Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
stimuler le développement de l’énergie solaire, appel d’offres, ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire, prime de marché, énergies renouvelables dans la production nationale, installations photovoltaïques, Claude Turmes, centrale photovoltaïque
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

De l’électricité verte pour 27.000 résidents

Énergie

Publié le
lundi 19 octobre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Afin de stimuler davantage le développement de l’énergie solaire au Luxembourg, le ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire vient de lancer un troisième appel d’offres pour centrales photovoltaïques pour un volume total de 40 MW, ce qui équivaut à une production d’électricité verte et renouvelable pour environ 27.000 résidents.

Le ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire avait décidé en 2018 de lancer des appels d’offres qui portent sur la réalisation et l’exploitation de nouvelles centrales de production d’électricité photovoltaïque de grande taille.

Au total, des projets d’environ 44 MW (14 MW en 2018 et 30 MW en 2019) ont été acceptés dans le cadre des deux premiers appels d’offres en 2018 et 2019.

Selon le ministre de l’Énergie, Claude Turmes : « L’énergie solaire est une énergie d’avenir, et les derniers chiffres ont été une preuve claire que de plus en plus de résidents y adhèrent : la production des centrales photovoltaïques ne cesse d’augmenter. » En 2019, la puissance installée d’énergie solaire au Luxembourg a atteint un nouveau record de 160 MW, couvrant les besoins en électricité d’environ 100.000 personnes. Entre 2018 et 2019, trois fois plus de panneaux photovoltaïquesont été installés que les années précédentes. Au total, 762 installations photovoltaïques ont été mises en service en 2019.

Bien que le développement des installations photovoltaïques ait été interrompu par le confinement au début de l’année, l’expansion a repris à plein régime au cours du second semestre, et l’année 2020 s’annonce aussi prometteuse. 311 installations photovoltaïques, avec une puissance totale de 16,68 MW, ont déjà été réalisées jusqu’à présent. Un total de presque 1.000 projets est encore en route et le Luxembourg est ainsi en bonne voie vers la réalisation de son objectif de 11% d’énergies renouvelables dans la production nationale.

Modalités du troisième appel d’offres

Les lauréats peuvent bénéficier, pendant quinze ans, d’un contrat de prime de marché pour l’injection de l’électricité produite.

Date limite de dépôt des offres : 15 avril 2021 à 12 heures.

Principales conditions de participation

L’appel d’offres est divisé en cinq lots :

  • Lot 1 : Terrains industriels (puissance ≥ 500 kWc et ≤ 5 MWc).
  • Lot 2 : Enveloppes extérieures de bâtiments (puissance ≥ 200 kWc et < 500 kWc).
  • Lot 3 : Enveloppes extérieures de bâtiments (puissance ≥ 500 kWc et ≤ 5 MWc).
  • Lot 4 : Ombrières ou bassins d’eau (puissance ≥ 200 kWc et < 500 kWc).
  • Lot 5 : Ombrières ou bassins d’eau (puissance ≥ 500 kWc et ≤ 5 MWc).

Les modalités détaillées de l’appel d’offres sont décrites dans un cahier des charges. Le cahier des charges est envoyé par courrier électronique à toute personne qui en fait la demande à l’adresse suivante : pv@energie.etat.lu.

Calendrier pluriannuel indicatif : garantir une sécurité de planification

Afin de garantir une certaine sécurité de planification, le ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire a décidé de publier un calendrier pluriannuel des appels d’offres solaires.

Ainsi, les volumes à attribuer devraient évoluer comme suit au cours des 3 prochaines années :
/

Appel d’offres de 2018 : presque tous les projets déjà réalisés

Les projets soumis lors du premier appel d’offres en 2018 sont déjà presque tous réalisés, ou se trouvent dans la dernière ligne droite de réalisation. Ce premier appel d’offres avait réparti les projets en deux lots : des terrains industriels (Lot 1) et des surfaces imperméables, c’est-à-dire des bâtiments et ombrières (Lot 2). La puissance minimale d’une centrale était de 500 kW, la puissance maximale de 5 MW. Au total 13,85 MW ont pu être réalisés.
/

Communiqué par : ministère de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire

Publié le
lundi 19 octobre 2020


Énergie
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires