Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
L’achat local boosté avec Happy Local (2/2)
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’achat local boosté avec Happy Local (2/2)

Qualité de vie

Publié le
jeudi 28 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Sam Abdi poursuit la présentation de sa start-up Happy Local : un e-shop où les producteurs locaux peuvent vendre directement aux consommateurs, sans multiples intervenants et autant que possible en mode Zéro déchet.

Retrouvez la première partie de l’interview en suivant ce lien.

Que peut-on déjà trouver sur la plateforme happylocal.lu ?

Parmi les premiers vendeurs, on retrouve Simplicithe - qui propose du thé de haute qualité, le miel naturel et produits dérivés De Beiefritz, des cosmétiques sans huile de palme et faits à la main par Artsavon, de merveilleux chocolats artisanaux par la Chocolaterie Genaveh, du pain et des viennoiseries biologiques par Bakhaus… Quelques fermes biologiques et les boissons Fox ont également rejoint le marché.

Les livraisons ont débuté fin octobre et de nombreux autres fournisseurs préparent leur boutique en ligne, tandis qu’en parallèle l’équipe améliore la plateforme et développe les applications mobiles.

Actuellement, qui peut commander sur Happy Local ?

Nous livrons à travers le pays, mais actuellement la livraison est gratuite uniquement pour Luxembourg-ville et Esch-sur-Alzette. Nous allons encore améliorer nos solutions de livraison afin d’optimiser d’une part le service à la clientèle, et d’autre part l’empreinte écologique.

Après avoir passé commande en ligne, le consommateur peut se faire livrer à domicile ou au bureau, le vendredi. De nouveaux jours de livraison seront bientôt disponibles.

Notre objectif est également d’étendre notre marché au-delà des frontières du Luxembourg et de lancer notre plateforme dans d’autres pays peu après avoir atteint notre objectif national.

Quel soutien vous apporte l’incubateur de l’Université du Luxembourg dans le développement de vos activités ?

En tant qu’étudiants, c’est une chance de disposer d’un bureau sur le site de l’Université. Nous sommes en plus accompagnés dans le cadre du Venture Mentoring Service (VMS) qui est basé sur un programme du MIT. Nous avons accès à tout un réseau de contacts et pouvons obtenir de nombreux conseils pour développer notre start-up.

L’Université aide à la construction d’un écosystème de start-up de haut niveau développées par les jeunes générations. Elle organise des « Ideation Camps » qui sont de très bonnes expériences. J’ai participé à deux éditions et j’ai également assisté à un cours interactif et immersif « Entrepreneurship in practice », visant à tester l’appétit entrepreneurial des étudiants et à lancer leur aventure entrepreneuriale.

Pour vous 2021 sera l’année de…

Nous sommes très enthousiastes pour la nouvelle année puisque nous allons commencer un projet de reforestation pour planter 2021 arbres cette année dans le cadre d’une mission de lutte contre la déforestation.

Marie-Astrid Heyde avec Happy Local, start-up installée au sein de l’incubateur de l’Université du Luxembourg, partenaire d’Infogreen.

Publié le
jeudi 28 janvier 2021


Article de notre partenaire

Université du Luxembourg, multilingue, interdisciplinaire, recherche, enseignement, doctorants, centres de recherche interdisciplinaire, informatique, sécurité des TIC, science des matériaux, droit européen et international, finance et innovation en finance, éducation, histoire numérique et contemporaine
Qualité de vie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires