Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
SBM, Sensilla, syndrome des bâtiments malsains, qualité de l’air, productivité, environnement de travail, Organisation mondiale de la Santé, OMS, substances organiques volatiles, fumée de tabac environnementale, cocktail à effet néfaste, impact sur la santé, impact sur les conditions de travail
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Syndrome des bâtiments malsains : un fort impact sur notre santé !

Santé-Environnement

Publié le
vendredi 2 juillet 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La mission de Sensilla est de garantir un environnement de travail sain, centré sur le bien-être et la productivité des occupants. Garantir une bonne qualité d’air permet de réduire l’impact du SBM, le Syndrome des bâtiments malsains.

Le Syndrome des Bâtiments Malsains, autrement appelé SBM, désigne un ensemble de symptômes présentés par plusieurs occupants d’un même bâtiment. Si 20% des occupants présentent ces symptômes 2 fois par semaine, on peut alors parler de SBM.

« La prévalence du syndrome des bâtiments malsains est difficile à apprécier, car il comporte un phénomène d’auto-amplification des symptômes à partir d’un cas index. Aucun facteur étiologique précis n’est mis en évidence pour expliquer l’origine et la physiopathologie de ce syndrome », stipule l’OMS.

Toutefois, ce syndrome est le résultat d’une combinaison de facteurs qui favorisent le mal-être de l’individu dans un bâtiment. Produits chimiques à faible dose émettant des substances organiques volatiles (VOC), interaction entre produits chimiques comme la poussière, le pollen, la FTE (fumée de tabac environnementale), le monoxyde et le dioxyde de carbone créant des cocktails à effets, conditions de travail difficiles, locaux confinés, pollution sonore, etc. La majorité des facteurs influent principalement sur la qualité de l’air, qui a un fort impact sur nos conditions de travail et notre santé.

Cette sensation de mal-être se traduit généralement par des maux de tête, des soucis respiratoires, des irritations de la peau ou encore des sensations de stress et de fatigue.

Le SBM a donc une forte conséquence sur la baisse de productivité d’un employé, pouvant aller jusqu’à 15%. L’Organisation Mondiale de la Santé estime aujourd’hui à 30% le nombre de bâtiments neufs ou rénovés montrant des signes de SBM. Entre 10% et 30% des occupants seraient aujourd’hui atteints par ce syndrome.

La mission de Sensilla est de garantir un environnement de travail sain, centré sur le bien-être et la productivité des occupants. Et de garantir une bonne qualité d’air, notamment pour réduire l’impact du Syndrome des Bâtiments Malsains.

Publié le
vendredi 2 juillet 2021


Avec notre partenaire

start-up luxembourgeoise, améliorer la qualité de vie, Sensilla, mesure de la qualité de l'air en milieu de travail,capteurs d'air numériques, boîtiers mobiles ou encastrables, mesure en temps réel la température, humidité relative, pression de l'air à l'aide de capteurs finement calibrés, taux de CO2, Proptech
Santé-Environnement
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires