Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Oekopolis, Biogros, Naturata, émission, carbone, chèque, CO2, nature, pollution, économie verte, protection, gaz
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Double engagement en faveur de l’environnement

Green Planet

Publié le
mercredi 11 août 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La réduction des émissions CO2 du groupe OIKOPOLIS par rapport à l’année dernière est compensée par des dons à trois institutions qui visent à protéger l’environnement et la nature par l’agriculture. 39 400 euros ont ainsi été récoltés et reversés récemment.

Il y a dix ans, le groupe d’entreprises et ses filiales BIOGROS, NATURATA et OIKOPOLIS Services ont lancé le projet de déterminer les émissions CO2 de l’ensemble du groupe et de les convertir en équivalents CO2 afin de les compenser par la suite. La base de ces indemnisations est le calcul de la consommation totale d’énergie dans tous les bâtiments ainsi que de la flotte de véhicules de BIOGROS et des trajets de tous les employés à l’aide d’un système développé il y a des années avec des experts. Les émissions qui ne peuvent être évitées sont neutralisées par des paiements compensatoires monétaires en soutenant les organisations qui s’engagent dans l’agriculture biologique.

L’utilisation consciente de l’énergie porte ses fruits, puisque le groupe OIKOPOLIS a pu réduire ses émissions une fois de plus par rapport à l’année dernière, malgré une augmentation de l’activité commerciale. D’une part, le groupe passe de plus en plus de ses installations du gaz à l’électricité. Comme toutes nos opérations n’utilisent que de l’électricité verte, cela a un effet positif sur le résultat en équivalent CO2. D’autre part, notre grossiste BIOGROS a réalisé d’importantes économies en optimisant sa planification des tours. Cette réalisation a également été récompensée l’année dernière par le prix Lean&Green 2Stars.

La campagne de compensation a lieu pour la dernière fois dans ce cadre

Il y a dix ans, le prix par tonne de CO2 s’élevait à environ 5 euros dans les échanges internationaux. Au cours des trois dernières années, la prise de conscience de la crise climatique imminente s’est rapidement développée. Un peu tardivement, des décisions politiques ont mené à l’augmentation de la valeur monétisée. Compte tenu de la pression croissante exercée sur la société civile et les entreprises pour qu’elles réduisent radicalement leurs émissions afin de pouvoir encore atteindre l’objectif climatique de Paris, le prix de compensation par tonne des émissions CO2 augmente également. S’il est actuellement de 25 euros, il devrait plus que doubler au cours des prochaines années. En Suède, le prix du CO2 est actuellement fixé à 115 euros par tonne - selon plusieurs études, un prix encore plus élevé serait approprié en vue de prévenir la crise climatique.

En fait, cela serait un prix plus juste pour l’environnement. Toutefois, compte tenu du fait que, par sa participation au parc éolien Hëpperdanger Wandenergie sàrl, le groupe OIKOPOLIS produit deux fois plus d’électricité verte que l’ensemble du groupe émet en termes d’émissions, l’entreprise opère depuis longtemps de manière neutre sur le plan climatique. Nous voulons mettre davantage l’accent sur cette compensation interne à l’avenir, car elle élargit la vision de la collaboration dans la chaîne de valeur.

13 133€ au profit de chacune de nos 3 organisations partenaires

Néanmoins, nous effectuons une dernière fois des paiements compensatoires pour notre consommation d’énergie, qui s’est élevée à 1 576 tonnes d’équivalents CO2 en 2020. Avec un prix de 25 euros par tonne, cela représente 39 400 euros. Comme les années précédentes, l’argent de la compensation est versé à des institutions qui encouragent l’agriculture biologique. Les associations bien établies Vereenengung fir Bio-Landwirtschaft Lëtzebuerg, IBLA et la section Agriculture du Goetheanum suisse à Dornach recevront chacune 13 133 euros des filiales NATURATA, BIOGROS et OIKOPOLIS Services pour soutenir une méthode de culture qui fixe manifestement l’azote et respecte l’environnement.

Bien entendu, nous souhaitons continuer à soutenir les organisations susmentionnées à l’avenir - il existe certainement d’autres moyens d’évaluer et d’honorer leurs réalisations.

Texte et photo : Oikopolis

Publié le
mercredi 11 août 2021


Article de notre partenaire

NATURATA s.à.r.l
Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires