Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Gérer les équipes et les personnes pendant le confinement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Gérer les équipes et les personnes pendant le confinement

RSE

Publié le
mercredi 25 novembre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

PPL, l’association de Psychologie Positive de Luxembourg, qui s’efforce de rendre la psychologie positive accessible à un large public au Luxembourg et dans la Grande Région, publie les résultats de sa première enquête dédiée à la gestion des équipes et des personnes au Luxembourg durant le confinement et l’impact de cette situation exceptionnelle sur les façons de travailler. Elle propose quatre recommandations pour faire face à la situation présente et future.

En ces temps d’incertitude, de crise sanitaire et économique, les facteurs et ressources d’adaptation positive des individus et des organisations sont mis à rude épreuve. Ils sont largement invoqués dans ce ‘fameux’ processus de résilience indispensable pour réussir à s’adapter et à développer de bonnes solutions, dans un environnement qui pourrait être destructeur.

Dans ce contexte, l’asbl PPL publie les résultats de sa première enquête dédiée à la gestion des équipes et des personnes au Luxembourg durant le confinement.
L’enquête réalisée du 14 mai 2020 au 4 juillet auprès d’un échantillon de 46 responsables d’équipes, managers et chefs d’entreprises, s’est particulièrement intéressée à l’expérience des responsables et à leurs apprentissages durant cette période bien particulière.

Les résultats confirment l’impact élevé du confinement sur la façon de travailler, avec la mise en place de solutions de télétravail, partiel ou total. « Le confinement a révélé à quel point l’équipe travaillait bien ou mal avant ». Exprimé par un des managers interrogés, cette pensée résume bien les principaux enseignements à retenir de cette enquête :

  • L’équipe – et les personnes individuelles qui la constituent – ont des capacités pour s’adapter aux nouvelles situations et aux nouveaux enjeux.
  • Les sentiments et les émotions impactent beaucoup la qualité du travail et la qualité de vie des individus.
  • Les compétences humaines et en particulier, les capacités d’adaptation au changement, sont essentielles dans ce nouveau contexte.

Durant toute cette période de confinement, les responsables d’équipes ont fait en sorte de conserver le lien entre les membres de l’équipe, de communiquer de manière plus personnelle et bienveillante.

D’après l’enquête de PPL, dans la moitié des cas, les initiatives prises par les managers pour favoriser le bien-être mental de leurs collaborateurs durant cette période ont découlé de leur propre initiative.

Les résultats, en relation avec d’autres études menées au Luxembourg, suggèrent que certains aspects de l’environnement professionnel se sont détériorés (charge émotionnelle et participation au processus de décision), d’autres ont contribué à l’améliorer (télétravail et flexibilité).

Le plus surprenant est que seulement 28% des répondants ont déclaré mesurer d’une manière ou d’une autre l’impact des mesures prises. « Nous nous demandons donc si cela est lié à cette situation spécifique ou au fait qu’en général, l’impact des interventions de gestion du personnel n’est pas mesuré », commente Dana Moldoveanu, la présidente de PPL asbl.

À ses yeux, la valeur de l’enquête réside dans le regard concret du vécu des managers : « La psychologie positive s’appuie sur des méthodes et des recherches scientifiques. Nous avons voulu étendre nos connaissances et notre compréhension des pratiques de gestion des équipes et des personnes pendant le confinement »

La volonté de PPL, au travers la méthodologie de cette enquête, a été de mélanger des éléments quantitatifs (statistiques) avec des aspects plus qualitatifs, exprimés par le partage d’expérience des managers. « Le confinement Covid-19 a touché tout le monde, mais de manière différente, et nous voulions avoir ce niveau de détail », précise Mme Moldoveanu. « Comme nos membres sont principalement des professionnels indépendants travaillant avec des entreprises (ou des personnes travaillant dans des organisations), cela nous a permis de mieux comprendre les besoins des managers qui sont les piliers du développement/stabilité organisationnel.

L’enquête a également été conceptualisée de manière à offrir un espace d’autoréflexion et d’apprentissage aux participants. Le rapport pourrait servir de base à l’apprentissage, à la croissance et au développement organisationnel de la résilience en période d’incertitude ».

L’asbl a émis quatre recommandations pour gérer au mieux la situation actuelle et future :

  • Dépasser les sentiments d’incertitude ;
  • Favoriser l’imagination et la créativité pour mettre en place de nouvelles solutions ;
  • Favoriser les espaces de résilience et de communication bienveillante ;
  • Prendre en charge de manière préventive la santé mentale des employés avec des approches collaboratives.
  • L’enquête de PPL est téléchargeable et consultable à ce lien.
    Pour plus d’informations : hello@ppl.lu www.ppl.lu

Communiqué de PPL

À propos de PPL est l’association de Psychologie Positive de Luxembourg. Créée en 2019, cette asbl a pour objectif de partager le savoir et la recherche sur la psychologie positive et à la promouvoir en pratique. Ses domaines d’application concernent les cadres du coaching, du conseil ou de la psychothérapie ; mais aussi le leadership et le développement personnel, le travail en équipe et en entreprise ; ainsi que le domaine éducatif.

La Psychologie Positive est l’étude scientifique du fonctionnement humain optimal. Elle vise à découvrir et à promouvoir les facteurs qui permettent aux individus et aux organisations de s’épanouir, et surtout créer une base solide des ressources à utiliser dans les situations critiques comme celle que nous sommes en train de vivre.

Publié le
mercredi 25 novembre 2020


RSE
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires RSE


Nos partenaires RSE

Nos partenaires