Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Administration de la navigation aérienne, certification environnementale ISO 14 001, énergie verte, respect environnement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Administration de la navigation aérienne obtient la certification environnementale ISO 14 001

Green Planet

Publié le
vendredi 13 avril 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’Administration de la navigation aérienne (ANA) vient d’obtenir la certification environnementale ISO 14001 pour la gestion des activités de la navigation aérienne et aéroportuaires. Il s’agit de la première administration certifiée ISO 14001 au Luxembourg.

Suite à un audit externe réalisé le 17 novembre 2017 par l’organisme de certification ESCEM, l’ANA a reçu au mois de février son certificat ISO 14001 version 2015.

Réduire l’impact sur l’environnement a toujours été une priorité pour l’ANA. Depuis de nombreuses années, l’administration s’est investie dans des projets afin de limiter l’impact environnemental des services aéronautiques. Le champ d’action ne se limite pas à l’aéroport du Findel mais il englobe les missions de navigation aérienne dans tout l’espace aérien luxembourgeois. Par exemple, les procédures de descentes continues mises en place fin 2017 ont permis de réduire la consommation de carburant et les nuisances sonores en supprimant les paliers appliqués dans les procédures traditionnelles.

Cette certification environnementale a été une volonté conjointe de la direction de l’ANA et du ministère du Développement durable et des Infrastructures. Plusieurs actions ont été réalisées en partenariat avec l’Administration de l’environnement, l’Administration des ponts et chaussées, lux-Airport et l’Administration de la nature et des forêts. Ainsi, le fauchage tardif pratiqué sur l’aéroport concourt à la préservation de la biodiversité existante sur la plate-forme aéroportuaire. Contrairement à l’idée préconçue, plusieurs espèces endémiques sont présentes sur l’aéroport comme notamment des papillons.

Les riverains au cœur de la démarche

Les sept priorités qui ont été retenues par l’ANA sont la lutte contre les nuisances sonores, la qualité de l’eau et du sol, le tri des déchets, la qualité de l’air, la gestion de la flore et de la faune, l’impact sur le climat et les émissions CO2. La démarche environnementale s’est inscrite dans la durée et elle ne vise pas seulement la certification. L’ANA s’est déjà dotée de solutions innovantes telles que la technologie LED pour remplacer progressivement les 2.500 lampes du balisage lumineux. Au cœur de la démarche, le dialogue avec les associations de riverains a permis de mieux comprendre les attentes et les contraintes des uns et des autres. L’aéroport de Luxembourg peut concilier un modèle de développement durable alliant les activités économiques au respect de l’environnement. Le changement du circuit sud modifié a éloigné les aéronefs de la commune de Sandweiler. Le dialogue avec les compagnies aériennes, en particulier Cargolux et Luxair, a rendu possible plusieurs initiatives contre les nuisances sonores. Récemment, tous les opérateurs ont été de nouveau sensibilisés à leurs obligations lors d’un comité avec les usagers en présence du Ministère du Développement durable et des Infrastructures.

En interne de nombreuses initiatives ont été proposées par le personnel pour contribuer à la protection de l’environnement, notamment l’aménagement d’une zone de lavage des camions des pompiers, l’absence de traitement phytosanitaire ou la digitalisation de documents.

14 points positifs et aucune non‐conformité

L’audit de certification a été validé pour une durée de 3 ans. Le rapport d’audit établi par ESCEM a dressé un bilan très positif qui ne relève aucune non‐conformité et met en évidence 14 points principaux parmi lesquels la discussion ouverte avec les parties prenantes (ministère, compagnies, riverains) sur les vols de nuit, la politique environnementale ambitieuse, le choix d’un produit de dégivrage respectueux de l’environnement, l’installation de lampes LED sur l’aire de manœuvre (déjà 67 % des lampes sont installées), l’utilisation d’énergie électrique verte, le tri sélectif des déchets, l’acquisition d’une première voiture électrique avec l’installation d’une borne de recharge pour le personnel et la conservation d’une biodiversité sur les territoires de l’aéroport avec des refuges pour les espèces menacés.

L’ANA après la certification ISO 14001

La certification n’est qu’une étape qui valide le travail accompli ces dernières années. Elle définit des objectifs précis et transparents pour les années futures. L’ANA est déjà en train de travailler sur la certification européenne Eco-Management and Audit Scheme (EMAS) traitant l’environnement. Parmi les actions prioritaires, les trajectoires de vol et l’espace aérien vont être adaptées pour plus d’efficacité. Avec le projet du renouvellement de la piste, les infrastructures électrotechniques vont être renouvelées, le contact « info citoyen » va être développé pour mieux répondre aux réponses des citoyens. Actuellement l’ANA traite déjà un nombre important des demandes principalement liées aux nuisances sonores.

En exclusivité, l’ANA peut annoncer que du miel made in Findel va être produit en partenariat avec lux-Airport.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures

Publié le
vendredi 13 avril 2018


Green Planet
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires