Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
25e anniversaire, Etika, financement citoyenne de projets locaux, première plateforme de financement participatif, projets sociaux ou environnementaux au Luxembourg, finance transformatrice, changement de notre comportement de consommation, etiCROWD
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

etiCROWD, pour une finance réellement transformatrice

Politique & Gouvernance

Publié le
mercredi 13 avril 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La première plateforme de financement participatif d’etika souhaite promouvoir des projets sociaux ou environnementaux au Luxembourg et en Grande région.

Auparavant, on parlait de finance sociale pour décrire les institutions financières pour lesquelles l’équilibre entre le rendement et l’impact social/environnemental des investissements était fondamental. Avec l’émergence de la finance verte à grande échelle, on pourrait également regrouper ces deux objectifs sous les termes de finance éthique ou finance durable.

Toutefois, on observe beaucoup de greenwashing à propos des produits financiers verts. Encore une fois, nous avons l’impression que la finance verte n’est qu’un nouveau secteur d’activité où les attentes de rendement sont plus importantes que l’impact réel.

En période de crises cumulées, ce serait fatal. La place financière luxembourgeoise a un rôle important à jouer au niveau mondial, mais elle ne l’assume pas encore vraiment. La transition nécessaire vers une économie réellement durable dans les domaines de l’énergie, des transports et de l’agriculture, ainsi qu’un changement de notre comportement de consommation, ne seraient pas atteints. Les fausses solutions empêchent le changement. Mais aussi une politique peu conséquente.

Mais restons dans le pays, avec les banques et autres acteurs locaux, qui peuvent et doivent initier le changement ici, sur place. Prenons par exemple l’agriculture. En 2020, les pratiques d’agriculture biologique étaient utilisées sur 5% des terres agricoles du grand-duché. Cette part est bien inférieure à celle de la plupart des autres pays européens. Le gouvernement avait fixé un objectif ambitieux en vue de porter l’agriculture biologique à 20% d’ici 2025. Mais il ne semble pas y avoir de voie conséquente pour atteindre cet objectif. Des organisations écologiques comme Greenpeace, le Mouvement écologique ou natur&ëmwelt ont accusé l’année dernière le secteur et le ministère de ne pas faire assez pour rendre sa future stratégie agricole durable.

L’ASBL etika (fondée en 1996) a pour objectif de promouvoir des finances alternatives et ainsi accompagner la transformation vers un monde plus durable. Cela se fait notamment dans le cadre de la coopération avec deux partenaires luxembourgeois : Spuerkeess (compte Épargne Alternatif) et Bâloise Assurances Luxembourg (Switch Plan). Avec le mécanisme Epargne/Crédit Alternative, nous favorisons l’accès au crédit pour des initiatives qui donnent la priorité à l’utilité sociale et culturelle, à la solidarité internationale et au soutien de l’écologie.

Une véritable finance transformatrice modifie peu à peu l’économie jusqu’ici non durable en investissant dans la transition agricole, les transports et l’énergie. L’association etika a jusqu’à présent concrétisé cette ambition dans le cadre de son partenariat avec Spuerkeess en accordant plus de 200 crédits entre autres pour la construction d’installations éoliennes et photovoltaïques, pour l’acquisition de bus hybrides et électriques ainsi que pour le développement de l’agriculture biologique et de la vente de produits bio.

Outre les grands projets, avec des montants d’investissement qui se situent pour la plupart entre 200.000 et 4 millions d’euros, il est toutefois tout aussi important de soutenir des projets plus modestes. Or, nombre d’entre eux rencontrent des difficultés à obtenir des crédits auprès des banques.

À l’occasion de son 25e anniversaire, Etika a donc décidé d’explorer de nouvelles voies pour un financement citoyenne de projets locaux. La première plateforme de financement participatif qui promeut des projets sociaux ou environnementaux au Luxembourg et en Grande région a démarré fin mars. Avec ce nouvel instrument participatif, «  etiCROWD », on vise à financer la transformation nécessaire. Simple. Maintenant. Conséquent.

Découvrez en détails, cette nouvelle plateforme, ici : https://www.infogreen.lu/bientot-une-plateforme-de-crowdfunding-pour-des-projets-locaux.html
Infos : www.etika.lu
Photo : Dorte Størup et Orit Israelson
Article paru dans le dossier du mois « Transmission en mouvement »

Publié le
mercredi 13 avril 2022


Politique & Gouvernance
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Politique & Gouvernance


Nos partenaires Politique & Gouvernance

Nos partenaires