Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
CityxChange, échange d’énergie, ville connectée, district à énergie positive, IOTA, CORDIS, innovation, technologie, construction durable, plateforme d’échange d’énergie rentable et décentralisée, créer des environnements urbains durables et respectueux du climat, nergies renouvelables
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des solutions en matière d’énergie positive pour les villes connectées du futur

Architecture & construction

Publié le
vendredi 25 septembre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une initiative de l’UE réalise des avancées majeures dans le développement d’une plateforme d’échange d’énergie rentable et décentralisée pour créer des environnements urbains durables et respectueux du climat.

La transition vers les énergies propres est un aspect clé des initiatives des villes connectées visant à créer des zones urbaines durables et respectueuses du climat. Avec sa perspective d’établir, d’ici 2050, un territoire fondé à 100 % sur les énergies renouvelables, le projet CityxChange, financé par l’UE, se concentre sur le développement et le déploiement de blocs et districts à énergie positive et sur leur extension dans plusieurs villes de l’UE. L’objectif consiste à atteindre les objectifs européens de transition vers une énergie propre. La création de blocs à énergie positive débouchant sur des districts et villes à énergie positive implique l’utilisation de mesures d’efficacité énergétique et de réduction de la consommation énergétique, des énergies renouvelables locales et stockées à l’échelle locale, ainsi que l’échange d’énergie entre pairs (P2P pour peer-to-peer).

IOTA Stiftung, partenaire du projet CityxChange, a été sélectionné comme principal innovateur dans le cadre de l’initiative Radar de l’innovation de la Commission européenne qui identifie les innovations et innovateurs à fort potentiel dans les programmes-cadres de la recherche et innovation financée par l’UE et évalue leur maturité commerciale. Outre l’IOTA, les partenaires Powel AS et ABB AS ont également été sélectionnés comme innovateurs clés. Selon le site web du Radar de l’innovation, la catégorie maturité (« market maturity ») assignée au projet est classée « business ready ». Ce classement couvre les innovations « pour lesquelles des idées concrètes orientées vers le marché ont été rassemblées (par ex. études de marché, plans d’affaires, participation des utilisateurs finaux). On les considère comme avancées dans la préparation à la mise sur le marché mais des progrès supplémentaires sont requis en matière de développement technologique (environ 20 % des innovations sont dans cette catégorie) ».

Un article indique : « La technologie de l’IOTA permet aux compteurs d’énergie de communiquer automatiquement et d’échanger des informations importantes. L’énergie peut être demandée et offerte de manière décentralisée. Tous les processus sont gérés par le Tangle, de sorte que le marché fonctionne de manière totalement décentralisée, sans aucun intermédiaire. » Grâce à ce système, les actifs des villes tels que les toits solaires, les immeubles, les véhicules électriques et les batteries peuvent tracer et échanger de l’électricité en temps réel pour équilibrer l’offre et la demande d’énergie de manière décentralisée et rentable au sein d’un réseau P2P.

Le Tangle, un registre distribué, en accès libre, convivial et évolutif, permet un transfert harmonieux de données et de valeurs impliquant l’Internet des objets (IdO) ainsi que des interactions de machine à machine (M2M). Outre l’échange d’énergie, « l’IOTA assume également des tâches de grande envergure dans le domaine de l’e‑mobilité », comme indiqué dans ce même article. Avec FourC, une société d’infrastructure en nuage M2M/IdO, « l’IOTA travaille sur le développement d’une infrastructure qui permet aux utilisateurs de réserver des trajets multimodaux via différents fournisseurs de transport et de payer automatiquement avec MIOTA ».

Villes phares

Le projet CityxChange (Positive City ExChange) développe des cas de démonstration dans les villes phares de Limerick en Irlande et Trondheim en Norvège, qui seront reproduits dans les cinq villes suivantes : Smolyan (Bulgarie), Písek (République tchèque), Võru (Estonie), Sestao (Espagne), et Alba Iulia (Roumanie). Comme indiqué sur le site web du projet, le cadre adopté dans ces projets de démonstration permettra de créer un marché commun de l’énergie et de relier les communautés, et il inclura également des recommandations pour de nouvelles interventions politiques, des règlementations du marché et des modèles commerciaux. Le projet CityxChange en cours est axé sur différents domaines de la ville connectée à énergie positive du futur. Le projet s’achèvera en octobre 2023.

Source CORDIS : https://cordis.europa.eu/article/id...
Photo : © ShutterOK, Shutterstock

Publié le
vendredi 25 septembre 2020


Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires