 1er juin au 31 août 2022.

Au niveau des températures, l’été 2022 a été le deuxième le plus chaud, après celui de 2003, depuis le début des enregistrements en 1838, avec une température moyenne de 19,3 degrés. Deux records sont à noter, à savoir l’été présentant le plus de « journées estivales » (plus de 25 degrés), et le plus de pics de chaleur (plus de 30 degrés).

Côté pluviométrie, il s’agit de l’été le plus sec depuis 1921, et le septième le plus sec depuis le début des enregistrements en 1854. Les vagues de chaleur et le manque de pluie qui persiste depuis le mois de mars ont engendré une sécheresse sans précédent..

Juin : Trop chaud et trop sec

Avec des excédents entre + 0.9 °C et + 1.6 °C, le mois de juin était plus chaud que la moyenne climatique de 1991 - 2020. Les précipitations étaient déficitaires dans presque tout le pays, excepté à Asselborn où les stations météorologiques ont enregistré un surplus de + 5.2 mm par rapport à la moyenne.

Juillet : Vagues de chaleur et sécheresse

Le mois de juillet était marqué par des vagues de chaleur et des sécheresses. Les températures étaient plus élevées que la normale et les déficits de pluie variaient entre −67.5 mm et −54.6 mm. Dans presque tout le Grand-Duché, excepté à Mamer, à Reckange et à Roeser, les niveaux de précipitation étaient inférieurs à 10 mm. Juillet 2022 était le deuxième mois de juillet le plus sec enregistré depuis 1854.

Août : Températures trop élevées et sécheresse

Dans l’ensemble du pays, le mois d’août était le plus chaud depuis l’enregistrement des moyennes mensuelles en 1838 et affichait des excédents entre +2.5 et +3.4°C. La sécheresse s’est prolongée avec des déficits de pluie jusqu’à −66.6 mm. Le mois s’est terminé avec des averses localement intenses.

Les données proviennent du réseau de 36 stations météorologiques automatiques de toutes les régions du Luxembourg. Les valeurs de quatre stations représentatives Asselborn (nord), Clemency (sud-ouest), Remich (vallée de la Moselle) et Luxembourg-ville (centre) ont été comparées aux valeurs moyennes de la période de référence 1991−2020. Toutes les données enregistrées par les 36 stations météorologiques de l’ASTA sont accessibles sur www.agrimeteo.lu.

Communiqué par le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural

Photo : Administration de la Gestion de l’Eau

Publié le
mardi 6 septembre 2022


Santé-Environnement
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires