Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
économie circulaire, réutilisation PET, polyester, prix Radar de l’innovation, dépolymérisation, Gr3n, innovation, technologie, emballages
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Technologie de « réutilisation » du PET/polyester

Économie circulaire

Publié le
mercredi 9 janvier 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le jeudi 6 décembre, Gr3n a remporté le prix Radar de l’innovation du grand événement TIC 2018 à Vienne, en Autriche, pour sa technologie qui augmente la proportion de PET/polyester pouvant être recyclé et la qualité des plastiques recyclés. CORDIS était au premier rang.

Le prix annuel Radar de l’innovation a été créé pour identifier, soutenir et défendre les innovations numériques les plus prometteuses émanant de projets financés par l’UE. Le gagnant de cette année, Gr3n a été annoncé à la cérémonie de clôture de la conférence ICT 2018 de la Commission européenne organisée à Vienne, en Autriche. Les finalistes des cinq catégories de prix ont également remporté des prix.

Dans le cadre de la sélection du prix, chacun des 20 finalistes (choisis par le vote du public) a été invité à présenter son innovation devant un jury composé de quatre experts dans l’après-midi du 5 décembre. CORDIS a été impressionné par les présentations, ainsi que par les questions incisives posées par le jury aux innovateurs.

Une note parfaite pour Gr3n

Il était clair que nous allions obtenir une performance de haut niveau lorsque le Dr Maurizio Crippa est monté sur scène pour présenter Gr3n (prononcé « green » (vert)), et a immédiatement demandé aux personnes présentes de lever la main si elles n’avaient jamais utilisé un sac à dos ou acheté un t-shirt. Inutile de dire qu’aucune main ne s’est levée.

Le Dr Crippa a souligné que les plastiques en PET/polyester sont omniprésents dans la fabrication des « récipients pour aliments et boissons, ainsi que pour les personnes ». Dérivant de la même source de polymère synthétique, l’acronyme PET est attribué à son utilisation dans les emballages (tels que les bouteilles), tandis que le terme « polyester » désigne son utilisation dans les textiles.

Une fois mis au rebut, de nombreux articles en PET/polyester génèrent des déchets qui ne peuvent être brûlés que pour l’énergie ou qui finissent en décharge, car ils ne peuvent pas être recyclés à l’aide de techniques mécaniques standards. Le Dr Crippa estime à 80 millions de tonnes la quantité de PET produit dans le monde qui, en raison de l’« i nfrarecyclage », est destiné à devenir des déchets.

Avec un problème aussi grave, existe-t-il donc une solution ?

Le recyclage chimique pour la « circularité » des plastiques

Selon le Dr Crippa, une réponse réside dans la technique de dépolymérisation
révolutionnaire de Gr3n (DEMETO), pour laquelle Gr3n a remporté le prix. L’innovation DEMETO a été développée via le projet Horizon 2020 SYMBIOPTIMA, dont Gr3n était un partenaire, et utilise une technologie brevetée de rayonnement à micro-ondes et un processus chimique associé pour désassembler les polymères afin de collecter leurs éléments constitutifs en vue de leur réutilisation en tant que PET/polyester vierge. Le processus élimine également les colorants pour permettre une plus grande recyclabilité.

À ce jour, le consortium, qui travaille sur la technologie depuis 2012, a obtenu un financement pour développer un prototype de qualité industrielle capable de traiter 100 kilos par an. D’ici 2019, il entend terminer la construction d’une usine de démonstration capable de traiter 1 000 tonnes par an. Avec plus de financement, la prochaine phase est la commercialisation.

En répondant aux questions du jury, le Dr Crippa a tenu à préciser que, pour des raisons d’extensibilité, son modèle commercial était de céder sous licence le procédé utilisé et non de construire toute une usine. Comme il l’a dit : « Nous voulons répandre la technologie partout ».

Lorsqu’on lui a posé des questions sur la concurrence, le Dr Crippa, animé par un sentiment d’urgence, a déclaré : « Il n’y a encore rien (de disponible) à l’échelle industrielle, mais c’est une course ». Interrogé sur la demande, il a ensuite ajouté : « J’ai une demande chaque semaine parce que tout le monde est aux prises avec ce problème ».

L’appel à la gestion intelligente des emballages

CORDIS a réussi à rattraper le Dr Crippa après sa présentation pour parler plus largement de la durabilité. Fait intéressant, il a déclaré que les plastiques ne constituaient pas le problème en soi. Selon lui, nous avons besoin d’une « gestion plus intelligente des emballages », ce qui nécessitera un changement de comportement de la part des producteurs et des consommateurs. Il a souligné que les emballages augmentent la durée de vie des denrées périssables et réduisent donc les déchets alimentaires.

En félicitant l’équipe de Gr3n, CORDIS a demandé au Dr Crippa les conseils qu’il donnerait à ses collègues chercheurs qui souhaitent que leurs innovations sortent du laboratoire. Sa réponse était la suivante : « Mettez en place une bonne équipe pour couvrir tous les aspects de la création d’une entreprise, communiquez votre idée facilement, mais sans trop la simplifier. Soyez tenaces ! »

En voyant les mains levées en signe de joie alors que le Dr Crippa se rendait sur la scène pour récupérer son prix, il était clair que c’était une leçon bien apprise.

Source : CORDIS

Publié le
mercredi 9 janvier 2019


Économie circulaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires