Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
environnement, climat, développement durable, gouvernement luxembourgeois, restriction en eau, changement climatique, canicule, sols, biodiversité, culture, sensibilisation, gestion de l’eau, conditions météorologiques, gaspillage
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Mesures de précaution pour l’utilisation de l’eau

Qualité de vie

Publié le
vendredi 26 juin 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les déficits des précipitations atmosphériques dans la première moitié de l’année 2020, ainsi que pendant les précédentes périodes hivernales, ont influencé le régime hydrologique des cours d’eau et des eaux souterraines.

Pour cette raison, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et l’Administration de la gestion de l’eau demandent à la population de respecter les appels suivants en ce qui concerne l’utilisation de l’eau du robinet, ainsi que les prélèvements d’eau de surface.

Eau potable du robinet – Phase de sensibilisation

Vu les conditions météorologiques actuelles, les consommations d’eau du robinet sont susceptibles d’augmenter sensiblement. En vue d’éviter une surcharge des réseaux de distribution publique d’eau potable, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable demande à la population une utilisation rationnelle de l’eau du robinet en évitant un gaspillage de celle-ci. Une liste de conseils d’économie en eau émis par l’Administration de la gestion de l’eau est jointe ci-dessous. Le respect de ces conseils permettra d’éviter une pénurie qui engendrerait la mise en place de restrictions obligatoires d’utilisation de l’eau du robinet.

Eaux de surface – Minima critiques pour faune et flore aquatique atteints

Vu les conditions météorologiques actuelles et pronostiquées, l’ensemble des débits de nos cours d’eau est en situation d’étiage. Ainsi, des Minima critiques pour la survie des organismes aquatiques sont atteints. En effet, ce ne sont pas seulement les plantes qui manquent d’eau, mais toute la faune et la flore du milieu fluviatile sont touchées.

Avec des pressions constantes et des débits en baisse, la concentration des charges polluantes dans l’eau augmente, étant donné que l’effet de dilution est moindre. Ceci a comme conséquence que la qualité de l’eau subit une dégradation sensible. Il s’ensuit que tout prélèvement supplémentaire d’eau devient compromettant pour la survie des organismes aquatiques.

Suite à la situation d’étiage actuelle dans les cours d’eau, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et l’Administration de la gestion de l’eau appellent la population à ne pas prélever de l’eau dans les eaux de surface. Ceci, afin de ne pas compromettre davantage la survie des organismes aquatiques et d’engendrer une dégradation partiellement irréversible de la qualité des eaux de surface.

Le prélèvement d’eau est soumis à autorisation. Pendant les temps d’étiages tout prélèvement d’eau dans les eaux de surface, y inclut les prélèvements disposant d’une autorisation ministérielle, est interdit à l’exception de cas spécifiques définis par arrêtés ministériels.

Communiqué par le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et l’Administration de la gestion de l’eau

Publié le
vendredi 26 juin 2020


Qualité de vie
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires