Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
UE, protection du climat, armées, changement climatique mondial, Politique, environnement, géopolitique, espace, planète, militaire, défense, OTAN, cyberinformation, géographie, Ministre
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Allemagne et le Luxembourg unis plus que jamais pour observer l’évolution de la Planète

Politique & Gouvernance

Publié le
vendredi 26 mars 2021 à 14:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer s’est entretenue avec le Vice-Premier Ministre, François Bausch. Au programme : présence militaire dans la zone Sahel, politique de sécurité et de défense de l’UE, ou encore coopération dans les domaines de la cyberinformation, de l’information géographique et de l’espace.

Et justement, de quel meilleur endroit peut-on observer l’évolution de la Terre ? Depuis l’espace, bien entendu ! Et ce, en tant que domaine de la Défense. Le Luxembourg devrait lancer un satellite d’observation de la Terre l’année prochaine, le Parlement ayant donné l’année dernière son feu vert à l’augmentation du budget. Après une révision, le projet lancé sous l’ancien ministre de la Défense, Etienne Schneider (LSAP), a vu son coût passer de 170 à 309 millions d’euros.

L’accent était aussi mis ici sur l’utilisation de l’espace comme l’un des thèmes futurs les plus importants et la participation du Luxembourg au projet PESCO GeoMETOC Support Coordination Element (projet dirigé par l’Allemagne visant à améliorer le soutien géospatial, météorologique et océanographique, y compris pour les opérations militaires). Les autres membres sont l’Autriche, la France, la Grèce, le Portugal et la Roumanie. Mme Kramp-Karrenbauer a souligné que l’Allemagne - comme l’UE dans son ensemble - bénéficiera à long terme de la participation active du Luxembourg et du développement des compétences obtenu grâce au GMSCE.

En outre, les effets des changements environnementaux mondiaux sur la situation sécuritaire dans le monde ont été un sujet de conversation. Une attention particulière a été accordée au changement climatique mondial.

L’intention est claire de mettre en place les armées des deux pays de manière à ce qu’elles contribuent à la protection du climat tout en restant résilientes et réactives. Les armées peuvent et fourniront également un soutien pour faire face aux conséquences déjà visibles.

Ici aussi, les deux ministres comptent sur une coopération fructueuse. Dans ce contexte, François Bausch a appelé à une intégration systématique des questions climatiques dans la sécurité et la défense au sein de l’UE et de l’OTAN.

Lors de la conférence de presse qui a suivi, les deux ministres ont réaffirmé leurs intentions d’un partenariat solide et centré sur le futur.

Sébastien Yernaux (en collaboration avec le Ministère de la Défense)
Photo : ©SIP / Julien Warnand

Publié le
vendredi 26 mars 2021


Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires