Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Schifflange, environnement, protection de l’environnemet, renaturation, développement durable, renaturation due Kiemelbach, générateur de biotopes, favoriser le développement d’une flore et d’une avifaune très riches, améliorer la qualité des eaux de surfaces
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Renaturation du Kiemelbach à Schifflange

Green Planet

Publié le
vendredi 3 juillet 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Avec la renaturation du Kiemelbach entre Foetz et Schifflange et un dernier tronçon de l’Alzette à renaturer, Schifflange sera la première commune à avoir revalorisé 100% des plaines alluviales de ses cours d’eau. La commune de Schifflange poursuit son engagement pour améliorer la qualité des eaux de surfaces, objectif prioritaire de la directive-cadre de l’eau du 23 octobre 2000.

En effet, le premier projet de renaturation à Schifflange au lieu-dit « am Brill » date de l’année 2000. Deux tronçons supplémentaires ont été réalisés en 2005 respectivement 2006 entre le site « Dumontshaff/Neimillen » et la « Lameschermillen ».

Les travaux entamés en novembre 2019 ont été perturbés par les pluies abondantes pendant l’hiver. Après la pluie, le COVID-19 était à l’origine d’un nouvel arrêt de chantier. Dès fin avril les engins ont voie libre et peuvent enfin bouger les terres pour placer le Kiemelbach dans le Thalweg (point le plus bas d’une vallée).

Dans le cadre de la renaturation le lit du Kiemelbach est élargi et les berges seront aplaties. Ainsi, les eaux peuvent plus facilement déborder en cas de crues et inonder les terres avoisinantes. Cette mesure permet d’activer la capacité de rétention naturelle de la plaine alluviale lors de crues pour ainsi abaisser le niveau de l’eau en aval et protéger de dégâts les localités situées en aval lors de fortes pluies.

Mais avant tout, un projet de renaturation est un générateur de biotopes. L’eau qui s’étend et se retire dans la plaine crée des milieux très diversifiés. Zones à eaux profondes et à eaux basses dans le cours d’eau, zones amphibiennes, prairies marécageuses, roselières et forêt alluviale vont s’établir et favoriser le développement d’une flore et d’une avifaune très riches.

À noter que l’élargissement du lit favorise le contact de l’eau avec l’oxygène de l’air par la surface d’échange entre l’eau et l’air plus grande ce qui augmente considérablement la faculté d’autoépuration du cours d’eau. Ainsi, la renaturation du Kiemelbach lui permettra de digérer certains polluants malheureusement toujours présents.

Après de longues investigations nous connaissons l’origine de certains polluants et des projets sont en cours de validation afin de réduire les apports en nitrites et nitrates et la forte alcalinité d’un affluent.

Actuellement le terrassement du lit d’hiver (largeur maximale du lit hors périodes de crues) est en cours du côté ouest de la voirie menant de Schifflange à Foetz. Du côté est, l’entreprise a entamé les travaux de façonnage du lit d’étiage (niveau d’un cours d’eau le plus bas). La traversée de la voirie sera réalisée après la reprise des travaux après les congés d’été.

Nous estimons pouvoir dévier en automne le Kiemelbach dans son nouveau lit.

Le projet de la renaturation due Kiemelbach s’inscrit dans le projet transfrontalier „A(l)qua“ qui a comme premier objectif d’améliorer la qualité de l’eau de l‘Alzette et de ses affluents. Le projet est cofinancé par le Fonds de la Gestion de l’eau et les fonds FEDER via le projet INTERREG.
/
Actualité de notre partenaire la Commune de Schifflange

Publié le
vendredi 3 juillet 2020


Article de notre partenaire

Commune de Schifflange, environnement, biodiversité, sensibilisation, projet « Urban Gardening », renaturation du Kiemelbach, biotopesd, qualité de l'eau, pollution, projet INTERREG
Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires