Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Luxembourg in Transition, Florian Hertweck, Université du Luxembourg, master en architecture, gouvernance par cogestion, transition agro-écologique, suffisance énergétique, sciences de l’environnement, Luxembourg Institute of Science and Technology, Centre for Ecological Learning, CELL, IBLA, Faculté des Sciences Humaines, des Sciences de l’Éducation et des Sciences Sociales, consultation internationale, Luxembourg 2050
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Transition vers 2050 (IV) : recherche nationale

Politique & Gouvernance

Publié le
jeudi 12 novembre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Luxembourg veut penser son avenir et rencontrer les enjeux en réinventant sa planification territoriale. La transition semble en marche. Infogreen se penche sur des initiatives. Aujourd’hui : au sein des équipes internationales appelées à penser le futur, un consortium de partenaires luxembourgeois emmené par l’Université.

On a vu qu’une consultation internationale se penche au chevet du futur du pays. 10 équipes sont retenues, constituées d’acteurs-experts, souvent en partenariats public-privé, autour d’un premier de cordée et d’une thématique – les voici :

  • Tracer la voie d’un futur décarboné, résilient et désirable pour le Luxembourg : AREP Ville SAS – France, Paris-Sorbonne Université, TAKTYK Sàrl France, Mobil’homme Sàrl Suisse, Quattrolibri EURL France
  • Métaboliser les réseaux du territoire : AWP, Agence de reconfiguration territoriale - France, ONE Architecture États-Unis / Pays-Bas, A3
  • LUXEUROPE 2050 - Le Grand-Duché en transition : Interland Sàrl - France, Carbone 4 SAS France, Auxilia asbl France, ESAJ, École d’enseignement supérieur de paysage
  • Se développer au-delà des frontières & fermer la boucle : KCAP Architects&Planners GmbH - Suisse, Arup Deutschland GmbH Allemagne, Cabane Partner Urbane Strategien und Entwicklung GmbH Suisse
  • The Luxembourg region as the most liveable, responsible and sustainable in Europe : MVRDV B.V. - Pays-Bas, Goudappel Coffeng Pays-Bas, Transsolar Inc. États-Unis, H+N+S B.V. Pays-Bas, Deltares PaysBas, DRIFT B.V. Pays-Bas, University of Twente, ITC Faculty Pays-Bas
  • Energyscapes : Raum404 GmbH - Suisse, Topos Suisse, BASE paysage Sàrl France, Basler & Hofmann West AG Suisse, Drees &Sommer GmbH Suisse, Novascopia Sàrl France
  • Une vision pour le Luxembourg - EUROPE, TERRE : Studio Paola Viganò - Italie, EPF Lausanne, Habitat Research Center Suisse, UCLouvain - Belgique, Metabolism of Cities Belgique, IDEA Strategische & Economische Consulting NV Belgique, Serge Ecker - Luxembourg
  • Infrastructures biorégionales : matières, circuits, coalitions - TVK architecte et urbaniste Sàrl - France, SASU France, Soline Nivet Architecture SASU France, Université Gustave Eiffel France, SOL & CO France, Justinien Triblion Royaume-Uni, Université Grenoble Alpes, Institut de Géographie Alpine France, Institut National de l’Économie Circulaire France
  • Luxembourg 2050 - Prospects for a Regenerative City-Landscape : Université du Luxembourg, LIST - Luxembourg Institute of Science and Technology, CELL, Centre for Ecological Learning Luxembourg, IBLA, Institut fir Biologësch Landwirtschaft an Agrarkultur asbl Luxembourg, OLM, Office for Landscape Morphology Co. Ltd. France
  • Caring for soil : Reimagining a territory while empowering the collective : 2001 Sàrl Luxembourg, 51N4E bvba Belgique, LOLA Pays-Bas, Sytematica Italie, Transsolar SAS France, Endeavour Belgique, ETH Zürich Suisse, TU Kaiserslautern Allemagne, Yellow Ball Luxembourg, Waltersdorfer Gregor Luxembourg, Maxime Delvaux Belgique, Office for Cities France.

Unis vers l’Uni, version post-croissance

L’équipe de l’Université du Luxembourg a fière allure. Un « consortium de chercheurs et concepteurs mené par le département Géographie et aménagement du territoire de l’Université du Luxembourg », comme le précise l’Uni dans son communiqué annonçant sa sélection.

Pour l’Uni, l’objectif de la mission est clair : apporter des idées novatrices pour faire du Grand-Duché un pays durable et résilient. Le département « Géographie et aménagement du territoire » de la Faculté des Sciences Humaines, des Sciences de l’Éducation et des Sciences Sociales (FHSE) est prêt à relever le défi, avec ses partenaires. Florian Hertweck, professeur en architecture et instigateur du projet se réjouit : « Nous sommes très heureux de pouvoir participer à un tel projet d’envergure nationale qui correspond à l’un des trois piliers de l’Université : le développement durable », explique-t-il. « Nous avons réussi à créer une équipe pluridisciplinaire qui rassemble chercheurs et concepteurs avec pour mission d’apporter des prospectives pour une transition socio-écologique du Luxembourg ». Il faut dire que le sujet le passionne et qu’il ne manque pas de souffle.

Le consortium est composé de chercheurs en sciences humaines et sociales, mais aussi en ingénierie de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Médecine. S’y joint une volée de partenaires externes à l’institution. « Nous travaillons étroitement avec le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), le Centre for Ecological Learning (CELL), l’Institut pour l’Agriculture biologique et la culture agraire (IBLA) et enfin l’Office for Landscape Morphology (OLM) », précise Dr Florian Hertweck.

Face aux candidats internationaux, l’atout majeur du groupe réside dans sa connaissance du terrain. « Nous avons de grandes compétences dans l’élaboration de ce type de projet à l’étranger. Certains d’entre nous ont déjà participé à une expérience similaire à Genève. S’ajoute à cela que nous connaissons très bien Luxembourg et la Grande Région. C’est un avantage considérable », souligne le professeur. « La vision que nous défendons est exactement dans la lignée de l’appel d’offre, avec une inclusion forte, dans ce domaine interdisciplinaire, des sciences humaines et sciences de l’environnement ». L’équipe s’appuie sur l’idée d’une société post-croissance. « C’est une notion qui effraie, souvent, à tort ; elle soutient simplement que le progrès technologique n’est pas la seule solution à la transition vers un monde plus durable. Nous pensons que les changements doivent aussi être structurels et plus profonds ».

4 axes, avec les étudiants

Autour de cette idée centrale, le consortium académique propose de développer quatre axes thématiques : la transition agro-écologique, la suffisance énergétique, les économies alternatives et la gouvernance par cogestion. « Une telle transition doit se faire avec les citoyens. Il est essentiel qu’ils participent aux décisions et au changement pour en faire une réussite », insiste Florian Hertweck. L’équipe compte bien impliquer les étudiants. « Au sein du Master en Architecture, un studio de projets fera laboratoire d’idées. C’est une belle opportunité pour nos étudiants de travailler sur des prospectives dans un contexte réel ».

Sur la ligne de départ où se trouvent donc 10 équipes, la plus luxembourgeoise compte bien rester dans la course. « Mais quoi qu’il arrive, Luxembourg in Transition va lancer un véritable débat sur la croissance au Luxembourg, et nous sommes heureux d’en faire partie ».

Dans un prochain article de cette série, nous nous intéresserons à d’autres publications et visions qui, dans un esprit refondateur, mettent le cap sur le Luxembourg de 2050.

Alain Ducat

Photo : SIP

Publié le
jeudi 12 novembre 2020


Article de nos partenaires

Université du Luxembourg, multilingue, interdisciplinaire, recherche, enseignement, doctorants, centres de recherche interdisciplinaire, informatique, sécurité des TIC, science des matériaux, droit européen et international, finance et innovation en finance, éducation, histoire numérique et contemporaine
Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
CELL, Centre for Ecological Learning Luxembourg, Transition citoyenne et énergétique, coopérative, Association pour le maintien d'une agriculture paysanne, jardins interculturels, ateliers participatifs, formations à l'écologie, espace de co-construction, avenir durable, production, transformation, distribution, consommation, économie énergétique, démarches collectives participatives, transition énergétique, changement climatique, environnement
Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires