Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
plan de relance, relance durable, Neistart Lëtzebuerg, Franz Fayot, économie circulaire, dépassements de la norme, normes environnementales, efficacité énergétique, aide aux entreprises, investissements environnementaux, impact de la crise sanitaire, ministère de l’Économie, Luxinnovation, Chambre de Commerce, Chambre des Métiers, Fedil
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Investir pour cibler la relance durable

Politique & Gouvernance

Publié le
lundi 27 juillet 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les investissements dans des mesures environnementales ou en faveur de l’économie circulaire sont en bonne place dans les aides étatiques intégrées au plan de relance Neistart. Le ministère de l’Économie et Luxinnovation, en étroite collaboration avec la Chambre de Commerce, la Chambre des Métiers et la Fedil, invitent les entreprises à participer à des webinaires consacrés à ces aides.

Le 22 juillet dernier, la Chambre des députés a approuvé à l’unanimité le projet de loi du ministère de l’Économie, qui met en œuvre un nouvel instrument d’aide destiné aux entreprises qui subissent l’impact de la crise sanitaire. C’est un nouveau « paquet » qui s’inscrit dans le programme gouvernemental « Neistart ». Et les priorités de relance ciblant les mesures environnementales ou l’économie circulaire y figurent en bonne place.

La nouvelle aide financière a pour objectif d’inciter les entreprises « à réaliser des projets de développement économique, de digitalisation ou de protection de l’environnement », souligne le communiqué du ministère. Le ministre de l’Économie, Franz Fayot a déclaré devant les députés : « La crise actuelle a détérioré le climat d’affaires et peut amener les entreprises à reporter voire à remettre en question certains projets d’investissement. Pour encourager les entreprises à réaliser en ces temps difficiles les investissements contribuant sur le moyen et le long terme à leur compétitivité, nous lançons ce régime d’aide financière qui s’inscrit dans une politique de relance durable de l’économie. » Il s’agit d’un incitant s’appuyant sur des « niveaux de subvention élevés », en l’occurrence jusqu’à 50% des coûts éligibles dans certains cas.

Développement et circularité, efficacité énergétique aussi

S’adressant - et c’est évidemment à la fois l’objectif et un critère de sélection - aux entreprises « qui ont subi une baisse de leur chiffre d’affaires pendant la crise », le régime d’aides prévoit 3 volets.

Le premier prévoit des aides à l’investissement « en faveur des projets de développement », jusqu’à hauteur de 30% du coût du projet, selon la taille de l’entreprise. Et une majoration de l’aide de 20% est annoncée pour les projets s’inscrivant dans l’économie circulaire.

Le deuxième volet cible des investissements en faveur des « projets d’innovation de procédé et d’organisation » jusqu’à hauteur de 50% du coût du projet.

Le 3e axe donne la priorité aux investissements environnementaux, en faveur des projets d’efficacité énergétique ou de « dépassement des normes » - éviter le dépassement ou aller plus loin que ce qu’exigent les normes environnementales - ; on est, là aussi, dans des aides qui peuvent aller jusqu’à hauteur de 50% du coût du projet.

Demandes en ligne et webinaires à suivre

« Avec une intensité de l’aide allant jusqu’à 50% des coûts admissibles pour un maximum de 800.000 d’euros d’aide par projet, le nouveau régime mise résolument sur des montants d’aides à l’investissement plus élevés qu’en temps normaux, notamment pour les projets portant sur le développement de l’économie circulaire », précise le ministère.

Le régime d’aide entrera en vigueur immédiatement. Le détail des modalités et des critères de l’aide sont disponibles sur guichet.lu. Les demandes peuvent être introduites à partir de lundi 27 juillet, exclusivement de manière électronique, via la plateforme MyGuichet.lu.

Le ministère de l’Économie et Luxinnovation, en étroite collaboration avec la Chambre de Commerce, la Chambre des Métiers et la Fedil, invitent les entreprises à participer à des webinaires consacrés à cette nouvelle aide étatique. Forme de l’aide, critères d’éligibilité ou encore modalités de soumission de dossiers y seront abordés. Les webinaires auront lieu :

  • le 30 juillet 2020 à 11h00 en langue française (inscription en ligne)
  • le 5 août 2020 à 11h00 en langue luxembourgeoise (inscription en ligne)
  • le 9 septembre 2020 à 11h00 en langue anglaise (inscription en ligne)

Alain Ducat

Publié le
lundi 27 juillet 2020


Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires