Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
protection de l’enfance, lutter contre la traite des enfants, Conseil national des droits de l’enfant, gouvernements, protéger et promouvoir les droits des enfants au Népal, droits à la santé, droits humains, solidarité, ECPAT Luxembourg, structures gouvernementales solides, Népal
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

ECPAT Luxembourg lance un projet triennal de lutte contre la traite des enfants au Népal

Droits humains & solidarité

Publié le
lundi 26 avril 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

ECPAT Luxembourg a lancé un projet de trois ans intitulé "Surakcha ko lagi Sath Sath", qui signifie "Ensemble pour la protection", avec le soutien du Département d’État américain. L’objectif du projet est la formation de mécanismes et de structures gouvernementales solides aux niveaux provincial et local au Népal, qui assurent des services complets aux enfants victimes de la traite humaine.

Le projet a été lancé via Google Meet le mercredi 17 février 2021, en présence de Mr. Randy Berry, ambassadeur des États-Unis au Népal, de Mme Valérie Heyman, chef de mission adjoint de l’ambassade du Luxembourg pour l’Inde et le Népal à New Delhi, et d’autres acteurs notables de la mise en œuvre du projet. Lors du lancement du projet, Mr. Thomas Kauffmann, le Directeur exécutif d’ECPAT Luxembourg, a notamment souligné les actions entreprises par le Népal pour répondre au problème la traite humaine : parmi elles, la signature du Protocole de Palerme et la mise en place des mécanismes de protection aux niveaux provincial et local ont été évoquées.

Le projet vise à améliorer la protection, les poursuites judiciaires et les normes de soins dans les foyers pour enfants, y compris les orphelinats, présentant des risques potentiels de traite d’enfants.

Mme Charimaya Tamang, héroïne de la TIP en 2011, qui milite depuis plus de dix ans contre la traite des personnes, a également souligné l’importance de ce projet pour prévenir la traite des enfants et renforcer les mesures de protection de l’enfance au Népal.

Le projet aidera le pays à remplir son mandat de protection et de promotion des droits et des intérêts de l’enfant en apportant un soutien à l’établissement de normes de dépistage, en soutenant des campagnes de sensibilisation, en menant des enquêtes sur les orphelinats illégaux, en demandant des comptes aux opérateurs et enfin en soutenant la réunification des enfants avec leurs familles., déclare M. Randy Berry, ambassadeur des États-Unis au Népal.

Il est mis en œuvre avec deux partenaires, Shakti Samuha et le Centre de recherche juridique et de développement des ressources (CeLRRd), en étroite coordination avec le Conseil national des droits de l’enfant (NCRC) - un organe gouvernemental suprême sous l’égide du ministère des Femmes, des Enfants et des Personnes âgées, dont le mandat est de protéger et de promouvoir les droits des enfants au Népal. Les interventions directes se concentreront sur trois provinces où se trouve le plus grand nombre de foyers pour enfants.

J’espère que le projet Ensemble pour la protection nous permettra de développer le mécanisme de protection de l’enfance au niveau local, de revoir les politiques de protection de l’enfance existantes et, dans le même temps, de renforcer la capacité des dirigeants et des fonctionnaires du gouvernement local à lutter contre la traite des enfants, affirme enfin Mr. Milan Dharel, directeur exécutif du NCRC.

Restez à l’écoute des activités d’ECPAT Luxembourg dans la région et l’étranger, en consultant leur site web : ECPAT - Nos actions
Facebook : ECPAT Luxembourg
Linkedin : ECPAT Luxembourg asbl : Présentation
Instagram : ECPAT Luxembourg (@ecpatluxembourg)

Publié le
lundi 26 avril 2021


Avec notre partenaire

ECPAT Luxembourg
Droits humains & solidarité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Droits humains & solidarité


Nos partenaires Droits humains & solidarité

Nos partenaires