Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Quand l’investissement et les efforts paient
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Quand l’investissement et les efforts paient

Énergie

Publié le
lundi 9 janvier 2023 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

De nouvelles mesures pour aider les ménages à utiliser l’énergie au mieux.

Un peu avant Noël, la Chambre des députés adoptait trois lois - à l’unanimité - introduisant des aides pour les ménages. Ainsi, le prix de l’électricité pour l’année 2023 est stabilisé au niveau de l’année 2022, les prix de la recharge des véhicules électriques sur les bornes publiques sont aussi stabilisés pour l’année 2023, et une réduction temporaire du prix de vente des granulés de bois en vrac utilisés pour le chauffage primaire des ménages est entrée en vigueur au 1er janvier 2023...

« En 2023, le gouvernement continue à tout faire pour réduire l’impact de la crise énergétique sur les ménages, tout en accélérant et facilitant la transition énergétique afin d’augmenter notre résilience envers de futures crises et pour atteindre nos objectifs climatiques », déclare Claude Turmes, ministre de l’Énergie, en ce début d’année.
/
Entre autres, les grands acteurs rassemblés autour du ministre rappellent que la limitation de la hausse des prix du gaz naturel pour les clients résidentiels à +15% par rapport au niveau de prix moyen du gaz naturel de septembre 2022 s’applique depuis octobre 2022 et jusqu’à décembre 2023. « Cette mesure s’applique de manière automatique, aucune démarche n’est à effectuer ».

Idem pour la réduction du prix de vente du gaz de pétrole liquéfié à hauteur de 0,20 euro par kilogramme pour les ménages utilisant le propane en vrac ménager pour le chauffage de leurs immeubles.

La baisse de prix du gasoil de chauffage restera d’application jusqu’au 31 décembre 2023. Cette mesure s’applique également de manière automatique.

En ce qui concerne la réduction de prix aux bornes de charge accessibles au public, elle est appliquée jusqu’au 31 décembre 2023 par les fournisseurs de service de mobilité inscrits au registre prévu à cet effet pour toutes charges effectuées sur des bornes situées sur le territoire du Grand-Duché. Il est donc nécessaire de vérifier si votre fournisseur de service de mobilité figure déjà sur le registre. La réduction est fixée à 0,33 euro HTVA par kilowattheure.

Mesures pour accélérer la transition énergétique

Pour les bâtiments neufs, les pompes à chaleur deviennent la technologie de référence. Pour le gouvernement, le remplacement des chaudières à gaz par les pompes à chaleur « constitue un pas important pour le zéro carbone ». Par ailleurs, le bonus pour le remplacement d’une chaudière fossile est augmenté dans le cadre des aides Klimabonus.

L’ambition sur l’isolation des bâtiments a été revue, avec des exigences plus élevées encore. Marc Feider, vice-président de l’OAI, « salue l’initiative du gouvernement de se diriger vers des bâtiments qui n’ont pas besoin de faire recours aux énergies fossiles ».

Les subsides pour les rénovations énergétiques sont également augmentés et les procédures simplifiées. Ainsi, il n’est par exemple plus nécessaire de faire appel à un conseiller certifié pour des mesures isolées de rénovation, un artisan agréé peut exécuter les travaux.

Pour Tom Oberweis, président de la Chambre des Métiers, « l’Artisanat est prêt à jouer un rôle-clé dans la mise en œuvre de la transition énergétique, notamment dans le domaine de la photovoltaïque et de la rénovation énergétique ». Il a relevé plus particulièrement que « la Chambre des Métiers guide les entreprises artisanales et transmet les nouvelles technologies et compétences dans le cadre de l’apprentissage, du brevet de maîtrise et de la formation continue. Ainsi, le label ’Nohalteg an d’Zukunft+’ propose des formations spécialisées pour e.a. préparer les artisans de devenir ’artisan certifié’ et permettre ainsi aux entreprises artisanales d’agir dans le cadre du programme KlimaBonus. Toutes ces actions visent à préparer l’Artisanat aux défis du développement durable et soutiennent son rôle d’acteur-clé afin de réussir la transition écologique du Luxembourg ».

Par ailleurs, on notera que les subsides pour les installations photovoltaïques en autoconsommation commandées à partir du 1er janvier 2023 ont été augmentés, et un taux de TVA réduit de 3% est appliqué aux nouvelles installations photovoltaïques depuis le 1er janvier 2023.

Enfin, l’extension des éléments éligibles pour les coûts effectifs d’une installation photovoltaïque à une installation de stockage de l’électricité produite (batterie) est appliquée depuis le 1er janvier 2023.

Objectifs atteints

Comme il en a pris l’habitude ces derniers mois, Claude Turmes a aussi fait le point sur les efforts de réduction de la consommation.

En décembre, la réduction de la consommation de gaz naturel correspondait à environ 18% par rapport à la période de référence des années 2017 à 2022, donc toujours largement au-delà de l’objectif de réduction des États membres de l’UE de 15% de la demande de gaz naturel.
/
« Malgré un mois de décembre avec des températures très basses pendant quelques jours, les derniers chiffres ont montré une nouvelle fois que tous les acteurs, l’État, les communes, les entreprises et les citoyens, ont économisé le gaz de manière conséquente ». commente Claude Turmes.

« Nous sommes vraiment sur le bon chemin, mais la prudence reste de mise ».

/
Bonne note aussi pour la consommation d’électricité, qui est en baisse continue depuis le mois de juin 2022. En décembre, la baisse a été de -8.56% par rapport à la période de référence des années 2017 à 2022.

Quand les efforts paient, il ne faut rien relâcher. Investir avec les aides pour consommer moins et mieux semble être un bon placement.

Plus d’informations sur les efforts d’économie d’énergies, les conseils et les aides
www.zesumme-spueren.lu.
www.klimaagence.lu
www.subvention-gaz.lu
www.subvention-pellets.lu
www.subvention-mazout.lu
www.subvention-electricite.lu

Photos Shutterstock/habitatdurable

Graphiques MEA

Photo © MEA : (de g. à dr.) Steve Weyland, membre du conseil de l’Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils (OAI) ; Marc Feider, vice-président de l’Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils (OAI) ; Claude Turmes, ministre de l’Énergie ; Tom Oberweis, président de la Chambre des métiers ; Fenn Faber, directeur de la KIima-Agence

Publié le
lundi 9 janvier 2023


Avec nos partenaires

myenergy, transition énergétique, énergie, Luxembourg, ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire, le ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable et le ministère du Logement, et en collaboration avec la Chambre des Métiers (CDM) et l'Ordre des Architectes et Ingénieurs-Conseils (OAI), réduction de la consommation énergétique, promotion des énergies renouvelables, habitat, mobilité durable, gestion des ressources naturelles, économie circulaire, protection du climat, transition énergétique, Klima-Agence
OAI - Ordre des Architectes et Ingénieurs-Conseils
Chambre des Métiers
Énergie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires