Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Naturata, Oikopolis, agriculture, biologique, green planet, environnement, écologie, protection, plan, projet, produits, légumes, fruits
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’agriculture biologique à l’honneur

Green Planet

Publié le
vendredi 8 avril 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Claude Haagen, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, a rencontré une délégation des acteurs du secteur bio luxembourgeois en vue de discuter sur les perspectives de l’agriculture biologique.

Selon Claude Haagen, « le Grand-Duché vise à développer l’agriculture biologique et la filière bio grâce à la feuille de route évolutive PAN Bio2025, en échange constructif avec le secteur. Actuellement, 6,18% des surfaces agricoles utiles nationales sont exploitées de manière biologique. »

L’entrée en vigueur du plan d’action national de promotion de l’agriculture biologique a découplé une effervescence dynamique au niveau des projets pilotes développant la filière bio, en particulier dans la restauration collective où les produits bio luxembourgeois sont de plus en plus présents.

« Le développement biologique s’insère dans sa vision générale d’une agriculture durable, et reste partie intégrante de l’orientation de la future politique agricole luxembourgeoise 2023-2027 », poursuit le Ministre. Ce dernier a ajouté que dans le contexte actuel de la déstabilisation des marchés alimentaires, il est crucial de réunir les forces vers une agriculture régionale, durable et résiliente.

/

De leur côté, il était important pour les acteurs du bio de souligner que l’agriculture biologique possède toutes les conditions préalables au développement d’une gestion résiliente des terres. Surtout en ces temps de crise, elle doit être promue avec vigueur.

« Cela s’applique également à la rédaction de la prochaine loi agricole, où l’agriculture biologique doit être l’option la plus attrayante pour les agriculteurs. Un instrument important pour atteindre l’objectif de 20 % de bio d’ici 2025. Il s’agit d’une réalisation cohérente et conjointe du plan d’action national pour l’agriculture biologique. »

Le consommateur y joue également un rôle responsable. « Il doit comprendre pourquoi régional ne signifie pas automatiquement bio, et que « bio régional » représente la production et la nutrition les plus durables. La poursuite de la promotion active des aliments biologiques dans la restauration publique est donc d’une importance cruciale. »

Une campagne d’image ciblée pour l’agriculture biologique et les produits biologiques, telle qu’envisagée par le Green Deal de l’UE, est essentielle pour les acteurs du bio.

Les acteurs bio étaient représentés par :

  • Association pour l’Agriculture Biologique Lëtzebuerg asbl. – Jean-Marie Kaes
  • Bakhaus-Julie Jager
  • BIOG—Marc Emering
  • Laiterie BIOG – Volker Manz
  • BIOGROS – Patrick Kolbusch
  • BIO-OVO – Jos Houtmann
  • IBLA a.s.b.l. – Claude Felten
  • IVLB a.s.b.l. —Guy Lambert
  • NATURATA – Jutta Serwas
  • OIKOPOLIS Groupe – Änder Schanck

Sébastien Yernaux
Photo : © Ministère de l’Agriculture

Publié le
vendredi 8 avril 2022


Avec notre partenaire

NATURATA s.à.r.l
Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires