Naissance de l'Union des Indépendants

Naissance de l’Union des Indépendants

Les indépendants du Luxembourg se rassemblent dans une association dans le but de contribuer à l’amélioration de la situation matérielle des travailleurs indépendants, principalement de ceux exerçant des professions libérales non régulées, soit environ 13.000 indépendants.

L’Union des Indépendants asbl est une initiative de 8 indépendants de différents domaines d’activité : Daniela Clara MORARU (formation professionnelle continue), Jas MADHUR (management de projets), Francis HOOGEWERF (fiduciaire), Anne-Gaëlle HALTER (commerce), Crina ENITA ép. GOETZINGER (consultance immobilière et taxation), Hansjörg REIMER (médecin), Dominique VALSCHAERTS (directeur indépendant) et Raul NICU (architecte).

Plus spécifiquement, l’Union des Indépendants se propose de :

- Analyser l’évolution des nouvelles formes d’exercice de l’activité indépendante au Grand-Duché de Luxembourg et à l’étranger, et mener des actions de sensibilisation et promotion du travail indépendant comme levier des politiques de l’emploi ;
- Mener une réflexion avec ses adhérents, par le biais d’enquêtes d’opinion et études, sur les défis et les améliorations nécessaires des conditions d’exercice professionnel de ses membres, notamment pour assurer une protection sociale (fiscalité) juste et adaptée des travailleurs indépendants, y inclus aux nouvelles formes d’emploi indépendant ;
- Promouvoir, représenter et défendre les intérêts de ses adhérents pour leur permettre d’exercer leur métier en sécurité et travailler dans des conditions respectueuses, comme, par exemple, via l’adhésion à une charte de bonne conduite entre les membres de l’association et les donneurs d’ordre / entreprises.


Les indépendants portent mal leur nom. Cette soi-disant « indépendance » est très souvent mise en avant afin de vanter l’entreprenariat. Ce statut que beaucoup envient est trop souvent méconnu et mécompris, y inclus par notre gouvernement. Une démarche de démystification s’impose. Par exemple, on ne parle jamais des indépendants qui sont forcés de le devenir pour survivre, parce qu’ils ne trouvent pas un travail comme employé. Dans ce cas de figure se retrouvent non seulement des personnes avec un bas niveau de qualification, mais aussi des personnes avec des études supérieures, pour des raisons diverses. J’ai été moi-même dans cette situation à la fin de mon MBA en 2003 quand on me disait que j’étais surqualifiée pour mon âge.

Clara Moraru, Présidente de l’Union des Indépendants asbl

L’Union des Indépendants est présente sur les réseaux sociaux suivants :

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/union-des-independants-luxembourg
Facebook : https://www.facebook.com/groups/227782038408632
Instagram : https://www.instagram.com/uniondesindependantsluxembourg/

Pour toute information complémentaire, veuillez nous contacter soit par e-mail (clara.moraru@languages.lu), par téléphone (621 775122), ou bien via les réseaux sociaux.

Article
Communiqué
Publié le lundi 19 février 2024
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires