Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
environnement, gestion de l’eau, commune de Contern, Klima-Bündnis Lëtzebuerg, qualité de l’eau, désherbage mécanique, herbicidesherbicides, terrains agricoles, Chambre d’Agriculture, projet « Mais kappen », arrachage mécanique des mauvaises herbes dans la culture du maïs, eaux et sources
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La protection de l’eau au sein de la commune de Contern

Green Planet

Publié le
jeudi 27 août 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Depuis l’automne 2018, la commune de Contern a lancé le projet « Mais kappen ». L’objectif de ce projet est de réintroduire l’arrachage mécanique des mauvaises herbes dans la culture du maïs afin de réduire l’utilisation d’herbicides et de réduire au minimum l’impact négatif des productions agricoles sur les eaux et sources dans la commune.

Grâce à l’excellente coopération avec la Chambre d’Agriculture dans le cadre des précieux conseils dispensés en matière de fertilisation des sols et d’engrais, le projet « Mais kappen » bénéficie lui-aussi du soutien professionnel de la Chambre.

Placée sous la coordination de Moritz Colbus de la Chambre d’Agriculture, la première saison 2019 s’est déroulée avec l’aide d’une firme externe spécialisée en matière de désherbage mécanique. Le bilan très positif tiré en novembre a permis de décider de l’acquisition d’une machine par la commune afin de réaliser les travaux le plus efficacement possible, en régie propre.

Entre-temps, la commune a même acquis une deuxième machine (herse étrille) qui permet de lutter mécaniquement contre les mauvaises herbes, avant que le maïs ne germe, à un stade où il est doté de seulement 2-3 feuilles. La machine laboure sur une largeur de 12 mètres, sur 6 ou 8 rangées en même temps, et permet s’il le faut, dans chaque rangée, de détruire ponctuellement les mauvaises herbes.

Ce procédé de désherbage mécanique permet de réduire l’utilisation d’herbicides de l’ordre de 75% à 100%, et exerce ainsi un effet bénéfique sur nos sources.

La commune de Weiler-la-Tour a également participé à ce projet dans le cadre d’une phase test en 2020. Concrètement, cette participation s’est traduite par une collaboration (mise à disposition des machines) volontaire d’agriculteurs ayant des terrains agricoles sur le territoire de la commune de Weiler-la-Tour.

Les auteurs et participants du projet « Mais kappen » sont confiants qu’ils continueront leur bonne collaboration dans le futur, ceci dans le sens d’une eau potable propre et de bonne qualité.

Actualité de notre partenaire Klima-Bündnis Lëtzebuerg

Publié le
jeudi 27 août 2020


Article de notre partenaire

Klima-Bündnis Lëtzebuerg
Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires