Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Rumelange, Spektrum, Esch 2022, architecture durable, tourisme créatif, développement socioéconomique, participation citoyenne, Minett, site du funiculaire, Maison Albert Hames
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Rumelange se programme une image originale

Qualité de vie

Publié le
jeudi 17 mars 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Sous la bannière Esch 2022, et pour prolonger l’effet durablement, l’imagination est de mise : tourisme créatif, arts partagés, participation citoyenne, architecture patrimoniale, culture et développement socioéconomique... Rumelange étonne et innove !

Et si, à partir de 2022, on voyait Rumelange autrement ? Mieux, si la petite ville en périphérie d’Esch-sur-Alzette se trouvait un présent éclairé et un avenir socioéconomique, culturel, patrimonial, architectural, touristique, ludique, et ce en co-développement avec ses citoyens, au travers d’une série de projets plus étonnants et innovants les uns que les autres ?

Le défi est de taille mais l’ambition l’est autant, avec une volonté politique locale, régionale, nationale, une floppée de partenaires engagés et l’estampille non négligeable d’Esch 2022 pour lancer la machine.

Avec ses 5600 habitants et ses 70 nationalités sur la 2e plus petite superficie de commune du pays, Rumelange, riche de son patrimoine minier mais pauvre des séquelles de la disparition industrielle, la plus petite des 11 communes de ProSud, a tout à gagner à se réinventer. Mais il faut investir et y croire. L’équipe du bourgmestre Henri Haine y croit et mise sur la participation citoyenne et une bonne dose de collaborations pour « montrer Rumelange sous un nouvel angle et générer de nouvelles perceptions et de nouveaux usages ». Adossé à Esch 2022, capitale européenne de la culture, le développement est sur la rampe de lancement.

Hébergement créa(c)tif et tourisme immersif

Méthode choisie : bousculer les codes et mélanger les genres.

Le projet-phare pour éclairer le chemin du passé au futur ? Spektrum, un tiers-lieu élaboré dans les anciennes maisons de famille et l’atelier du sculpteur local Albert Hames, un ensemble bâti classé « monument national » habilement revisité, pour y installer de l’hébergement touristique, actif, immersif.

Un tourisme inédit, créatif, insolite, qui fait du visiteur de passage un résident temporaire, impliqué dans son séjour, aux côtés des habitants du cru et des artistes installés dans la maison, à grand renfort d’imagination et de technologies de pointe pour renforcer le sentiment d’immersion, jeter des ponts entre les différentes formes d’expression, de tisser des liens humains en harmonie avec l’environnement. Une quête de développement socioéconomique et de rayonnement nouveau qui passe par les arts et les visions durables, qui s’appuie sur les technologies de la réalité virtuelle pour ancrer le futur dans le réel.

Spektrum, qui mise sur le « tourisme créatif » et se pose en pionnier absolu dans ce genre, se prépare en ce printemps pour éclore en novembre 2022, puis sera ouvert toute l’année (programme à suivre bientôt sur spektrum.lu).

/

Célébrations

D’ici là, c’est tout un déroulement événementiel et intemporel, une offre cosmopolite et innovante, qui prend les couleurs d’Esch 2022.

Rumelange célèbrera l’équinoxe, le sommeil, les rêves… Le 26 mars, les quatre coins de la cité se feront lieux de spectacles, d’événements, d’activités, de musiques, de créations artistiques et artisanales…Suivront des projets collaboratifs, transversaux, aux frontières des disciplines, des communes et des pays, avec les voisins de Tétange-Kayl, de Thionville… /

Rumelange hébergera le projet Gonnerhaus, un gîte insolite intégré au Minett Trail et connecté à la nature. Ou CDLR-76 une « zone sonore » mystérieuse, ainsi que d’Seelebunn, pour réanimer le funiculaire. Ou encore Landscapes, un musée grandeur nature avec le paysage mis en scène… Le programme est riche, interdisciplinaire, multipistes. Il mettra des artistes en résidence, des visiteurs en situation, des sons au cœur de la réserve naturelle, des sculptures dans les anciens sites d’extraction où la nature a repris ses droits, une chorale en mode transgénérationnel…

Bref, il mettra Rumelange sous la lumière d’un jour neuf et original, loin des images d’Épinal.

Alain Ducat

Publié le
jeudi 17 mars 2022


Qualité de vie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires