Transition verte, logement, finance durable… : le bon bulletin du FMI

Transition verte, logement, finance durable… : le bon bulletin du FMI

Le rapport du Fonds monétaire international salue « la pertinence de la politique budgétaire du Luxembourg et la résilience de son secteur financier ».

L’article IV des statuts du Fonds monétaire international (FMI) stipule que le Fonds « exerce une ferme surveillance sur les politiques des États membres » et que « chaque État membre fournit au Fonds les informations nécessaires à cette surveillance et, à la demande du Fonds, a des consultations avec ce dernier sur ces politiques ». En pratique, cette surveillance comprend une mission annuelle du FMI au Luxembourg, durant laquelle de nombreuses questions économiques sont abordées, en lien avec les politiques budgétaires. Et le FMI vient de publier son rapport final, en 33 pages, suite à sa mission au Luxembourg, effectuée en mars dernier.

Le rapport est « globalement positif » souligne le ministère luxembourgeois des Finances dans un communiqué. La ministre Yuriko Backes est satisfaite de ce premier bulletin rendu sous son mandat récent : « J’étais ravie de pouvoir accueillir les équipes du FMI au Luxembourg pour les premiers échanges en présentiel depuis deux ans. Je constate avec satisfaction les conclusions favorables au sujet de l’évolution économique du Luxembourg pendant la pandémie. » En effet, le rapport relève plus spécifiquement le soutien du gouvernement aux ménages et aux entreprises tout au long de la crise sanitaire et confirme la résilience du secteur financier luxembourgeois, qui a contribué au redressement rapide du pays et qui continue d’afficher de solides marges de capital et de liquidité.

Selon le rapport du Fonds, la croissance économique du pays devrait rester positive, bien qu’à un rythme plus lent d’environ 2% en 2022 et 2023. La guerre en Ukraine et les pressions inflationnistes qui en résultent ont commencé à peser sur la confiance économique. « Couplés aux pénuries potentielles de main-d’œuvre et aux goulots d’étranglement persistants dans la chaîne d’approvisionnement, ces facteurs pourraient freiner les perspectives de croissance du pays à court terme », avertit le FMI.

Mesures bienvenues

L’institution basée à Washington salue en particulier les « paquets » de soutien comme « Energiedësch » ou le « Solidaritéitspak », qui s’attachent à protéger le pouvoir d’achat des consommateurs et à soutenir les entreprises. « Les mesures des autorités visant à soutenir les ménages et les entreprises concernées et à promouvoir la transition verte ainsi que la décision tripartite de limiter l’indexation automatique des salaires à une fois par an pour 2022-2023 sont les bienvenues », souligne le FMI, qui recommande une « normalisation progressive » de la politique budgétaire - en l’occurrence la fin de mesures transitoires - une fois les effets de la guerre dissipés.

Mais le Fonds recommande aussi de « continuer à relever les défis structurels », aux premiers rangs desquels figurent le logement, la transition écologique et la transition numérique.

En particulier, le rapport salue les mesures visant à accroître l’offre de logements sociaux et abordables, ainsi que les projets du gouvernement de taxer les terrains non utilisés et les logements vacants.

Leadership en finance durable

Observant le programme ambitieux du gouvernement sur le climat, le FMI souligne le leadership du Luxembourg en matière de finance durable.

Le rapport note aussi l’importance accordée à la requalification et au perfectionnement des compétences, ou encore l’investissement dans l’éducation numérique.

Le Conseil d’administration du FMI a adopté le rapport de cette année pour le Luxembourg le 27 mai dernier. Ce rapport peut être consulté sur le site du FMI ou ici (PDF).

Alain Ducat

Photo principale : La ministre des Finances Yuriko Backes (à gauche), avec la présidente de la Banque Centrale européenne, Christine Lagarde

Photos : FMI / SIP/ European Union

Article
Article
Publié le mercredi 8 juin 2022
Partager sur
Nos partenaires