Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
PADEM, solidarité, humanité, école, enfants, femmes, humanitaire, Sénégal, espace santé
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un dispensaire au coeur du quartier de Guinaw Rail

Droits humains & solidarité

Publié le
mardi 1er novembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Suite et fin de la mission au Sénégal de Magali Getrey, fondatrice de PADEM, dans le but d’ouvrir un espace de santé communautaire à Guinaw Rail Nord, dans la région de Dakar.

Dans la banlieue de Dakar, le processus de peuplement de Guinaw Rail a commencé dans les années 65. Il résulte d’une politique de déguerpissement des populations de Dakar et de la poussée de l’exode rural. L’occupation du site s’est ainsi déroulée de manière spontanée sans aucune planification.

/L’urbanisation sauvage de Guinaw rail Nord, le manque d’assainissement et de toilettes, les eaux usées déversées dans les rues ainsi que les inondations récurrentes couplé à un niveau de pollution très poussé à Dakar et sa banlieue favorisent le développement de certaines maladies infectieuses (parasitose, paludisme, dermatose, affection respiratoire) alors qu’à Guinaw Rail, aujourd’hui, 30 000 habitants s’y partagent un seul poste de santé.

Le projet vise donc à promouvoir un meilleur accès à la santé pour les populations vulnérables et démunies de Guinaw rail Nord, principalement les enfants, en proposant un ensemble de services de santé primaire.

Cette mission est réalisée en collaboration avec WARANKA GR. Comme le souligne sa dénomination, son but est de valoriser et améliorer les ressources et l’environnement dans les quartiers. Cette association de développement local est basée à Pikine, en banlieue de Dakar, dans le quartier de Guinaw Rail. Depuis sa création en mai 2004, elle mène de nombreuses activités dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la formation, et de la protection de l’environnement.

Des milliers de bénéficiaires

Le programme de ce projet est pour le moins complet et chargé :

  • Construction et équipement d’une case de santé communautaire, recrutement de 4 personnes professionnelles de santé ;
  • Accueil et consultation des personnes malades au sein du centre ;
  • Organisation de journées de soins dans les écoles publiques et les Daaras, et de visites à domicile ;
  • Mise en place d’un système de suivi nutritionnel des enfants ;
  • Organisation de séances de dépistage des maladies chroniques et endémiques (diabètes, hypertension, VIH…), au centre ;
  • Sensibilisation mensuelle au sein de la communauté sur ces maladies, et sensibilisation trimestrielle à la radio ;
  • Mise en place d’un comité de veille et d’alerte en matière de santé.

Un projet destiné à toutes les générations. En effet, il aidera 3 000 enfants issus des écoles publiques et des Daaras, 500 enfants âgés de 0 à 5 ans, 5 000 habitants de la commune et quatre membres du personnel.

/

Du côté l’ONG PADEM (Programme d’Aide et de Développement pour les Enfants du Monde), on est évidemment ravi que ce projet, débuté en 2020, arrive à son terme. Il va pouvoir soulager un grand nombre de personnes et ce, dans de bonnes conditions.

Photos : ©PADEM

Publié le
mardi 1er novembre 2022


Avec notre partenaire

PADEM
Droits humains & solidarité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires