Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
CIGL, design, recycling, recyclage, meubles, bureau, matière, éco-responsable, économique durable, développement durable, planète, environnement, bien-être
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Lifting « upcycling » en vue pour les bureaux d’Infogreen

Qualité de vie

Publié le
jeudi 8 juillet 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Afin d’offrir un cadre de travail, à la fois performant et respectueux de l’environnement, Frédéric Liégeois, l’administrateur de Picto Communication Partner Sàrl, s’est tourné vers le CIGL de Walferdange. Ensemble, ils ont décidé de confier la mission au designer Raoul Gross, responsable du bureau RGDS, pour créer des meubles originaux issus de la philosophie « upcycling ».

Un projet important aux yeux de Frédéric Liégeois et qui repose sur les trois piliers du développement durable : dimension écologique, fonctionnelle mais aussi sociale/sociétale. Il était donc tout naturel de se tourner vers le CIGL et les équipes de Lola Artigao qui sont exemplaires au niveau de la réinsertion sociale. Et ce sont ces derniers qui ont proposé un travail à trois, en collaboration avec Raoul Gross pour la partie design et concept.

« Frédéric Liégeois avait une vision très précise du projet », explique Raoul Gross. « Réaliser un redesign des lieux en travaillant avec des matériaux, soit recyclés, c’est-à-dire prêts pour le upcycling, soit récupérés à partir des propres meubles de l‘agence. Des matières brutes et des tons naturels, principalement pastels, qui soutiennent l’aspect « green » souhaité par Picto. Le design est plutôt fonctionnel et non pas décoratif. Tous les éléments créés s‘intègrent parfaitement dans leur environnement. Ils font partie d’un concept général et doivent respecter certains critères. »

Travailler avec ce type de matériaux nécessite une approche plus particulière qu’avec des produits traditionnels. « Je ne dirais pas que c‘est forcément différent mais la philosophie de ces projets oblige une approche assez précise pour leur réalisation. Par conséquent, un des défis du designer est de s‘adapter aux restrictions et contraintes qui sont liées à cette philosophie, et non pas aux matières. Il y a en revanche un certain risque qui se manifeste si on utilise du bois de palettes en 2021. Il faut absolument se distancier des élément DIY que l’on voit partout et qui sont devenus obsolètes. »

/

Il est clair que les vidéos et autres tutos ne manquent pas sur le sujet. Si les « experts du Net » semblent réaliser leurs projets en un temps record, Raoul Gross part sur un timing plus posé. « Ce type de projet est réalisée sur plusieurs mois. La première étape est la visite des lieux et le briefing avec le client. Pour Picto, l’aventure a démarré en février dernier. Après avoir défini le cahier des charges avec le CIGL, c‘est le designer qui s‘attaque au concept. Quelques semaines plus tard, les premières pistes sont regroupées et présentées au client. Nous tenons compte des remarques afin de présenter le premier plan pour le prototypage qui est envoyé au CIGL. Vu qu‘il s’agit d‘un redesign complet des bureaux d’Infogreen, on ne peut pas échanger tous les éléments d‘un coup. Il faut avancer étape par étape. Bureau par bureau. Ayant terminé la conception à ¾, la production se réalise en parallèle. »

Une collaboration harmonieuse avec le CIGL de Walferdange. « Ce projet-ci est notre troisième coopération. Notre première réalisation fut des meubles pour une épicerie solidaire à Soleuvre. Nous avons ensuite imaginé un concept pour un lieu de rencontre à Hesperange. On peut donc dire que notre bureau et le CIGL de Walferdange travaillent en harmonie car les deux parties se complètent parfaitement. Le CIGL étant le spécialiste pour la production, RGDS amène son savoir-faire pour la conception. Avec deux experts dans leurs métiers, la satisfaction du client est garantie. »

Lorsqu’il s’attaque à un projet, Raoul Gross adopte toujours la même philosophie. « Ma fonction, en tant que designer de produits, est de donner une plus-value aux projets. Mes visualisations 3D donnent une première vue aux clients et leur offre le moyen de faire partie de l’évolution du projet. Cette intégration est un aspect super important pour moi car cela diminue les surprises à la fin. L’idée est de réaliser un projet avec le client et non pas seulement pour lui. Le résultat étant un sentiment de satisfaction, voire de fierté, du côté du client. Une vrai plus-value. »

Entretien réalisé par Sébastien Yernaux
Photos : Fanny Krackenberger

Publié le
jeudi 8 juillet 2021


Avec notre partenaire

insertion au Luxembourg, CIGL Walferdange asbl, initiative sociale, Économie sociale et solidaire, insertion socio-professionnelle des demandeurs d'emploi assignés par l'ADEM, accompagnement personnalisé, formation continue, cohésion sociale, amélioration de la qualité de vie, développement local
Qualité de vie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires