Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
10wastechallenge, collecte de déchets, plastique à usage unique, financer la recherche, challenge photographique, selfies utiles, protection de l’environnement, préservation de la faune et la flore, habitudes durables, écologie citoyenne, problématique environnementale, conscientiser les acteurs de la société
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Quelques minutes pour une ambition durable

Green Planet

Publié le
mardi 14 avril 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

10wastechallenge, c’est une action lancée par le photographe belge Lorenzo Mancini, et qui consiste à s’attaquer à la partie visible de la pollution en consacrant au moins 10 minutes de son temps à ramasser des dépôts sauvages, et ce de manière répétée.

C’est un mouvement qui vise à la préservation de la faune et la flore, et qui conscientise les acteurs de la société à la problématique environnementale. 10waste challenge est une action lancée par le photographe belge Lorenzo Mancini, et qui consiste à s’attaquer à la partie visible de la pollution en consacrant au moins 10 minutes de son temps à ramasser des dépôts sauvages, et ce de manière répétée.

Ce mouvement est parrainé par Aurèle Lostdog, artiste plasticien qui a fait ses débuts avec Andy Warhol. Il bénéficie aussi de soutiens dans le milieu académique, à l’image de l’Université de Mons, par l’intermédiaire de son Recteur Philippe Dubois – scientifique reconnu dans la « chimie verte » - et du Conseil du Développement durable, qui soutient le 10wastechallenge® et lui apporte un crédit d’expertise.

Selfies utiles

« Le 10wastechallenge® encourage les pratiques positives (individuelles ou collectives) liées à l’environnement, plus particulièrement celles associées à la problématique des déchets sauvages à l’échelle mondiale », explique Lorenzo Mancini. « Cette initiative valorise les actions visant l’élimination des dépôts clandestins et illicites, à l’origine de la pollution de divers milieux aux quatre coins du monde (forêts, océans, déserts, villes, etc.). En phase avec l’actualité scientifique, nous rendons accessible nos actions et l’information par l’usage des réseaux sociaux ». 10wastechallenge revendique déjà plus de 14 200 followers. « Nous nous efforçons d’atteindre cet objectif en inspirant les différents acteurs de la société afin qu’ils puissent s’investir dans une cause qui leur est propre ».

À la portée de tous, le 10wastechallenge® propose donc d’accorder quelques minutes de son temps, régulièrement, au ramassage des déchets sauvages. Et à livrer aux réseaux des traces de ces petits gestes quotidiens, par le biais de ces « selfies utiles » où la simple photo devient témoignage du pouvoir de l’action à petite échelle mais à grand impact cumulé.

« Partagez un portrait de vous arborant votre collecte et utilisez les hashtags #10wastechallenge et/ou #usefulselfie. Vous pouvez également nous transmettre vos photos sur info@10wastechallenge.com »

Philosophie et faits réels

Au-delà du challenge photographique au service de l’écologie, se cache la volonté de conscientiser les générations et d’installer chez tout un chacun de nouveaux automatismes pour que ceux-ci se transforment, à terme, en habitudes durables. « Si l’on peut se réjouir du nombre croissant de challenges écologiques émergeant sur la toile, nous mettons un point d’honneur à ce que notre mouvement, lui, soit progressif et s’inscrive davantage dans le temps, jusqu’à devenir une entreprise durable ».

Point de départ d’une action qui s’annonce plus ambitieuse, le mouvement 10wastechallenge® évoque la propagation virale d’une philosophie qui se cristallise par des actions réelles, comme financer la recherche universitaire dans des projets pro-environnementaux, soutenir des actions individuelles au bénéfice de l’écologie, l’élaboration d’un webmagazine instructif et établi sur des faits réels, l’éducation des plus jeunes par l’élaboration de dossiers pédagogiques, des challenges ludiques inter-institutions…
« Nous envisageons notamment la labellisation d’institutions publiques et privées, la mise en vente d’articles réduisant l’utilisation de plastiques à usage unique, le prototypage et la vente de produits en phase avec la philosophie du 10wastechallenge ».

Le mouvement recense environ 4 900 collectes de déchets sauvages dans 65 pays participants et une trentaine d’ambassadeurs. Et ne demande qu’à être amplifié.
Infos sur www.10wastechallenge.com

Publié le
mardi 14 avril 2020


Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires