Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
chef Raoni, Ville de Luxembourg, peuple Kayapo, tribus du Bas-Xingu, protection de la forêt amazonienne, préservation des peuples indigènes, environnement, sensibilisation, changement climatique, déforestation, Développement durable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Luxembourg propose 100.000 EUR pour protéger la forêt amazonienne

Politique & Gouvernance

Publié le
mardi 21 mai 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le grand défenseur de l’Amazonie, le chef indigène brésilien Raoni s’est rendu au Luxembourg le 20 mai 2019, où il a rencontré le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel lors d’une entrevue, à laquelle s’est joint le ministre des Finances, Pierre Gramegna.

La tournée d’Europe du Cacique Raoni, chef des Kayapo, cherche à alerter sur la déforestation de l’Amazonie et tente de lever un million d’euros de fonds pour la protection de la réserve de Xingu, foyer de plusieurs communautés autochtones du Brésil.

Poumon de la planète, l’Amazonie est confrontée de plus en plus aux menaces croissantes face aux exploitations forestières et industries agroalimentaires. Le financement de la lutte contre la déforestation de l’Amazonie constitue donc un combat plus que jamais d’actualité et un enjeu vital pour les populations indigènes d’Amazonie.

Ceci était le sujet central de cette entrevue entre le chef Raoni et le Premier ministre, Xavier Bettel : J’ai souhaité m’entretenir avec vous car j’ai beaucoup de sympathie personnelle pour votre lutte pour protéger le territoire de votre peuple, ainsi que la forêt amazonienne, a souligné le Premier ministre Xavier Bettel.

Le Luxembourg à travers son expertise dans le domaine de la finance durable et climatique soutient déjà aujourd’hui activement la lutte contre le changement climatique, et est reconnu comme un centre de référence dans ce domaine au niveau mondial.

Le gouvernement luxembourgeois est très conscient de la nécessité de renforcer le soutien à l’action climatique dans les pays en développement. En amont de la Conférence de Paris sur le climat en 2014, une contribution financière répartie sur la période de 2014-2020 avait été réservée à cet égard et à l’avenir, le gouvernement continuera d’appuyer les pays en développement dans la lutte contre le changement climatique. À l’heure actuelle, quelques 20% de ces fonds sont destinés aux activités et projets visant particulièrement la réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts dans les pays en développement, ainsi que la conservation et la gestion durable des forêts.

À cet égard le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a ajouté environ 15% des émissions annuelles de gaz à effet de serre proviennent de la dégradation des forêts. C’est pourquoi le Luxembourg, un pionnier européen de la finance durable, a mis en place des outils financiers innovants qui permettent de mobiliser des capitaux privés dans le but de favoriser la gestion durable des forêts, tout en générant des rendements pour les investisseurs.

La lutte contre le changement climatique est une priorité de mon gouvernement. Je comprends que votre tournée européenne a non seulement le but de sensibiliser les opinions publiques au problème de la déforestation et de ses conséquences dramatiques, mais aussi de récolter des fonds pour la protection de la forêt amazonienne. Dans ce contexte, mon gouvernement souhaite proposer une contribution financière de 100.000 EUR à l’Association Forêt Vierge, a noté le Premier ministre. Cette contribution sera mise à disposition à travers le fonds Climat et énergie géré par le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et servirait aux fins de réhabilitation du périmètre de la réserve du rio Xingu.

Communiqué par le ministère d’État/ ministère des Finances
Photo : © SIP / Emmanuel Claude

Publié le
mardi 21 mai 2019


Politique & Gouvernance
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires